Edition du 21-01-2021

Hémophilie : le partenaire d’Ipsen, Inspiration, présente des données sur le programme pivotal avec OBI-1

Publié le jeudi 28 juillet 2011

Inspiration Biopharmaceuticals a présenté des données issues du programme de développement clinique de l’OBI-1, facteur VIII porcin recombinant (rpFVIII) administré par voie intraveineuse (IV), destiné au traitement des saignements chez les personnes souffrant d’hémophilie A avec inhibiteurs et chez les personnes ayant une hémophilie acquise. Ces données ont été présentées durant une session scientifique en marge du 23eme congrès de la Société Internationale pour la Thrombose et l’Hémostase (International Society on Thrombosis and Haemostasis, ISTH).

Durant cette session scientifique, Anne Greist, M.D., co-Directeur Médical de l’IHTC, a présenté les résultats intermédiaires de la première étude d’enregistrement du programme de développement clinique « Accur8 » d’OBI-1. Au total, 3 patients présentant une hémophilie acquise qui avaient présenté des saignements importants non contrôles par les agents de contournement de l’hémostase naturelle ont été traités par OBI-1 ; chez les 3 patients, le traitement par OBI-1 a permis d’arrêter le saignement. De nouvelles données sur la tolérance et l’efficacité hémostatique sont actuellement collectées dans le cadre du programme Accur8 destiné à étudier OBI-1 dans l’hémophilie acquise. Selon Inspiration, une seconde étude chez des personnes présentant une hémophilie A congénitale qui ont développé des inhibiteurs au facteur VIII devrait commencer d’ici la fin de l’année.

Des analyses complémentaires présentées durant la session scientifique ont confirmé les résultats de l’étude de phase II dans l’hémophilie A congénitale avec inhibiteurs : OBI a induit une hémostase et a permis de contrôler tous les saignements n’engageant pas le pronostic vital et fonctionnel (saignements mineurs), même en présence de taux élevés d’inhibiteurs au facteur VIII humain. L’ensemble des 25 saignements de l’étude ont été contrôlés, et 20 des 25 saignements (80%) ont été contrôlés avec 2 perfusions. Sur l’ensemble des perfusions administrées (plus de 40), OBI-1 a été bien toléré chez tous les participants et aucun effet indésirable sévère lié à l’administration du produit n’a été observé.

Le Docteur Greist a commenté : “L’hémophilie acquise peut engager le pronostic vital lorsque les patients développent des anticorps à leur propre facteur de coagulation. Malheureusement, les traitements actuels pour les inhibiteurs ne présentent pas le même niveau d’efficacité hémostatique que les facteurs VIII humains destinés aux patients sans inhibiteurs. De plus, nous sommes limités par l’impossibilité de définir précisément la dose et de suivre l’efficacité du traitement en utilisant des normes de laboratoire bien établies. OBI-1 représente une alternative thérapeutique prometteuse, qui permet de définir la dose selon des normes de laboratoire établies et de suivre l’efficacité du traitement en plus du résultat clinique. Je suis heureuse de présenter les avancées observées dans ce programme clinique. »

Des résultats non-cliniques ont également été présentés au congrès de l’ISTH, montrant qu’OBI-1 a corrigé in vitro les marqueurs biologiques de la coagulation sanguine d’une façon dépendante de la dose et de la titration en inhibiteurs spécifiques à OBI-1. Ces observations s’appliquent également au plasma prélevé sur des individus souffrant d’hémophilie A congénitale présentant des inhibiteurs. Ces données ont été présentées dans le poster # No. 01829 “In vitro correction of thrombin generation and improvement of clot structure by recombinant porcine factor VIII in plasma containing anti-factor VIII inhibitory antibodies”).

Selon le Docteur Claude Négrier, auteur du poster et Chef du service Hématologie de l’Hôpital Universitaire Edouard Herriot (Lyon) : « L’étude a démontré que le facteur VIII recombinant porcin a le potentiel de corriger les marqueurs de l’hémostase, dépendant du titre en facteur VIII anti-porcin et de la dose, ce qui pourrait se traduire en efficacité in vivo »
Source :Ipsen








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents