Edition du 08-04-2020

iDD biotech reçoit un second paiement d’étape de Genmab

Publié le mardi 4 décembre 2018

iDD biotech reçoit un second paiement d’étape de GenmabiDD biotech, société de R&D en immuno-oncologie et disposant d’un vaste pipeline d’anticorps monoclonaux aux stades préclinique et clinique, a annoncé avoir reçu un second paiement d’étape à la suite du lancement par son partenaire Genmab d’un essai de phase 1/2a de GEN1029 (HexaBody®-DR5/DR5).

iDD biotech a découvert et développé cette combinaison innovante de deux anticorps agonistes anti-DR5 (Death Receptor 5) pour laquelle la société a obtenu des preuves de concept in vivo extrêmement robustes, entre autres dans le glioblastome.

En mars 2015, Genmab a acquis les droits pour développer ces anticorps anti-DR5 et a généré GEN1029 (HexaBody®-DR5/DR5) en introduisant dans la partie Fc des deux anticorps une mutation E430G favorisant leur hexamérisation (molécules HexaBody®). Cela a pour effet d’augmenter de façon significative l’activité agoniste du mélange d’anticorps. Le GEN1029 a ainsi montré une forte efficacité anti-tumorale dans plusieurs modèles in vitro et in vivo de tumeurs solides humaines très agressives.

L’objectif principal de l’essai clinique en cours consiste à évaluer l’innocuité de GEN1029 (HexaBody®-DR5/DR5) au sein d’une population hétérogène de patients présentant des tumeurs solides exprimant DR5. iDD biotech a reçu un paiement d’étape de 1 million d’euros déclenché par l’inclusion du 5e patient dans la partie « first-in-human » de l’essai.

Genmab est en charge de l’ensemble du développement clinique et de la commercialisation du candidat médicament, qui représente la deuxième étape de son développement. Selon les termes de l’accord, iDD biotech aura le droit de recevoir jusqu’à 98 millions d’euros en paiements d’étapes, ainsi que des redevances potentielles sur les ventes futures au niveau mondial.

« C’est une validation de nos programmes « early stage » d’anticorps et de notre capacité à mettre à disposition des patients un candidat médicament innovant et best-in-class, issu de notre vaste bibliothèque d’anticorps, » souligne Hélène Rouquette, PDG et fondatrice d’iDD biotech. « Nous faisons désormais partie du club restreint des entreprises de biotechnologie françaises dont les anticorps issus de leur propre recherche préclinique sont testés en phase 1 chez l’homme. »

iDD biotech a également d’autres partenariats en cours avec des sociétés pharmaceutiques de premier plan.

Source : iDD biotech








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents