Edition du 12-12-2017

Immuno-oncologie : Servier et Pieris Pharmaceuticals établissent une alliance stratégique

Publié le mardi 10 janvier 2017

Immuno-oncologie : Servier et Pieris Pharmaceuticals établissent une alliance stratégiqueLe groupe pharmaceutique Servier et la société de biotechnologie américaine Pieris Pharmaceuticals viennent d’annoncer une collaboration étendue en immuno-oncologie. Les deux partenaires mèneront conjointement plusieurs programmes thérapeutiques bispécifiques, incluant le double inhibiteur de point de contrôle PRS-332 déposé par Pieris.

Dans un premier temps, Pieris et Servier vont mener cinq programmes thérapeutiques bispécifiques, le principal étant le programme PRS-332 de Pieris, un inhibiteur bispécifique de point de contrôle visant les protéines PD-1 qui pourrait devenir le meilleur de cette classe de molécules. Pieris et Servier développeront PRS-332 en collaboration et se répartiront les droits commerciaux géographiquement : Pieris conservera l’intégralité des droits commerciaux aux États-Unis, tandis que Servier en disposera pour le reste du monde.

Les quatre programmes supplémentaires de l’accord ont également été définis et pourront associer des anticorps du portefeuille Servier avec une ou plusieurs protéines anticalines basées sur la plateforme propriétaire de Pieris de mise au point de candidats médicaments bispécifiques innovants en immuno-oncologie. La collaboration pourra s’étendre jusqu’à trois programmes thérapeutiques supplémentaires. Pieris a la possibilité, à un moment préétabli, de codévelopper jusqu’à trois programmes en plus de PRS-332 et d’en conserver les droits commerciaux aux États-Unis, tandis que Servier sera chargé du développement et de la commercialisation des autres programmes dans le monde entier.

Les conditions financières de la collaboration stipulent que Pieris percevra 30 millions d’euros d’avance. Pieris pourra également bénéficier d’un financement pour des projets spécifiques, mais aussi de versements conditionnés par l’atteinte de jalons de développement et commerciaux concernant le PRS-332 ainsi que tout produit supplémentaire. Le total des paiements à Pieris liés aux jalons réglementaires, de développement et commerciaux pourrait atteindre 324 M€ pour PRS-332 et jusqu’à 193M€  pour chacun des autres programmes. Pieris et Servier partageront les coûts de développement préclinique et clinique pour chaque programme codéveloppé. En outre, Pieris sera autorisé à percevoir des redevances échelonnées pouvant monter jusqu’à deux chiffres sur les ventes des produits commercialisés par Servier.

« Cette alliance renforcera de manière significative le portefeuille de Servier en immuno-oncologie, qui compte déjà 5 produits en phase préclinique avancée ou en développement précoce. L’expertise reconnue de Servier en matière de développement de médicaments complétera efficacement la technologie novatrice de Pieris, permettant ainsi aux deux sociétés d’apporter des solutions innovantes aux patients atteints de cancer » a notamment affirmé le docteur Jean-Pierre Abastado, directeur de la recherche et du développement en oncologie de Servier.

« Servier a développé un portefeuille diversifié et innovant en oncologie qui comprend des petites molécules, des anticorps synthétisés et des thérapies cellulaires pour le traitement des tumeurs solides ou hématologiques. Cette alliance avec Pieris apporte une dimension supplémentaire à notre stratégie visant à faire de Servier un acteur clé en oncologie, en ajoutant plusieurs médicaments immuno-oncologiques bispécifiques de dernière génération à notre pipeline » a ajouté le docteur Emmanuel Canet, Vice-Président R&D de Servier.

Source : Servier








MyPharma Editions

Antibiotiques : l’ANSM publie son rapport annuel sur la consommation en France

Publié le 12 décembre 2017
Antibiotiques : l’ANSM publie son rapport annuel sur la consommation en France

Selon le dernier rapport annuel de l’ANSM, la situation de la consommation d’antibiotiques en ville reste préoccupante avec la poursuite de la tendance à la hausse observée depuis 2010. Entre 2015 et 2016, la consommation en ville est en hausse de 1,3 %, repassant au-dessus de 30 Doses Définies Journalières pour 1 000 habitants et par jour (30,3 contre 29,9 en 2015). Ce qui place la France très au-dessus de la moyenne européenne (21,9 DDJ/1000H/J).

Boehringer Ingelheim met en ligne le site « Au cœur de l’AVC »

Publié le 12 décembre 2017
Boehringer Ingelheim met en ligne le site « Au cœur de l’AVC »

Le laboratoire Boehringer Ingelheim a mis en ligne le nouveau site « Au Cœur de l’AVC ». Véritable plateforme d’informations, d’actualités, de partages d’expériences, de rendez-vous, ce nouveau site grand public remplace le site « Stop AVC ».

Sanofi : feu vert de la FDA pour l’insuline lispro injectable Admelog®

Publié le 12 décembre 2017
Sanofi : feu vert de la FDA pour l'insuline lispro injectable Admelog®

La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé Admelog®, la première insuline lispro « follow-on » du groupe pharmaceutique Sanofi pour aider les patients atteints de diabète à contrôler leur glycémie avant les repas.

Néovacs : résultats précliniques positifs pour l’IFNalpha Kinoide dans le diabète de type 1

Publié le 12 décembre 2017
Néovacs : résultats précliniques positifs pour l'IFNalpha Kinoide dans le diabète de type 1

Néovacs, la société spécialisée dans l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé aujourd’hui les premiers résultats positifs de son étude préclinique de preuve-de-concept (PoC) en cours, avec l’IFNalpha Kinoide dans le traitement du diabète de type 1.

Bone Therapeutics et Cellthera annoncent leur intention d’initier une collaboration

Publié le 11 décembre 2017
Bone Therapeutics et Cellthera annoncent leur intention d'initier une collaboration

Bone Therapeutics, la société de thérapie cellulaire osseuse, et Cellthera, une société spécialisée en thérapie cellulaire et filiale du groupe russe Pharmstandard, ont annoncé aujourd’hui leur intention d’initier une collaboration dans le domaine de la thérapie cellulaire appliquée à l’orthopédie et aux maladies osseuses.

Inserm : Claire Giry devient Directrice Générale Déléguée

Publié le 11 décembre 2017
Inserm : Claire Giry devient Directrice Générale Déléguée

Claire Giry devient Directrice Générale Déléguée de l’Inserm. Elle remplace Thierry Damerval, nommé P-DG de l’ANR. Claire Giry était, depuis juillet 2016, responsable du programme « Centres d’excellence » du Commissariat général à l’investissement (CGI).

Chugai : résultats intérimaires positifs de phase III pour l’émicizumab

Publié le 11 décembre 2017

Chugai, la filiale japonaise du groupe Roche, a annoncé que des résultats intérimaires positifs ont été enregistrés dans l’étude mondiale de phase III HAVEN 4 (NCT03020160) pour l’injection sous-cutanée d’émicizumab (ACE910) toutes les quatre semaines chez des patients atteints d’hémophilie A (âgés de 12 ans ou plus) avec ou sans inhibiteurs au facteur VIII.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions