Edition du 17-08-2022

Hypertension et diabète en forte hausse dans le monde selon l’OMS

Publié le jeudi 17 mai 2012

Selon l’OMS, un adulte sur trois dans le monde est atteint d’hypertension artérielle – affection responsable de près de la moitié des décès par accident vasculaire cérébral et cardiopathie. Un adulte sur dix souffre de diabète. Les dernières Statistiques sanitaires mondiales de l’OMS révèlent ainsi l’augmentation spectaculaire des affections qui déclenchent des cardiopathies et d’autres maladies chroniques.
«Ce rapport est une nouvelle preuve de l’augmentation spectaculaire des affections qui déclenchent des cardiopathies et d’autres maladies chroniques, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire,» a déclaré le Dr Chan, Directeur général de l’OMS. «Dans certains pays africains, jusqu’à la moitié de la population adulte souffre d’hypertension.»

 La prévalence de l’hypertension et l’hyperglycémie estimée pour la première fois

Pour la première fois, le rapport annuel de statistiques sanitaires de l’Organisation mondiale de la Santé comporte des informations en provenance de 194 pays concernant le pourcentage d’hommes et de femmes atteints d’hypertension et d’hyperglycémie.

Dans les pays à revenu élevé, la généralisation du diagnostic et du traitement au moyen de médicaments peu coûteux, a permis de réduire sensiblement la tension artérielle moyenne de la population – ce qui a contribué à réduire la mortalité par maladie cardiaque. En Afrique, toutefois, plus de 40% (et jusqu’à 50%) des adultes de nombreux pays seraient hypertendus. La plupart de ces personnes ne sont pas diagnostiquées, alors qu’un grand nombre pourraient être traitées au moyen de médicaments peu coûteux, ce qui réduirait sensiblement le risque de décès et d’incapacités dus aux cardiopathies et aux accidents vasculaires cérébraux.

Pour la première fois figurent également dans les Statistiques sanitaires mondiales 2012 des données sur les personnes atteintes d’hyperglycémie (taux de sucre élevé dans le sang). Si la prévalence moyenne de cette affection dans le monde se situe aux alentours de 10%, jusqu’à un tiers des populations de certains pays des îles du Pacifique en souffrent. Non traité, le diabète peut entraîner des maladies cardio-vasculaires, la cécité ou une insuffisance rénale.

L’obésité est un autre grand problème

Dans toutes les régions du monde, l’obésité a doublé entre 1980 et 2008, a déclaré le Dr Ties Boerma, Directeur du Département Statistiques sanitaires et systèmes d’information à l’OMS. «Aujourd’hui, un demi-milliard de personnes (12% de la population mondiale) sont considérées comme obèses.»

Les taux d’obésité les plus élevés ont été relevés dans la Région OMS des Amériques (26% de la population adulte et les plus faibles dans la Région de l’Asie du Sud-Est (3%). Partout, les femmes sont plus exposées à l’obésité que les hommes, et donc également plus exposées au risque de diabète, de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

Les maladies chroniques responsables des 2/3 de la mortalité mondiale

Les maladies non transmissibles sont actuellement responsables de près des deux tiers de la mortalité mondiale. L’inquiétude suscitée au niveau mondial par l’augmentation du nombre de décès dus aux affections cardiaques et pulmonaires, au diabète et aux cancers a incité l’Organisation des Nations Unies à organiser une réunion de haut niveau sur les maladies transmissibles en septembre 2011 à New York.

L’Assemblée mondiale de la Santé qui doit se tenir à Genève du 21 au 26 mai 2012 passera en revue les progrès accomplis depuis cette réunion et conviendra des prochaines étapes. Des travaux sont actuellement en cours pour élaborer un cadre mondial de suivi et un ensemble de cibles volontaires pour la lutte contre ces maladies.

Paraissant chaque année, la publication de l’OMS Statistiques sanitaires mondiales est la plus complète au monde. Elle contient des données en provenance de 194 pays pour une série d’indicateurs de mortalité, de morbidité et concernant les systèmes de santé, y compris l’espérance de vie, les maladies et les décès dus à une série de maladies, les services de santé et les traitements, les investissements financiers dans la santé ainsi que les facteurs de risque et les comportements qui affectent la santé.

Principales tendances sanitaires mondiales

Parmi les principales tendances rapportées cette année figurent:

La mortalité maternelle : en 20 ans, le nombre de décès maternels est tombé de plus de 545 000 en 1990 à moins de 290 000 en 2010 – soit une baisse de 47 %. Un tiers de ces décès maternels surviennent dans deux pays – l’Inde avec 20% du total mondial et le Nigéria avec 14%

L’évolution sur 10 ans des causes de mortalité de l’enfant : les données concernant les années 2000 à 2010 montrent comment les progrès de la santé publique ont aidé à sauver des vies d’enfants depuis dix ans. Le monde a réalisé des progrès importants, le nombre de décès d’enfants étant passé de près de 10 millions d’enfants de moins de cinq ans en 2000 à 7,6 millions de décès annuels en 2010. La baisse du nombre de décès dus aux maladies diarrhéiques et à la rougeole a été particulièrement frappante.

L’enregistrement des décès: seuls 34 pays (représentant 15% de la population mondiale) produisent des données de qualité relatives à la cause de décès. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, moins de 10% des décès sont enregistrés.

Source : OMS

 








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents