Edition du 18-08-2022

Immunothérapie en France: un constat mitigé selon une étude du Leem

Publié le mercredi 8 février 2012

Poursuivant son exploration des thérapies du futur, le Leem publie aujourd’hui une étude sur l’immunothérapie : « Renforcer la filière de l’immunothérapie en France ». Cette étude, réalisée par le Comité Biotechnologies du Leem, dresse un tableau des atouts et des faiblesses de la France dans ce domaine.

L’immunothérapie apparaît comme un fantastique vivier d’innovations thérapeutiques, dont l’exploitation commence à peine : les anticorps monoclonaux sont utilisés depuis une dizaine d’années seulement, deux vaccins thérapeutiques sont en essais cliniques de phase III. Avec les vaccins, les anticorps et les interférons, l’immunothérapie révolutionne la prise en charge des maladies infectieuses, de certains cancers « résistants » et de maladies auto-immunes invalidantes (sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante).

Les entreprises du médicament ont d’ailleurs largement investi ce champ de recherche : un tiers des médicaments en développement dans le monde sont des immunothérapies.

L’implantation de la filière de l’immunothérapie et de ses maillons en France – recherche académique, plateformes technologiques, biotechs, laboratoires pharmaceutiques – est donc stratégique pour la compétitivité industrielle française et bien sûr, en premier lieu, pour les malades.

L’immunothérapie est un champ thérapeutique en pleine évolution qui utilise des outils de plus en plus sophistiqués (approches technologiques) : fragments d’anticorps couplés à des radioéléments, à des récepteurs, à des peptides… Sur 65 approches technologiques prometteuses à l’horizon 2025, l’étude en a identifié 15 dans lesquelles la France pourrait jouer un rôle : 2 en immunothérapies cellulaires, 5 dans les vaccins, 4 dans les anticorps et 2 dans les immunomodulateurs.

Cependant, le constat de l’étude est mitigé : si la France est actuellement leader dans certains domaines (vaccins, désensibilisation), sa présence s’effrite en termes de développement clinique et d’implantation biotechnologique.

C’est pourquoi, ainsi que l’ont souligné, Jean-Paul Soulillou, Professeur d’immunologie, Université de Nantes – Pierre-Yves Bonnefoy, Vice-Président Recherche et Développement, Transgène – Alain Beck, Directeur Physico-chimie des anticorps, Pierre Fabre – Abderrahim Oukessou, Directeur médical Oncologie, Bristol-Myers Squibb : « il est urgent de capitaliser sur notre expertise en vaccinologie, de fixer la bioproduction innovante en France et d’investir dans des plateformes techniques collaboratives ». Faute de quoi, nous ne ferons que de la figuration dans ce champ thérapeutique en devenir.

L’intégralité de l’étude « Renforcer la filière de l’immunothérapie en France »

Source : Leem

 








MyPharma Editions

Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Publié le 18 août 2022
Valneva fait un point sur son contrat de fourniture d’IXIARO® au département américain de la Défense

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui que le Département américain de la défense (DoD) a décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat1 pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise (EJ) IXIARO®.

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents