Edition du 23-04-2018

Maladie de Crohn: Enterome initie l’étude clinique de Phase I de son candidat médicament EB8018

Publié le mardi 10 janvier 2017

Maladie de Crohn: Enterome initie l’étude clinique de Phase I de son candidat médicament EB8018Enterome, société de biotechnologie dédiée au développement de médicaments et de diagnostics issus du microbiote intestinal, a annoncé le lancement de l’étude clinique de Phase I de son candidat médicament EB8018. Le mécanisme d’action de cette molécule est basé sur une approche originale et innovante du traitement de la maladie de Crohn.

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin due pour une part à une réaction immunitaire anormalement élevée contre les bactéries du microbiote intestinal. Si une prédisposition génétique est impliquée dans cette pathologie, une altération de la composition du microbiote semble également participer à la survenue de cette réaction immunitaire anormale.

Grace à sa plateforme de recherche métagénomique, Enterome a récemment identifié une espèce bactérienne de type AIEC (Escherichia Coli adhérents et invasifs (AIEC1)), surabondante dans le microbiote intestinal de patients atteints de la maladie de Crohn et possédant des propriétés d’adhésion et d’invasion la rendant particulièrement virulente et inductrice d’inflammation. Plusieurs autres études indépendantes ont également démontré un déséquilibre de la composition du microbiote intestinal chez ces patients, associé à une augmentation significative des bactéries de type AIEC et entrainant une inflammation exacerbée contribuant aux symptômes de la maladie. Ces bactéries adhérent à la paroi intestinale des patients atteints de la maladie de Crohn par le biais d’une protéine d’adhésion fimbriaire nommée FimH qui déclenche une production locale de facteurs inflammatoires de type cytokines ainsi que l’invasion de la paroi intestinale par la bactérie via l’activation des récepteurs TLR4 et CEACAM6.

EB8018 est une molécule administrée par voie orale conçue pour bloquer la protéine FimH et ainsi empêcher localement le développement de l’inflammation en désarmant de façon sélective la bactérie virulente sans pour autant perturber le microbiote intestinal. Il s’agit d’une nouvelle approche locale, non-antibiotique et non-immunomodulatrice dans le traitement de la maladie de Crohn. Enterome a acquis une licence pour le développement et la commercialisation d’EB8018 auprès de la société américaine Vertex Pharmaceuticals Inc.

L’objectif de l’étude clinique de Phase I est de définir le profil de sécurité et de tolérance via l’administration de doses uniques et multiples d’EB8018 sur des sujets sains. L’étude a pour autre objectif d’évaluer le profil pharmacocinétique du produit à des doses uniques ou répétées ainsi que ses effets sur le microbiote intestinal. Parallèlement à l’étude de Phase I, Enterome développe un biomarqueur non-invasif du microbiote afin d’identifier les patients porteurs de cette souche bactérienne qui pourraient bénéficier d’un traitement par EB8018.

« Nous sommes heureux d’avoir lancé le développement clinique de notre candidat médicament EB8018. Cela représente un jalon majeur pour Enterome et confirme notre capacité à identifier de nouvelles cibles dérivées du microbiote, dont nous nous servons pour développer des médicaments identifiés sur notre plateforme ou au travers de licences acquises auprès de partenaires pharmaceutiques. Les résultats de cette étude de phase 1 seront rendus publics dans le courant de l’année 2017 », déclare Pierre Belichard, Directeur Général d’Enterome.

1 En anglais : Adherent-invasive E.coli

Source : Enterome








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions