Edition du 08-05-2021

Hybrigenics et Servier signent un accord de licence et de recherche

Publié le lundi 10 octobre 2011

La société biopharmaceutique ­Hybrigenics et Servier, le premier groupe pharmaceutique privé français, ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de licence et de collaboration de recherche dans le domaine des enzymes de dé­ubiquitination (DUBs) appliqué à l’oncologie, la neurologie, la psychiatrie, la rhumatologie, l’ophtalmologie, le diabète et aux maladies cardiovasculaires.
 Dans le cadre de cette collaboration, Hybrigenics a pour mission d’identifier et de valider parmi les DUBs de nouvelles cibles pertinentes pour des applications dans ces aires thérapeutiques. Hybrigenics va également cribler des médicaments potentiels capables de moduler quatre cibles confidentielles déjà sélectionnées comme DUBs d’intérêt prioritaire pour cette collaboration. Servier fournira les composés à tester, développera les plus prometteurs et commercialisera les produits enregistrés. Les activités d’Hybrigenics peuvent aussi aboutir à la mise au point de tests de diagnostic « compagnon » nécessaires au développement et à l’utilisation de tels agents thérapeutiques.
 
Cet accord de licence et de collaboration prévoit le versement à Hybrigenics d’un paiement initial et de dotations de recherche pour un montant total de 4 millions d’euros sur 3 ans. En fonction de l’atteinte de succès prédéfinis de recherche, de développement et d’enregistrement, cet accord prévoit par ailleurs des versements complémentaires au profit d’Hybrigenics, à hauteur de 9,5 millions d’euros au total pour chacune des cibles aboutissant à la mise sur le marché d’un nouveau médicament, ainsi que des redevances sur les ventes de kits de diagnostic « compagnon ».
 
 «Nous sommes impatients d’unir nos forces à celles de Servier pour découvrir des médicaments de rupture, premiers du genre à moduler cette nouvelle classe de cibles thérapeutiques. Notre propre recherche interne va désormais s’orienter vers l’exploration de l’importance potentielle des DUBs en dehors des champs thérapeutiques couverts par cet accord de licence et de collaboration », déclare notamment Rémi Delansorne, Directeur général d’Hybrigenics.
 
Les  enzymes de dé­ubiquitination (DUBs)
Les molécules d’ubiquitine sont de petits peptides régulateurs intracellulaires qui, lorsqu’ils sont attachés aux protéines par des ligases, « étiquettent » ces protéines pour être détruites par le protéasome, présent dans chaque cellule vivante. Les DUBs sont capables de détacher les molécules d’ubiquitine des protéines, les préservant ainsi de la dégradation : les DUBs sont des enzymes de recyclage des protéines. La classe des USPs fait partie de la famille plus large des DUBs.
 
Depuis 2004, Hybrigenics a focalisé sa recherche interne sur les USPs impliquées dans le recyclage des onco­protéines, les protéines responsables de l’initiation ou de la progression du cancer. Inhiber ce type d’USPs aboutit à la dégradation forcée des onco­protéines, ce qui représente un mécanisme d’action anticancéreuse totalement nouveau. Hybrigenics a publié sur le sujet 16 articles originaux ou revues dans des journaux scientifiques à comité de lecture, et déposé cinq familles de demandes de brevets d’inhibiteurs d’USPs.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents