Edition du 18-09-2021

Hybrigenics prend contact avec la société Bone Therapeutics en vue d’un rapprochement

Publié le mardi 7 septembre 2021

Hybrigenics prend contact avec la société Bone Therapeutics en vue d’un rapprochementHybrigenics, qui constitue avec ses filiales le pôle DMS Biotech de DMS Groupa, a annoncé hier avoir initié des échanges avec la société Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, en vue d’un rapprochement de certaines activités.

En début d’année 2020, Hybrigenics avait déjà approché informellement la Direction de Bone Therapeutics mettant en évidence les nombreuses synergies possibles entre les deux sociétés, mais avait alors reçu, à sa grande surprise, une fin de non-recevoir à cette proposition de discussions.

Fin août 2021, la société Bone Therapeutics a annoncé que l’étude de phase III évaluant son viscosupplément amélioré JTA-004 dans l’arthrose du genou n’a pas atteint le critère d’évaluation principal ni par conséquent les critères secondaires clés, aucune différence statistiquement significative dans la réduction de la douleur n’ayant pu être observée entre le groupe traité, le groupe placebo et le groupe comparateur (Hylan G-F 20).

A la suite de cette annonce, Hybrigenics a décidé de renouveler sa proposition de discussions, convaincue qu’un rapprochement de certaines activités des deux sociétés permettrait de créer de la valeur supplémentaire pour les actionnaires d’Hybrigenics et de Bone Therapeutics. En effet, les technologies actuellement développées par les deux sociétés sont très complémentaires (approches allogénique et autologue de l’utilisation des cellules souches) et adressent des marchés avec des problématiques assez proches.

Le communiqué de presse de Bone Therapeutics a également soulevé des questions de la part d’actionnaires d’Hybrigenics concernant les avancées relatives au développement de la solution thérapeutique pour le traitement de l’arthrose du genou. Pour rappel, la société a réalisé un essai clinique pilote comparant une injection intra-articulaire de cellules adipeuses préparée avec sa solution technique à une injection intra-articulaire d’un viscosupplément de référence (Hylan G-F 20). Les principaux résultats de cette étude réalisée en Espagne ont été décrits dans les précédents communiqués de presse publiés par DMS Group et Hybrigenics, et les résultats détaillés de l’étude seront rendus publics à travers la parution officielle d’un article dans une revue médicale (l’article étant actuellement dans un processus de soumission et de revue par un comité de lecture). Les résultats favorables et les nombreux avantages de la procédure ont permis de rencontrer différents médecins experts du domaine et de démarrer plusieurs séries d’opérations, notamment à Hong-Kong, en Espagne, en Italie et en Belgique, en partenariat avec différents distributeurs avec lesquels des accords de distribution ont d’ores et déjà été signés.

Hybrigenics travaille actuellement sur le dossier technico-réglementaire associé à sa technologie, la principale difficulté étant la définition du statut juridique qui diffère selon le point de vue des autorités nationales compétentes (selon le cas, Dispositif médical utilisé au bloc opératoire dans le cadre d’une procédure chirurgicale, ou Médicament de Thérapie Innovante). Ce flou réglementaire rend complexe la définition du design des études cliniques confirmatoires (phases IIb/III) à réaliser pour accéder par la suite au remboursement de la technologie et de l’acte. Dans ce contexte, la société a sollicité un rendez-vous auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et est en attente d’une proposition de date. En parallèle, Hybrigenics a d’ores et déjà initié les actions de communication et de marketing pour un lancement officiel de la commercialisation du produit visé au 1er trimestre 2022.

Source et visuel : Hybrigenics








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents