Edition du 23-04-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Hépatite C: Janssen crée une nouvelle division pour lancer le TMC435

Publié le jeudi 19 avril 2012

C’est aujourd’hui qu’a lieu le lancement de Janssen Therapeutics EMEA, une division de Janssen Pharmaceutica NV dont le siège est basé à Beerse (Belgique) et qui se consacre à l’introduction du TMC435, l’inhibiteur de la protéase en cours d’expérimentation, pour les patients atteints d’hépatite C dans la région EMOA.
Avec son siège en Belgique, Janssen Therapeutics EMEA est engagé dans la poursuite du développement et de la commercialisation de son médicament TMC435 en cours d’expérimentation dans la région EMOA.

Le TMC435 est un puissant inhibiteur de la protéase de l’hépatite C à prise quotidienne unique en cours d’expérimentation en fin de phase III de son développement clinique développé conjointement par Janssen Pharmaceuticals et Medivir AB dans le cadre du traitement des infections par le virus de l’hépatite C.

Le TMC435 est en cours d’expérimentation en association avec PegIFN/RBV mais il est également évalué avec des agents DAA (Direct-acting Antiviral) dans des associations sans interferon à la fois avec et sans ribavirin (RBV).

« L’Organisation mondiale de la santé décrit l’hépatite C comme une « bombe à retardement virale ». C’est pourquoi nous avons créé une division dédiée qui commercialisera le TMC435 et aidera à satisfaire les besoins des patients atteints d’hépatite C. Janssen Therapeutics EMEA s’est donné la mission d’offrir aux victimes de cette terrible maladie de nouvelles options de traitement efficace. », commente Jane Griffiths, Présidente du groupe Janssen EMEA.

Entre 130 et 210 millions d’individus sont atteints d’hépatite C dans le monde entier,[1] et trois à quatre millions de nouveaux cas sont signalés chaque année.[2] De même, on estime que neuf millions de personnes sont infectées par la maladie dans la région européenne de l’OMS.[3] En fonction de facteurs tels que le génotype de l’individu, certains patients répondent mieux que d’autres aux traitements actuels contre l’hépatite C.[2]

« La création de Janssen Therapeutics EMEA renforce ces engagements de Janssen auprès de ses partenaires de licence. INCIVO®, un autre inhibiteur de protéase de l’hépatite C produit par Janssen, sera commercialisé séparément du TMC435 via les sociétés d’exploitation locales de Janssen », précise le groupe dans un communiqué.

Source : Janssen Therapeutics EMEA

Références
1. European Association for the Study of the Liver (EASL). Clinical Practice Guidelines: Management of hepatitis C virus infection. J Hepatol 2011; 55: 245-64
2. Hepatitis C, WHO Factsheet, June 2011 http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs164/en/index.html Dernier accès le 11 avril 2012
3. Hepatitis C, WHO Europe. http://www.euro.who.int/en/what-we-do/health-topics/communicable-diseases/hepatitis Dernier accès le 11 avril 2012








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents