Edition du 08-07-2020

Hybrigenics : de nouveaux résultats in vitro sur l’inécalcitol présentés au congrès de l’ASH

Publié le vendredi 4 novembre 2016

Hybrigenics : de nouveaux résultats in vitro sur l’inécalcitol présentés au congrès annuel de l’ASH Hybrigenics, groupe biopharmaceutique focalisé dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, a annoncé  de nouveaux résultats in vitro montrant la stimulation par l’inécalcitol de l’expression de l’antigène CD38 à la surface de cellules humaines de lignées de myélome multiple (MM) ou de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en culture.

Ces résultats sont déjà disponibles en ligne et seront présentés le 4 décembre 2016 lors du 58ème congrès annuel de l’« American Society of Hematology » (ASH) à San Diego, aux Etats-Unis.

Les équipes de recherche d’Hybrigenics ont trouvé que, dans des conditions normales de culture in vitro, les deux lignées humaines de MM, MM1.S et L-363, présentaient une proportion différente de cellules CD38 positives (CD38+) et CD38 négatives (CD38-) ; après trois jours de traitement par l’inécalcitol, toutes les cellules de MM sont devenues CD38+ et la concentration totale de CD38 à leur surface a été multipliée par 5. Elles ont également découvert que, bien qu’étant en très grande majorité des cellules CD38- dans des conditions normales de culture in vitro, toutes les cellules de deux lignées humaines de LMA, U-937 et HL-60, sont devenues CD38+ après trois jours de traitement par l’inécalcitol et que l’intensité de leur marquage CD38 était multipliée respectivement par 5 et par 12.

L’antigène CD38 est la cible du daratumumab, le premier anticorps monoclonal thérapeutique anti-CD38 qui a reçu il y a un an l’autorisation de mise sur le marché pour le MM en rechute et réfractaire (Darzalex®, Genmab et Janssen). On peut supposer qu’augmenter la concentration de CD38 à la surface de cellules de MM CD38+ renforce l’efficacité du daratumumab. De même, faire apparaître des antigènes CD38 à la surface des cellules de MM ou de LMA qui en sont dénuées devrait les rendre sensibles au daratumumab.

« Fort de la stimulation puissante et reproductible exercée par l’inécalcitol sur l’expression de l’antigène de surface CD38 sur des lignées cellulaires humaines de myélome multiple et de leucémie myéloïde aiguë, il devient évident de penser à son association avec un traitement anti-CD38, tel que le daratumumab, comme une prochaine étape clinique à étudier. L’inécalcitol pourrait renforcer l’utilisation du daratumumab dans le myélome multiple, mais aussi lui ouvrir les portes de la leucémie myéloïde aiguë en tant que nouvelle indication thérapeutique, » commente Rémi Delansorne, Directeur Général d’Hybrigenics.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents