Edition du 22-09-2017

Accueil » Cancer » Industrie » Recherche » Stratégie

Immuno-oncologie : l’Institut Paoli-Calmettes et Bristol-Myers Squibb renforcent leur collaboration

Publié le lundi 17 juillet 2017

Immuno-oncologie : l'Institut Paoli-Calmettes et Bristol-Myers Squibb renforcent leur collaborationLe laboratoire Bristol-Myers Squibb et l’Institut Paoli-Calmettes, le Centre de lutte contre le cancer (CLCC) situé à Marseille, ont annoncé aujourd’hui la signature d’un partenariat de R&D d’envergure internationale qui vise en priorité à développer un programme d’études cliniques sur les tumeurs malignes des organes génito-urinaires (prostate, vessie, rein et appareil génital). 

Le comité de pilotage, composé des dirigeants et experts de l’Institut Paoli-Calmettes et de Bristol-Myers Squibb, aura pour mission à la fois de superviser les études et de faire évoluer les contours du partenariat.

Ainsi, cette collaboration pourrait s’étendre à de nouveaux axes de recherche et couvrir le périmètre complet de la Recherche : pré-clinique, translationnelle et clinique. Particulièrement, l’Institut-Paoli-Calmettes et Bristol-Myers Squibb pourraient s’appuyer sur ce partenariat pour explorer de nouvelles approches en immuno-oncologie pour des cancers qui offrent encore peu d’options thérapeutiques pour les patients, tels que le cancer du pancréas.

Une démarche d’envergure internationale
Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du programme mondial, nommé « Immuno-Oncology Global Expert Centers Initiative (GECI) », lancé par Bristol-Myers Squibb en 2016 pour accélérer la prise en charge des patients atteints de cancer sur chacun de ses pays en nouant des partenariats avec les centres de traitement du cancer et de recherche les plus innovants.

« Chez Bristol-Myers Squibb, nous avons initié une démarche de partenariats stratégiques pour contribuer aux efforts de Recherche et Développement sur chacun des pays où nous sommes présents, avec pour seule ambition de faciliter l’accès des patients à de nouvelles molécules. La France est le premier pays du Groupe à avoir concrétisé cette initiative avec l’annonce de deux partenariats en 2016 avec des CLCC. Nous sommes convaincus qu’il est indispensable de capitaliser sur la force, l’excellence et l’expertise des centres de nos régions pour faire progresser la recherche contre le cancer. Par ce nouvel accord avec l’Institut Paoli-Calmettes, notre volonté est de décloisonner la recherche et de renforcer les pôles de recherche sctientifiques de pointe sur nos régions. Nous sommes fiers d’annoncer ce 3ème partenariat avec l’Institut Paoli-Calmettes, reconnu sur la scène internationale pour ses experts et sa contribution à la lutte contre le cancer, tant au niveau de la recherche que dans la prise en charge des patients. » déclare Jean-Christophe Barland, Directeur général de Bristol-Myers Squibb France.

Source : Bristol-Myers Squibb








MyPharma Editions

Hépatite C : MSD lance l’application mobile C’Partner

Publié le 22 septembre 2017
Hépatite C : MSD lance l'application mobile C’Partner

Le laboratoire MSD vient de lancer C’Partner, une application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C ainsi que son site internet associé. Objectif du dispositif : optimiser le parcours de soin des patients atteints d’hépatite et favoriser l’observance thérapeutique.

« Le monde commence à manquer d’antibiotiques », alerte l’OMS

Publié le 22 septembre 2017
"Le monde commence à manquer d’antibiotiques", alerte l'OMS

Selon un nouveau rapport présenté le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

Publié le 22 septembre 2017
PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

La société pharmaceutique espagnole, PharmaMar, a annoncé le début d’une étude clinique de Phase I avec PM14, un nouveau composé antitumoral résultant du programme d’investigation interne de la société pour le traitement des patients souffrant de tumeurs solides avancées.

Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Publié le 22 septembre 2017
Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et qui développe des traitements innovants pour la prévention et le traitement des infections graves, vient de conclure avec la Banque européenne d’investissement (BEI), un accord de financement de 20 millions d’euros.

Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Publié le 22 septembre 2017
Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Bone Therapeutics, la société belge de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la signature d’un accord de licence exclusive, donnant droit à des redevances, avec l’un des fleurons de l’industrie nippone, Asahi Kasei. L’accord de licence porte sur le développement et la commercialisation du produit autologue de thérapie cellulaire osseuse de Bone Therapeutics, Preob®, au Japon.

Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Publié le 21 septembre 2017
Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Boehringer Ingelheim France vient de lancer « Vivre avec la FPI», un site grand public dédié aux personnes atteintes de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et leur entourage. Son objectif : Proposer un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour améliorer la vie quotidienne et mieux appréhender la maladie et sa prise en charge.

Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d’enfants souffrant de MPS IIIA

Publié le 21 septembre 2017
Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d'enfants souffrant de MPS IIIA

Lysogene société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l’entourage des enfants souffrant de Mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), également connue sous le nom de maladie de Sanfilippo de type A, en août 2017 à Minneapolis aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions