Edition du 24-05-2018

Accueil » Industrie » Produits

Hémophilie B: le partenaire d’Ipsen, Inspiration, annonce la suspension de ses essais cliniques de phase III sur l’IB1001

Publié le mardi 10 juillet 2012

Ipsen a annoncé aujourd’hui que son partenaire Inspiration Biopharmaceuticals a été averti par la FDA (Food and Drug Administration) que les deux essais cliniques évaluant l’efficacité et la tolérance de l’IB1001, un facteur IX expérimental d’origine recombinante (rFIX) administré par voie intraveineuse destiné au traitement et à la prévention des saignements chez les patients atteints d’hémophilie B, ont été suspendus.

Cette suspension de l’évaluation clinique concerne deux essais de phase III en cours avec l’IB1001 : une étude de phase III destinée à évaluer la tolérance et l’efficacité de l’IB1001 pour le traitement et la prévention des saignements chez les adultes atteints d’hémophilie B et une étude de phase III destinée à évaluer la tolérance et l’efficacité de l’IB1001 pour le traitement et la prévention des saignements chez les enfants atteints d’hémophilie B déjà traités. A la suite de la notification de la FDA, Inspiration a demandé à tous les centres cliniques aux États-unis de suspendre le traitement des patients sous IBI1001. Inspiration partage en ce moment les directives de la FDA avec les autorités réglementaires des pays hors des Etats-Unis, où les études cliniques sont réalisées.

Au cours d’évaluations de laboratoire réalisées dans le cadre des essais cliniques de phase III en cours, Inspiration a observé et signalé à la FDA, qu’il existait une tendance montrant qu’une plus grande proportion de patients traités par IB1001 développait une réponse positive au test d’anticorps à la protéine CHO (ovaire de hamster chinois, Chinese Hamster Ovary), la protéine de la cellule hôte (host cell protein, HCP) du produit.

« La présence de petites quantités d’HCP est courante et documentée dans les produits thérapeutiques recombinants de tous types. Néanmoins, le taux d’anticorps à la protéine CHO plus élevé qu’attendu chez certains patients traités avec de l’IB1001, a conduit Inspiration à procéder à des investigations approfondies », indique Ipsen.

Au total, 86 patients souffrant d’hémophilie B ont reçu de l’IB1001 dans les études cliniques, et à ce jour, aucun évènement indésirable (réaction anaphylactique ou autre réaction allergique grave, et syndrome néphrotique) lié au développement des anticorps à la protéine CHO n’a été rapporté. En outre, aucun lien entre le développement d’anticorps à la protéine CHO et le développement d’anticorps au facteur IX n’a été établi. Inspiration poursuit le suivi des patients inclus dans les essais cliniques de l’IB1001 afin de recueillir les données de tolérance ; Inspiration partagera ces informations avec les autorités réglementaires.

« Bien que cette découverte pose un problème de tolérance potentiel, aucun élément ne semble indiquer de changement du profil bénéfice / risque actuel de l’IB 1001 », souligne Ipsen dans son communiqué.

Source :  Ipsen








MyPharma Editions

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions