Edition du 11-12-2017

Transgene : nomination de Marie Landel et Maya Said aux postes d’administratrices indépendantes

Publié le jeudi 20 avril 2017

Transgene : nomination de Marie Landel et Maya Said aux postes d’administratrices indépendantes Transgene a annoncé que son Conseil d’administration propose, dans le cadre de la prochaine Assemblée générale des actionnaires prévue le 8 juin 2017, la nomination de deux nouvelles administratrices indépendantes, Marie Landel et Maya Said, ainsi que le renouvellement du mandat de Philippe Archinard, Benoît Habert, Alain Mérieux, Dominique Takizawa (représentant la société TSGH).

« À l’issue de l’Assemblée générale des actionnaires, si les nominations proposées sont approuvées, le Conseil d’administration de Transgene se composera de dix membres, dont une majorité d’administrateurs indépendants », indique la société dans un communiqué.

. Marie Landel, Administratrice indépendante

Marie Landel a fondé Marie Landel & Associates, maintenant Axcelia Partners, un cabinet de conseil en création et développement de filiales américaines d’entreprises européennes, basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis). Marie a une solide expérience dans l’accompagnement de sociétés de biotechnologie françaises et européennes aux États-Unis, et a construit depuis plus de 27 ans de larges réseaux dans les milieux financiers et spécialisés dans ce domaine.

Marie Landel est Expert-comptable et est également titulaire d’un MBA de la European Business School (Paris, Francfort et Londres). Marie Landel siège également aux Conseils d’administration de TxCell, Safe Orthopaedics et de Cellnovo. Chevalier de la Légion d’honneur, Marie a été pendant 10 ans Conseillère du Commerce extérieur de la France (CCEF) aux États-Unis.

. Maya Said, Administratrice Indépendante

Maya Said apporte plus de 15 ans d’expérience internationale à des postes de direction dans l’industrie de la santé, à la croisée de la recherche, de la conduite du changement et de l’excellence stratégique et opérationnelle. Elle a notamment été Vice-Président Senior Global Head of Oncology Policy and Market Access chez Novartis, et Vice-Président, R&D Global, Stratégie, Politique Scientifique et Innovation Externe chez Sanofi. Elle a débuté sa carrière au sein de l’unité Santé et Stratégie du Boston Consulting Group (BCG).

Maya Said a obtenu un Doctorat en Science du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en Informatique et Systèmes Biologique, deux Masters en génie électrique & informatique et toxicologie, ainsi que deux Bachelor of Science en génie électrique & Informatique et Biologie. Elle a également étudié la finance et l’organisation des systèmes de santé à la Harvard Business School. Maya Said est l’auteur de plus que 20 publications dans des journaux scientifiques prestigieux, dont Nature et PNAS (Actes de l’Académie des sciences américaine).

Source : Transgene








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Publié le 8 décembre 2017
Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Boehringer Ingelheim vient d’annoncer le lancement d’opnME.com, une nouvelle plateforme mettant à disposition gratuitement et en libre-accès des molécules précliniques pour une recherche non clinique à destination des scientifiques du monde entier.

Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Publié le 8 décembre 2017
Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Bpifrance vient de lancer son nouvel accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé (Bio-Tech, Med-Tech et e-santé), l’occasion de dévoiler les 7 startups qui rejoignent la promotion pilote.

Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Publié le 8 décembre 2017
Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé aujourd’hui les résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase (GRASPA®) dans le traitement de la Leucémie Aigüe Myéloïde (LAM).

Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Publié le 7 décembre 2017
Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Le Conseil de Surveillance du groupe Bayer AG a nommé Heiko Schipper (48 ans) au comité de Direction de Bayer AG à compter du 1er mars 2018. Il succèdera à Erica Mann à la tête de la division Consumer Health, dont le siège social est à Bâle, en Suisse.

Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

Publié le 7 décembre 2017
Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

L’ANSM a annoncé la mise à disposition progressive à partir du 6 décembre 2017 d’un nouveau médicament contenant de la lévothyroxine dans le cadre de l’élargissement de l’offre des médicaments décidé par la Ministre de la santé pour les patients atteints de troubles thyroïdiens : Thyrofix, du laboratoire Unipharma.

Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Publié le 7 décembre 2017
Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Adocia a annoncé les résultats principaux positifs d’une étude clinique évaluant BioChaperone® Lispro, une formulation ultra-rapide d’insuline lispro, comparée à Novolog® (insuline aspart, Novo Nordisk), un analogue d’insuline à action rapide et Fiasp® (insuline aspart à action accélérée, Novo Nordisk), la seule formulation d’insuline « ultra-rapide » approuvée par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments) et la FDA (Federal Drug Administration, Etats-Unis).

Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Publié le 7 décembre 2017
Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Les sociétés de biotechnologie Transgene et BioInvent ont débuté une collaboration afin de codévelopper des virus oncolytiques intégrant une séquence codant pour un anticorps anti-CTLA-41. Ces virus oncolytiques pourraient aussi intégrer des transgènes supplémentaires et sont destinés au traitement de tumeurs solides.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions