Edition du 18-09-2021

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le jeudi 6 mai 2021

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa rechercheSanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation. De plus, Sanofi apportera un financement et son savoir-faire scientifique aux projets présentant un intérêt commun dans de multiples domaines thérapeutiques et, en particulier, dans la sphère des maladies auto-immunes et inflammatoires.

« Nous sommes impatients de collaborer avec des chercheurs qui figurent parmi les plus innovants de la communauté des spécialistes de l’immunologie humaine. Ensemble, nous allons étudier des concepts novateurs et approfondir nos connaissances des mécanismes inflammatoires sous-jacents », a annoncé Frank Nestle, Responsable Monde de la Recherche et Chief Scientific Officer de Sanofi. « La collaboration entre Sanofi et l’Université de Stanford a pour but de transformer la connaissance et le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires. Elle permettra d’intensifier la conduite de nos programmes ambitieux dans la sphère des immunosciences et de faire évoluer notre riche portefeuille de médicaments en développement, qui seront soit les premiers, soit les meilleurs de leur classe pharmacothérapeutique dans des domaines thérapeutiques clés pour pouvoir répondre aux besoins non pourvus des patients. »

Sanofi et Stanford Medicine vont créer un Comité mixte de pilotage pour le financement de jusqu’à trois programmes par an. Sanofi organisera pour sa part un colloque de recherche annuel pour les chercheurs des deux organisations afin de leur permettre d’approfondir leurs échanges, de partager leurs connaissances et points de vue sur des questions d’importance scientifique, et de discuter des projets de recherche qu’ils mènent en collaboration.

« La vocation de Stanford Medicine est l’approfondissement des connaissances scientifiques et la recherche d’approches de grande précision pour pouvoir prédire, prévenir et guérir les maladies », a précisé le docteur Lloyd Minor, Doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. « La mise en place d’une collaboration de long terme avec nos collègues de Sanofi nous permettra d’explorer ensemble de nouvelles dimensions des maladies auto-immunes et inflammatoires. »

Cette collaboration débutera par trois projets de recherche approfondis :

. Étude de la diaphonie cytokinique dans l’inflammation de type 2 et, plus particulièrement, étude de l’impact des molécules expérimentales de Sanofi sur l’hyperinflammation de type 2.

. Décodage des facteurs moléculaires de l’auto-immunité des lymphocytes T effecteurs et suppresseurs, afin de mieux comprendre les antigènes spécifiques pouvant être à l’origine du diabète de type 1.

. Caractérisation des mécanismes des événements indésirables d’origine immunitaires dans le cadre d’un traitement par inhibiteur de checkpoint immunitaire – en particulier des pneumopathies et de la polyarthrite inflammatoire – pour l’étude du rôle de la génomique et de l’identification des cellules pathogènes.

Dernier chapitre de la longue tradition de Sanofi en matière de collaboration, cette nouvelle initiative s’inscrit dans le prolongement des Sanofi Innovation Awards (iAwards), un programme de partenariats avec plusieurs universités visant à accélérer le passage à la clinique des résultats de recherches précoces innovantes sur les maladies. Les iAwards font partie des collaborations université-entreprise parmi les plus importantes du secteur biopharmaceutique et ont donné lieu à des avancées scientifiques majeures, ainsi qu’à des contributions au portefeuille de nouveaux médicaments et vaccins de Sanofi.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents