Edition du 30-11-2020

Genticel : première patiente vaccinée en phase I avec ProCervix aux Etats-Unis

Publié le vendredi 30 octobre 2015

Genticel : première patiente vaccinée en phase I avec ProCervix aux Etats-Unis Genticel, la société française de biotechnologie qui développe des immunothérapies innovantes pour prévenir les cancers induits par le virus du papillome humain (HPV), a annoncé hier que la première patiente a été vaccinée aux Etats-Unis dans le cadre d’un essai clinique de  phase 1 de son produit « first-in-class » GTL001 (ProCervix).

Cette première vaccination intervient après l’autorisation donnée en juin dernier par l’Agence américaine du médicament (Food and Drug Administration, FDA) de mener un essai clinique de phase 1 pour GTL001 aux Etats-Unis chez des patientes infectées par HPV16 et/ou 18, les deux types du virus HPV responsables de 70% des cancers du col de l’utérus.

GTL001 a déjà obtenu des résultats encourageants dans une étude de phase 1 sur 47 patientes en Europe et l’analyse intérimaire des résultats de la phase 2 européenne sur 239 patientes est attendue au premier semestre 2016.

L’essai de phase 1 aux Etats-Unis doit permettre d’évaluer le profil de tolérance et de sécurité du vaccin thérapeutique GTL001 chez 20 femmes de 25 à 65 ans, soit une population incluant notamment des femmes plus âgées que celles déjà étudiées en Europe. L’étude sera menée dans 3 centres investigateurs.

« Nous sommes très satisfaits de la façon dont la phase de recrutement de l’étude a débuté. Les centres investigateurs de l’étude ont été extrêmement actifs dans la recherche de patientes répondant aux critères d’éligibilité, nous permettant de vacciner avec GLT001 notre première patiente aux Etats-Unis. Le recrutement se poursuit à un rythme en ligne avec notre plan de marche pour des résultats attendus au premier semestre 2016 », déclare Sophie Olivier, Directeur du Développement Clinique de Genticel.

« Le lancement de cette étude clinique aux Etats-Unis illustre notre stratégie de développement clinique global pour GTL001, qui vise à démontrer la pertinence de GTL001 comme option thérapeutique pour les millions de femmes infectées par HPV16 et/ou 18, qui n’en disposent pas aujourd’hui » ajoute Martin Koch, Président du Directoire de Genticel.

Par ailleurs, Genticel a récemment obtenu des résultats positifs de preuve de concept préclinique pour son second candidat vaccin thérapeutique GTL002 (Multivalent HPV) qui cible six des types de virus HPV les plus oncogènes, et dont l’essai de phase 1 en Europe pourrait débuter dès 2017.

« Avec GTL001 et GTL002, Genticel est la première société à disposer d’un pipeline de vaccins thérapeutiques HPV destiné aux millions de femmes infectées par les formes les plus oncogéniques de ce virus et pour lesquelles aucun traitement n’est pour l’instant disponible », indique enfin la société.

Source : Genticel








MyPharma Editions

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020
Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents