Edition du 26-05-2018

L’ANSM recommande de ne plus initier de traitement par ivabradine dans la maladie coronaire

Publié le vendredi 13 juin 2014

Dans l’attente des résultats de la réévaluation européenne du rapport bénéfice/risque du Procoralan (ivabradine), l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) vient de recommander de ne plus initier de traitement par ivabradine pour le traitement de la maladie coronaire.

De même, l’agence a invité les professionnels de santé à « reconsidérer, lors d’une prochaine consultation, le rapport bénéfice/risque de leurs patients déjà traités ».

Dans l’insuffisance cardiaque, l’ANSM recommande « de prêter une attention particulière aux recommandations et précautions mentionnées dans le Résumé des caractéristiques des produits (RCP) pour cette indication, en particulier celles concernant la fréquence cardiaque ».

Procoralan® (ivabradine) est autorisé en France depuis fin 2005, suite à une procédure européenne centralisée. Les indications actuelles de ce traitement sont la maladie coronaire et l’insuffisance cardiaque chronique.

Le 8 mai 2014, la Commission européenne a décidé d’initier une procédure de réévaluation du rapport bénéfice/risque pour les spécialités à base de d’ivabradine (Procoralan). Cette décision fait suite aux discussions initiales du Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence Européenne du Médicaments (EMA) portant sur l’analyse des résultats préliminaires de l’étude clinique SIGNIFY menée avec Procoralan chez des patients coronariens stables.

« Cette étude montre une augmentation modeste mais significative du risque combiné de décès cardiovasculaire et d’infarctus du myocarde chez les patients présentant un angor symptomatique traités par Procoralan, comparativement aux patients recevant un placebo », indique l’ANSM dans son point d’information. Les patients inclus dans cette étude recevaient un traitement par Procoralan jusqu’à 10 mg deux fois par jour, soit une posologie plus élevée que la dose actuellement recommandée (7, 5 mg deux fois par jour) par l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) de ce médicament.
« Par ailleurs, l’étude BEAUTIFUL (publiée en 2008) menée chez des patients coronariens stables n’avait pas montré de bénéfice de Procoralan sur la mortalité cardiovasculaire », indique également l’agence.

Les autorités de santé européennes vont évaluer l’impact des résultats de l’étude clinique SIGNIFY sur le rapport bénéfice/risque de Procoralan, et, à l’issue de cette évaluation, proposeront une recommandation à la Commission européenne qui émettra ensuite un avis sur le maintien, la modification, la suspension, ou le retrait de l’Autorisation de Mise sur le Marché de Procoralan dans l’Union européenne.

Consulter la lettre aux Professionnels de Santé (11/06/2014)

Source : ANSM








MyPharma Editions

Advicenne : un poster concernant ADV7103 présenté au 55ème Congrès de l’ERA-EDTA

Publié le 25 mai 2018
Advicenne : un poster concernant ADV7103 présenté au 55ème Congrès de l’ERA-EDTA

Advicenne, société française qui développe des produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé la présentation des résultats d’une étude comparant ADV7103 au traitement de référence chez des patients atteints d’acidose tubulaire rénale distale (ATRd), au 55ème Congrès de l’Association Européenne Néphrologie- Dialyse et Transplantation (ERA-EDTA), qui a lieu du 24 au 27 mai 2018 à Copenhague, Danemark.

Theranexus : un article sur le mécanisme d’action du THN102 publié dans International Journal of Neuropsychopharmacology

Publié le 25 mai 2018
Theranexus : un article sur le mécanisme d'action du THN102 publié dans International Journal of Neuropsychopharmacology

Theranexus, société biopharmaceutique spécialisée dans les maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé la publication d’un article scientifique sur le mécanisme d’action de son candidat médicament phare, THN102, dans la prestigieuse revue scientifique éditée par le Collège International de Neuropsychopharmacologie.

Median Technologies : le Dr. Yan Liu nommée Directrice Médicale, Europe

Publié le 25 mai 2018
Median Technologies : le Dr. Yan Liu nommée Directrice Médicale, Europe

Median Technologies, société qui fournit des solutions et des services d’imagerie innovants, a nommé le Dr. Yan Liu comme Directrice Médicale, Europe. Yan Liu, MD, MA, PhD sera responsable des affaires médicales pour l’Europe et apportera son support aux activités liées aux segments des essais cliniques et au développement commercial de Median Technologies sur ce secteur.

CellProthera, lauréat du programme européen H2020

Publié le 25 mai 2018
CellProthera, lauréat du programme européen H2020

A l’origine du traitement cellulaire contre l’insuffisance cardiaque le plus avancé du marché, CellProthera a obtenu un financement public de 5 millions d’euros. Cette subvention européenne H2020 Instrument PME lui a été attribuée grâce à une note proche du sans faute. La start-up mulhousienne compte ainsi poursuivre son développement au niveau européen et international.

Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s’enrichit d’un contenu « oncologie »

Publié le 24 mai 2018
Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s'enrichit d'un contenu « oncologie »

Lancé en 2016 par les Laboratoires Pierre Fabre, avec deux contenus disponibles « Diabète et problèmes urologiques », le premier service digital ludique et évolutif « FeelCaps »*, s’enrichit d’un 3ème contenu « oncologie » destiné aux personnes atteintes d’un cancer.

Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

Publié le 24 mai 2018
Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

À l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, qui aura lieu le 30 mai prochain, Biogen lance Cleo, une application mobile personnalisée qui propose de l’information, du soutien et des outils pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne et mieux vivre avec la sclérose en plaques (SEP).

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018
Oncologie : l'Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions