Edition du 22-04-2021

Poxel lance une étude PK/PD dans le cadre de son programme clinique de phase IIa sur le PXL770

Publié le lundi 5 août 2019

Poxel lance une étude PK/PD dans le cadre de son programme clinique de phase IIa sur le PXL770 Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé le lancement d’une étude PK/PD dans le cadre de son programme clinique de phase IIa sur le PXL770, le premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique d’activateur direct de la protéine kinase, activée par l’adénosine monophosphate (AMPK), pour le traitement de la NASH.

« La NASH est une pathologie complexe et multifactorielle et l’activation de l’AMPK pourrait jouer un rôle bénéfique sur les voies métaboliques et inflammatoires qui conduisent aux lésions hépatiques. Cette étude clinique a été conçue dans l’objectif de confirmer le potentiel du PXL770 observé au cours des essais précliniques pour les patients atteints de NASH, et de corréler l’activité du PXL770 à son profil pharmacocinétique », déclare le Dr. Pascale Fouqueray, PhD, Vice-Président Exécutif, Directrice du Développement Précoce et Médecine Translationnelle de Poxel. « En ciblant les causes sous-jacentes de la stéatohépatite non alcoolique, nous sommes convaincus que le PXL770 sera capable de traiter les éléments principaux de cette maladie, dont la stéatose, l’inflammation, le ballonnement des hépatocytes et la fibrose du foie. Le PXL770 pourrait également avoir des effets bénéfiques sur des comorbidités connues de cette pathologie, dont celles relatives aux maladies cardiovasculaires ».

« Cette étude représente une nouvelle étape dans le développement du PXL770. Forts de notre expérience dans le développement de médicaments pour des indications métaboliques, nous poursuivons notre programme de preuve de concept, afin de démontrer le potentiel du PXL770 dans la NASH et de valider plus largement nos hypothèses relatives à l’activation de l’AMPK », explique Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « L’AMPK est un régulateur majeur du métabolisme énergétique et nous sommes plus que jamais convaincus que son activation pourrait constituer une nouvelle approche thérapeutique pour une large gamme de maladies métaboliques, dont la NASH ».

Cette étude PK/PD de quatre semaines prévoit de recruter environ 16 patients par dose, avec pour objectif principal d’évaluer le profil PK complet du PXL770, ainsi que sa sécurité d’emploi et son profil de tolérance chez des patients atteints de la maladie du foie gras non alcoolique (NAFLD) susceptibles d’être atteints de la NASH. L’étude évaluera également l’effet du PXL770 sur les deux principales voies métaboliques ciblées : la lipogenèse hépatique de novo (DNL) et la lipolyse. Elle étudiera également plusieurs autres paramètres des métabolismes glycémiques et lipidiques, ainsi que des biomarqueurs non métaboliques. Les résultats de l’étude PK/PD sont attendus au 4e trimestre 2019.

Par ailleurs, le PXL770 est actuellement en cours d’évaluation dans une autre étude de phase IIa multicentrique, randomisée, en double aveugle versus placebo en groupes parallèles d’une durée de 12 semaines, afin d’évaluer l’efficacité et l’innocuité de trois doses du produit. Environ 100 patients atteints de NAFLD susceptibles d’être atteints de la NASH seront recrutés pour l’étude qui est réalisée aux États-Unis. Le critère d’évaluation principal de l’étude est l’évolution de la masse grasse dans le foie évaluée par résonnance magnétique (MRI-PDFF), un biomarqueur mesuré par imagerie qui permet de cartographier la graisse dans le foie. L’étude évaluera aussi les effets du PXL770 sur d’autres biomarqueurs métaboliques et non métaboliques, ainsi que son innocuité et sa tolérance. Les résultats de cette étude de phase IIa sont prévus au 2e trimestre 2020.

Source : Poxel








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Publié le 21 avril 2021
Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Un premier patient a été traité à I-motion, la plateforme d’essais cliniques pédiatriques pour les maladies neuromusculaires situé à l’hôpital Trousseau, à Paris, dans le cadre de l’essai de thérapie génique mené par Généthon dans la myopathie de Duchenne.

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents