Edition du 18-09-2018

Ignyta et l’Institut Curie vont collaborer dans l’essai clinique STARTRK-2 de l’entrectinib

Publié le jeudi 20 avril 2017

Ignyta et l'Institut Curie vont collaborer dans l'essai clinique STARTRK-2 de l’entrectinibIgnyta, une société de biotechnologie américaine spécialisée en médecine de précision en oncologie, a choisi de s’appuyer sur l’expertise moléculaire de l’Institut Curie, acteur de référence en cancérologie, et de sa RCP moléculaire pour réaliser le profilage moléculaire de l’essai clinique STARTRK-2 de l’entrectinib.

Les altérations de certains gènes dans l’ADN peuvent pousser la cellule à se multiplier de manière irraisonnée, au lieu de se réparer ou de provoquer sa destruction, donnant ainsi naissance à des tumeurs. Un défi majeur dans la médecine de précision en oncologie est de développer des traitements anticancéreux pouvant stopper la croissance de ces cellules aux gènes mutés. L’efficacité d’un de ces traitements, l’entrectinib (également connu sous le nom de RXDX-101), un inhibiteur de TRK, ROS1 et ALK, est actuellement en cours d’investigation dans un essai clinique multicentrique de phase 2 à l’échelle mondiale. L’objectif : observer l’activité antitumorale de l’entrectinib chez les patients atteints de cancers avec fusion des gènes NTRK1, NTRK2, NTRK3, ROS1 ou ALK.

Ignyta, une société de biotechnologie Nord-Américaine spécialisée en médecine de précision en oncologie, a choisi l’Institut Curie comme l’un des centres de recherche en France pour cet essai clinique. La société a fondé sa décision sur l’expertise de la RCP moléculaire de l’Institut Curie1 qui peut identifier les patients atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques portant des fusions de gènes NTRK1, NTRK2, NTRK3, ROS1 ou ALK et leur proposer de prendre part à l’essai clinique. La RCP moléculaire de l’Institut Curie examinera les patients : d’abord, en utilisant l’immunohistochimie (IHC); puis, pour les patients positifs à l’IHC, en utilisant un séquençage d’ARN à haut débit pour évaluer les réarrangements dans les gènes NTRK1, NTRK2, NTRK3, ROS1 et ALK. La présence de ces derniers réarrangements permettra aux patients d’être traités avec entrectinib dans l’essai STARTRK-2. En moyenne, 17 patients par mois sont actuellement sélectionnés à l’Institut Curie.

Amaury Martin, Directeur du Département Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur de l’Institut Carnot Curie Cancer se félicite de cette coopération : « Cette collaboration illustre la dynamique du projet d’entreprise MC21 de l’Institut Curie pour faire avancer au plus vite la recherche, du laboratoire au lit du patient, sur le modèle conçu et imaginé par Marie Curie. Dans cette perspective, la RCP moléculaire de l’Institut Curie qui peut analyser les modifications génétiques des tumeurs et guider les patients dans le meilleur essai clinique disponible est un atout majeur. Cet accord s’inscrit parfaitement dans l’esprit de l’Institut Carnot Curie Cancer : la recherche pour les entreprises ».

L’essai sera encadré par le Pr Christophe Le Tourneau, responsable des essais précoces et de la médecine de précision à l’Institut Curie. Il a conçu et coordonné SHIVA – un essai clinique innovant dans lequel le choix thérapeutique était entièrement basé sur le profil moléculaire de la tumeur, indépendamment de l’histologie ou de la localisation de la tumeur. « En octobre 2014, SHIVA a lancé la RCP moléculaire pour les patients adultes et pédiatriques à l’Institut Curie. Cette RCP moléculaire regroupe des experts multidisciplinaires : oncologues, radiologues, anatomo-pathologistes, gestionnaires de plates-formes d’analyse moléculaire, spécialistes en bio-informatique et biologistes. Des modifications dans les gènes clés pour le développement des cancers sont examinées pour guider les patients vers des essais appropriés dans un délai compatible avec leur prise en charge clinique. Depuis 2014, nous avons fortement développé notre expertise et cela a suscité l’intérêt de nombreuses sociétés innovantes internationales telles qu’Ignyta » explique le Pr Le Tourneau.

La RCP moléculaire de l’Institut Curie utilise des technologies de séquençage à haut débit NGS ainsi que des approches comparatives d’hybridation génomique (puces CGH) en complément de l’immunohistochimie. « Nous sommes ravis de travailler avec l’Institut Curie et le Pr Le Tourneau pour notre étude clinique STARTRK-2, compte tenu de leur vaste expérience dans la réalisation d’essais cliniques axés sur le profilage moléculaire des tumeurs », déclare le Dr Pratik Multani, Directeur Médical d’Ignyta.

1 La Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) moléculaire de l’Institut Curie se compose du Dr Anne Vincent-Salomon (anatomo-pathologiste), du Dr Ivan Bièche (généticien), de Maud Kamal et Claire Morel (managers) sous la coordination du Pr Christophe Le Tourneau (responsable de la médecine de précision et des essais précoces).

Source : Institut Curie








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions