Edition du 23-01-2019

Ignyta et l’Institut Curie vont collaborer dans l’essai clinique STARTRK-2 de l’entrectinib

Publié le jeudi 20 avril 2017

Ignyta et l'Institut Curie vont collaborer dans l'essai clinique STARTRK-2 de l’entrectinibIgnyta, une société de biotechnologie américaine spécialisée en médecine de précision en oncologie, a choisi de s’appuyer sur l’expertise moléculaire de l’Institut Curie, acteur de référence en cancérologie, et de sa RCP moléculaire pour réaliser le profilage moléculaire de l’essai clinique STARTRK-2 de l’entrectinib.

Les altérations de certains gènes dans l’ADN peuvent pousser la cellule à se multiplier de manière irraisonnée, au lieu de se réparer ou de provoquer sa destruction, donnant ainsi naissance à des tumeurs. Un défi majeur dans la médecine de précision en oncologie est de développer des traitements anticancéreux pouvant stopper la croissance de ces cellules aux gènes mutés. L’efficacité d’un de ces traitements, l’entrectinib (également connu sous le nom de RXDX-101), un inhibiteur de TRK, ROS1 et ALK, est actuellement en cours d’investigation dans un essai clinique multicentrique de phase 2 à l’échelle mondiale. L’objectif : observer l’activité antitumorale de l’entrectinib chez les patients atteints de cancers avec fusion des gènes NTRK1, NTRK2, NTRK3, ROS1 ou ALK.

Ignyta, une société de biotechnologie Nord-Américaine spécialisée en médecine de précision en oncologie, a choisi l’Institut Curie comme l’un des centres de recherche en France pour cet essai clinique. La société a fondé sa décision sur l’expertise de la RCP moléculaire de l’Institut Curie1 qui peut identifier les patients atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques portant des fusions de gènes NTRK1, NTRK2, NTRK3, ROS1 ou ALK et leur proposer de prendre part à l’essai clinique. La RCP moléculaire de l’Institut Curie examinera les patients : d’abord, en utilisant l’immunohistochimie (IHC); puis, pour les patients positifs à l’IHC, en utilisant un séquençage d’ARN à haut débit pour évaluer les réarrangements dans les gènes NTRK1, NTRK2, NTRK3, ROS1 et ALK. La présence de ces derniers réarrangements permettra aux patients d’être traités avec entrectinib dans l’essai STARTRK-2. En moyenne, 17 patients par mois sont actuellement sélectionnés à l’Institut Curie.

Amaury Martin, Directeur du Département Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur de l’Institut Carnot Curie Cancer se félicite de cette coopération : « Cette collaboration illustre la dynamique du projet d’entreprise MC21 de l’Institut Curie pour faire avancer au plus vite la recherche, du laboratoire au lit du patient, sur le modèle conçu et imaginé par Marie Curie. Dans cette perspective, la RCP moléculaire de l’Institut Curie qui peut analyser les modifications génétiques des tumeurs et guider les patients dans le meilleur essai clinique disponible est un atout majeur. Cet accord s’inscrit parfaitement dans l’esprit de l’Institut Carnot Curie Cancer : la recherche pour les entreprises ».

L’essai sera encadré par le Pr Christophe Le Tourneau, responsable des essais précoces et de la médecine de précision à l’Institut Curie. Il a conçu et coordonné SHIVA – un essai clinique innovant dans lequel le choix thérapeutique était entièrement basé sur le profil moléculaire de la tumeur, indépendamment de l’histologie ou de la localisation de la tumeur. « En octobre 2014, SHIVA a lancé la RCP moléculaire pour les patients adultes et pédiatriques à l’Institut Curie. Cette RCP moléculaire regroupe des experts multidisciplinaires : oncologues, radiologues, anatomo-pathologistes, gestionnaires de plates-formes d’analyse moléculaire, spécialistes en bio-informatique et biologistes. Des modifications dans les gènes clés pour le développement des cancers sont examinées pour guider les patients vers des essais appropriés dans un délai compatible avec leur prise en charge clinique. Depuis 2014, nous avons fortement développé notre expertise et cela a suscité l’intérêt de nombreuses sociétés innovantes internationales telles qu’Ignyta » explique le Pr Le Tourneau.

La RCP moléculaire de l’Institut Curie utilise des technologies de séquençage à haut débit NGS ainsi que des approches comparatives d’hybridation génomique (puces CGH) en complément de l’immunohistochimie. « Nous sommes ravis de travailler avec l’Institut Curie et le Pr Le Tourneau pour notre étude clinique STARTRK-2, compte tenu de leur vaste expérience dans la réalisation d’essais cliniques axés sur le profilage moléculaire des tumeurs », déclare le Dr Pratik Multani, Directeur Médical d’Ignyta.

1 La Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) moléculaire de l’Institut Curie se compose du Dr Anne Vincent-Salomon (anatomo-pathologiste), du Dr Ivan Bièche (généticien), de Maud Kamal et Claire Morel (managers) sous la coordination du Pr Christophe Le Tourneau (responsable de la médecine de précision et des essais précoces).

Source : Institut Curie








MyPharma Editions

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

Publié le 22 janvier 2019
GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, a annoncé des résultats positifs de sécurité et de tolérance, dans le cadre d’une étude de Phase 1 évaluant l’administration à hautes doses de temelimab (GNbAC1) pour le traitement de la SEP et d’autres maladies auto-immunes.

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions