Edition du 04-08-2021

Accueil » Médecine » Recherche

Hypertension: la découverte d’une nouvelle variante de gène ouvre la voie à de nouveaux traitements

Publié le jeudi 4 novembre 2010

La Commission Européenne vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle variante de gène, par une équipe de chercheurs soutenue financièrement par l’UE, qui ouvre la voie à de nouveaux moyens de prévention et à de nouveaux traitements de l’hypertension. Chez les personnes porteuses de cette variante, on relève 15 % en moins d’accidents vasculaires cérébraux, d’infarctus du myocarde et de décès d’origine coronarienne.

Cette découverte est le résultat d’une des études génétiques les plus vastes jamais entreprise dans ce domaine, réalisée sur 40 000 personnes issues de huit pays européens. La nouvelle variante porte sur un gène qui régule la production par les reins de l’uromoduline, protéine excrétée dans l’urine. La recherche qui vient d’être publiée jette un jour nouveau sur le rôle de l’uromoduline dans la régulation de la pression artérielle.

Un nouveau rôle pour une protéine connue
Les travaux de recherche montrent que la variante identifiée du gène UMOD, localisé sur le chromosome 16, joue un rôle de facteur protecteur contre l’hypertension par son action régulatrice de l’uromoduline. Chez les individus porteurs de cette variante du gène, le taux d’uromoduline dans l’urine est peu élevé. Le rôle fonctionnel de l’uromoduline était largement méconnu jusqu’à présent, même s’il s’agit d’une des principales protéines présentes dans l’urine. L’étude révèle que, vraisemblablement, l’uromoduline contribue au dérèglement de la pression artérielle et facilite le déclenchement de maladies cardiovasculaires, probablement en stimulant la réabsorption du sodium dans les reins et donc en augmentant le taux de sodium dans le corps.

Cette recherche est dirigée par l’Université de Glasgow et l’Istituto Auxologico Italiano de Milan. Les scientifiques qui y ont participé appartiennent à 31 équipes de recherche travaillant dans 11 États membres: l’Italie, le Royaume-Uni, la Belgique, la République tchèque, l’Allemagne, l’Espagne, la France, les Pays-Bas, la Pologne, la Finlande et la Suède. Le réseau comprend aussi des scientifiques de Suisse, de Russie et de Chine. La contribution de l’Union européenne s’élève à 10 millions d’euros.

Dans l’UE, un adulte sur quatre souffre de cette maladie qui, en tant que principal facteur de risque cardiovasculaire, est en fin de compte la principale cause de mortalité dans le monde.

Plus d’informations :

Réseau d’excellence InGenious HyperCare: http://www.hypercare.eu/

Recherche financée par l’UE sur les maladies cardiovasculaires:
http://ec.europa.eu/research/health/medical-research/cardiovascular-diseases/index_en.html

Source : Commission Européenne








MyPharma Editions

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents