Edition du 29-09-2020

Hypertension et diabète en forte hausse dans le monde selon l’OMS

Publié le jeudi 17 mai 2012

Selon l’OMS, un adulte sur trois dans le monde est atteint d’hypertension artérielle – affection responsable de près de la moitié des décès par accident vasculaire cérébral et cardiopathie. Un adulte sur dix souffre de diabète. Les dernières Statistiques sanitaires mondiales de l’OMS révèlent ainsi l’augmentation spectaculaire des affections qui déclenchent des cardiopathies et d’autres maladies chroniques.
«Ce rapport est une nouvelle preuve de l’augmentation spectaculaire des affections qui déclenchent des cardiopathies et d’autres maladies chroniques, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire,» a déclaré le Dr Chan, Directeur général de l’OMS. «Dans certains pays africains, jusqu’à la moitié de la population adulte souffre d’hypertension.»

 La prévalence de l’hypertension et l’hyperglycémie estimée pour la première fois

Pour la première fois, le rapport annuel de statistiques sanitaires de l’Organisation mondiale de la Santé comporte des informations en provenance de 194 pays concernant le pourcentage d’hommes et de femmes atteints d’hypertension et d’hyperglycémie.

Dans les pays à revenu élevé, la généralisation du diagnostic et du traitement au moyen de médicaments peu coûteux, a permis de réduire sensiblement la tension artérielle moyenne de la population – ce qui a contribué à réduire la mortalité par maladie cardiaque. En Afrique, toutefois, plus de 40% (et jusqu’à 50%) des adultes de nombreux pays seraient hypertendus. La plupart de ces personnes ne sont pas diagnostiquées, alors qu’un grand nombre pourraient être traitées au moyen de médicaments peu coûteux, ce qui réduirait sensiblement le risque de décès et d’incapacités dus aux cardiopathies et aux accidents vasculaires cérébraux.

Pour la première fois figurent également dans les Statistiques sanitaires mondiales 2012 des données sur les personnes atteintes d’hyperglycémie (taux de sucre élevé dans le sang). Si la prévalence moyenne de cette affection dans le monde se situe aux alentours de 10%, jusqu’à un tiers des populations de certains pays des îles du Pacifique en souffrent. Non traité, le diabète peut entraîner des maladies cardio-vasculaires, la cécité ou une insuffisance rénale.

L’obésité est un autre grand problème

Dans toutes les régions du monde, l’obésité a doublé entre 1980 et 2008, a déclaré le Dr Ties Boerma, Directeur du Département Statistiques sanitaires et systèmes d’information à l’OMS. «Aujourd’hui, un demi-milliard de personnes (12% de la population mondiale) sont considérées comme obèses.»

Les taux d’obésité les plus élevés ont été relevés dans la Région OMS des Amériques (26% de la population adulte et les plus faibles dans la Région de l’Asie du Sud-Est (3%). Partout, les femmes sont plus exposées à l’obésité que les hommes, et donc également plus exposées au risque de diabète, de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

Les maladies chroniques responsables des 2/3 de la mortalité mondiale

Les maladies non transmissibles sont actuellement responsables de près des deux tiers de la mortalité mondiale. L’inquiétude suscitée au niveau mondial par l’augmentation du nombre de décès dus aux affections cardiaques et pulmonaires, au diabète et aux cancers a incité l’Organisation des Nations Unies à organiser une réunion de haut niveau sur les maladies transmissibles en septembre 2011 à New York.

L’Assemblée mondiale de la Santé qui doit se tenir à Genève du 21 au 26 mai 2012 passera en revue les progrès accomplis depuis cette réunion et conviendra des prochaines étapes. Des travaux sont actuellement en cours pour élaborer un cadre mondial de suivi et un ensemble de cibles volontaires pour la lutte contre ces maladies.

Paraissant chaque année, la publication de l’OMS Statistiques sanitaires mondiales est la plus complète au monde. Elle contient des données en provenance de 194 pays pour une série d’indicateurs de mortalité, de morbidité et concernant les systèmes de santé, y compris l’espérance de vie, les maladies et les décès dus à une série de maladies, les services de santé et les traitements, les investissements financiers dans la santé ainsi que les facteurs de risque et les comportements qui affectent la santé.

Principales tendances sanitaires mondiales

Parmi les principales tendances rapportées cette année figurent:

La mortalité maternelle : en 20 ans, le nombre de décès maternels est tombé de plus de 545 000 en 1990 à moins de 290 000 en 2010 – soit une baisse de 47 %. Un tiers de ces décès maternels surviennent dans deux pays – l’Inde avec 20% du total mondial et le Nigéria avec 14%

L’évolution sur 10 ans des causes de mortalité de l’enfant : les données concernant les années 2000 à 2010 montrent comment les progrès de la santé publique ont aidé à sauver des vies d’enfants depuis dix ans. Le monde a réalisé des progrès importants, le nombre de décès d’enfants étant passé de près de 10 millions d’enfants de moins de cinq ans en 2000 à 7,6 millions de décès annuels en 2010. La baisse du nombre de décès dus aux maladies diarrhéiques et à la rougeole a été particulièrement frappante.

L’enregistrement des décès: seuls 34 pays (représentant 15% de la population mondiale) produisent des données de qualité relatives à la cause de décès. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, moins de 10% des décès sont enregistrés.

Source : OMS

 








MyPharma Editions

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents