Edition du 06-07-2020

Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Publié le mardi 6 août 2019

Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseilImcyse, société belge qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, vient d’annoncer la nomination de Thomas Taapken, un expert de l’industrie des biotechnologies, en tant que directeur exécutif et président du conseil d’administration.

Cette nomination fait suite à la récente levée de fonds de série B de 28 millions d’euros de la société. En plus de cette nomination, plusieurs nouveaux membres ont été nommés au sein du conseil d’administration et, dans le même temps, Pierre Vandepapelière quitte son poste actuel de CEO. A l’avenir, il se concentrera sur son rôle de Chief Medical Officer, alors qu’Imcyse aborde un nouveau stade de son développement, au cours duquel les activités cliniques occuperont une place prépondérante.

Le Dr. Thomas Taapken est un conseiller indépendant avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur des sciences de la vie à des postes seniors et au sein de conseils d’administration. Avant de rejoindre Imcyse, il a occupé des postes de direction dans plusieurs sociétés privées ou cotées, parmi lesquelles Medigene AG, Epigenomics AG et Biotie Therapies. Il a également siégé au sein du conseil d’administration de sociétés privées et publiques telles que Scibase AB ou Immunic AG, entre autres. Il a mené avec succès des campagnes de financement public et privé, des transactions commerciales et des fusions-acquisitions. Il a également travaillé dans le domaine du capital-risque en Allemagne et aux Etats-Unis. Thomas Taapken a obtenu un doctorat en chimie organique de l’Université Technique de Berlin et a également étudié l’économie et la physique à l’Université de Göttingen (Allemagne).

Depuis la création de la société en 2010, l’équipe scientifique d’Imcyse a mis en place et validé avec succès la plateforme innovante Imotope™ pour le développement de nouvelles thérapies qui pourraient guérir des maladies autoimmunes graves ne disposant pas aujourd’hui de solution thérapeutique satisfaisante. Les Imotopes™ sont des peptides modifiés uniques en leur genre, qui génèrent une réaction immunitaire spécifique en éliminant les cellules présentatrices d’antigènes et les lymphocytes autoréactifs spécifiques aux cibles sans affecter les autres fonctions du système immunitaire.

Imcyse a obtenu des preuves de concept précliniques dans plusieurs indications et mène actuellement un essai clinique de phase 1b chez des patients atteints de diabète de type 1. De plus, Imcyse a démarré une collaboration de recherche avec Pfizer sur l’arthrite rhumatoïde.

A la fin de l’été 2019, Imcyse prévoit de publier les résultats de son essai clinique de phase 1b réalisé chez des patients atteints de diabète de type récemment diagnostiqués. Le nouveau financement permettra à la société de lancer un essai clinique de phase 2 ainsi que des recherches dans de nouvelles indications cliniques.

« Je suis ravi de rejoindre Imcyse à un moment clé de la vie de la société, avec des résultats cliniques imminents et juste avant une nouvelle phase de croissance. Je pense que la technologie développée par la société est pleine de promesses et je suis impatient d’aider la société à réaliser son immense potentiel », indique Thomas Taapken.

« Je suis extrêmement fier du travail remarquable accompli par les équipes d’Imcyse au cours des cinq dernières années pour développer notre portefeuille d’Imotopes innovants, travail qui a permis à la société d’atteindre cette étape majeure dans la vie d’une biotech. Le récent financement de série B témoigne du grand potentiel de notre technologie. Alors qu’Imcyse se prépare pour la suite, je vais me concentrer sur les activités de développement clinique », ajoute Pierre Vandepapelière.

En plus de Thomas Taapken, Christina Franssen (Investment manager à la S.R.I.W.), Jörg Neermann (partner chez LSP) et Stefan Yee (CEO du PE Group) rejoignent Stijn Van Rompay et Marc Foidart en tant que membres du conseil d’administration.

C’est grâce à sa plateforme technologique sans équivalent qu’Imcyse développe des peptides modifiés (les Imotopes™) qui ont la capacité de prévenir et de lutter contre des maladies autoimmunes chroniques sévères, comme le diabète de type 1, la sclérose en plaques ou encore d’autres maladies à médiation immunitaire pour lesquelles aucune option thérapeutique n’est disponible à ce jour.

Source : Imcyse








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents