Edition du 23-04-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Recherche » Stratégie

Immuno-oncologie : l’institut Curie et Pierre Fabre mettent en place un partenariat novateur

Publié le vendredi 20 octobre 2017

Immuno-oncologie : l'institut Curie et Pierre Fabre mettent en place un partenariat novateurL’Institut Curie et l’IRPF (Institut de Recherche Pierre Fabre) vont collaborer sur de nouvelles stratégies thérapeutiques pour faire progresser le traitement du cancer chez les patients. L’objectif de ce nouveau partenariat est d’analyser la biologie de nouvelles cibles thérapeutiques identifiables et d’évaluer l’impact des approches pharmacologiques innovantes en s’appuyant sur des modèles biologiques de l’Institut Curie.

« Nous allons travailler pour mieux comprendre les réactions immunologiques à des tumeurs et apprendre à utiliser le système immunitaire pour combattre le cancer. Les projets de recherche vont de l’analyse des aspects les plus fondamentaux du transport intracellulaire dans les cellules du système immunitaire à des aspects fonctionnels des réponses immunitaires à des tumeurs dans des modèles animaux et à l’immunothérapie clinique chez les patients atteints de cancer », explique Sebastian Amigorena, directeur du Centre d’immunothérapie des cancers de l’Institut Curie et directeur de l’unité de recherche U932 (Institut Curie / INSERM / UPMC).

« Le savoir-faire de Pierre Fabre en oncologie est fondé sur plus de 30 ans d’expérience. Ce partenariat stratégique est conforme à notre engagement à apporter des thérapies transformatrices aux patients atteints de cancer. Il combinera les connaissances accumulées en immuno-oncologie acquises par les oncologues et les biologistes de l’Institut Curie avec les capacités de Pierre Fabre et l’expertise de nos équipes de chercheurs et de développement de nouveaux produits. C’est une excellente occasion de renforcer nos capacités de recherche en immunothérapie du cancer et de finalement ouvrir des perspectives prometteuses vers la découverte de nouveaux traitements contre le cancer », déclare Eric Chetaille, directeur de l’unité Innovation oncologique chez Pierre Fabre.

Les équipes de Sebastian Amigorena et de Claire Hirvoz travaillent à mieux comprendre le microenvironnement entre la tumeur et le système immunitaire et à apprendre à utiliser le système immunitaire pour combattre le cancer. Leur projets vont de l’immunologie fondamentale chez des individus sains à des études appliquées des réponses immunitaires dans le cadre de tumeurs en utilisant des modèles animaux ou des échantillons biologiques humains de patients atteints de cancer.

« Ce nouveau partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie avec l’une des entreprises françaises qui investit le plus en R&D illustre le dynamisme actuel en matière de transfert de technologie de l’Institut Curie. Fondé sur l’expertise des équipes impliquées autant chez Pierre Fabre qu’à l’Institut Curie, l’objectif sera de développer de nouvelles immunothérapies pour apporter des solutions thérapeutiques innovantes aux établissements médicaux », ajoute Amaury Martin, responsable du transfert de technologie à l’Institut Curie et de la valorisation des partenariats industriels et directeur de l’Institut Carnot Curie-Cancer.

Dans ce cadre de cet accord, l’Institut Curie et l’Institut de Recherche Pierre Fabre collaboreront sur de nouvelles stratégies thérapeutiques pour améliorer le traitement du cancer chez les patients. Les deux parties vont interagir étroitement pour analyser la biologie de nouvelles cibles thérapeutiques exploitables et évaluer l’impact des nouvelles approches pharmacologiques en s’appuyant sur des modèles biologiques de l’Institut Curie.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions