Edition du 28-01-2021

Herpès : résultats encourageants grâce aux méganucléases de Cellectis

Publié le lundi 14 novembre 2011

A quelques jours de la journée nationale de mobilisation contre l’herpès, Cellectis présente l’apport de ses technologies pour combattre ce virus. Les méganucléases développées par Cellectis, véritables « ciseaux à ADN », ont en effet montré qu’elles pouvaient jouer un rôle dans la prévention de l’infection par le virus de l’herpès.

Ces résultats très encourageants ont été publiés en début d’année dans Molecular Therapy (Mol. Ther. 2011, Jan 11. Epublication ahead of print). Ils sont le fruit d’une collaboration entre les équipes de recherche de Cellectis, du CNRS et de l’Institut de la Vision (Paris). Ces scientifiques sont parvenus, en utilisant des méganucléases spécifiques ingénierées par Cellectis, à prévenir l’infection par le virus herpétique de cellules humaines en culture. L’analyse des cellules traitées par séquençage a montré que l’inhibition de l’infection par les méganucléases anti-herpès était associée à une coupure de l’ADN viral. Ainsi, lorsque le virus est coupé à un site soigneusement choisi, son activité est impactée et il n’est plus capable de se répliquer ni de se propager. 

« Nous nous félicitons des résultats obtenus et de cette collaboration avec le CNRS et les équipes du Pr. José Alain Sahel, Directeur de l’Institut de la Vision. L’activité antivirale des méganucléases constitue une nouvelle approche thérapeutique aux infections virales persistantes », a déclaré David Sourdive, cofondateur et Vice-Président exécutif de Cellectis.

Après cette première phase de tests in vitro, de nouveaux essais sur des cornées animales ex vivo ont validé l’approche initiale. Les essais in vivo chez l’animal et sur des cornées humaines doivent à présent confirmer ces premiers succès, en vue de débuter la phase de recherche clinique. De nouveaux résultats devraient être communiqués dans les prochains mois.

Une infection très répandue et incurable
L’herpès est une maladie virale chronique qui cause des éruptions cutanées récidivantes. L’infection par ce virus est très répandue dans le monde puisqu’on estime que 70 à 90 % de la population adulte est porteuse de HSV-1, principale souche du virus (et objet des travaux cités).

Le HSV-1 est responsable de 20 à 40 % des herpès génitaux, ainsi que de 95 % des herpès oro-faciaux, neuro-méningés et ophtalmiques. Il représente l’une des principales causes de cécité dans le monde et l’une des causes majeures de l’échec des greffes de cornée. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement permettant de guérir de cette infection.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva lance la production de son vaccin inactivé et finalise le recrutement pour l’étude de Phase 1/2

Publié le 28 janvier 2021
COVID-19 : Valneva lance la production de son vaccin inactivé et finalise le recrutement pour l’étude de Phase 1/2

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir initié la production de son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, en parallèle des études cliniques actuellement en cours, en vue d’optimiser le calendrier des livraisons potentielles du vaccin. Le recrutement des participants à l’étude de Phase 1/2 a par ailleurs été achevé et les premiers résultats de l’étude sont attendus en avril 2021.

Accure Therapeutics : le Dr Rossella Medori nommée au poste de directrice médicale

Publié le 28 janvier 2021
Accure Therapeutics : le Dr Rossella Medori nommée au poste de directrice médicale

Accure Therapeutics, entreprise de R&D translationnelle au stade clinique dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer la nomination du Dr Rossella Medori au poste de directrice médicale. Sa nomination renforcera la capacité de l’entreprise à faire progresser le développement clinique de ses candidats-médicaments.

COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Publié le 27 janvier 2021
COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Sanofi et BioNTech ont conclu aujourd’hui un accord aux termes duquel le laboratoire français prêtera son concours à la biotech allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe.

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents