Edition du 19-02-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer du sein : la FDA accorde une procédure d’examen prioritaire au pertuzumab de Roche

Publié le jeudi 9 février 2012

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé hier que la U.S. Food and Drug Administration (FDA) a accepté le dossier de demande de licence biologique déposé par la société pour le pertuzumab et a accordé à ce dernier un droit d’examen prioritaire.

L’indication proposée concerne l’administration du pertuzumab en association à Herceptin® (trastuzumab) et une chimiothérapie par le docétaxel chez des personnes souffrant de cancer du sein HER2-positif métastatique ou localement récurrent, non résécable, n’ayant pas encore reçu de traitement ou dont la maladie a rechuté après traitement adjuvant. La FDA a confirmé le 8 juin 2012 comme date prévisionnelle de réponse.

« Nous sommes heureux que la FDA ait fait bénéficier le pertuzumab d’une procédure d’examen prioritaire, parce qu’il existe un réel besoin de nouveaux médicaments pour le traitement du cancer du sein HER2-positif. La recherche Roche étudie le cancer du sein HER2-positif depuis plus de 30 ans, et nous espérons que l’examen accéléré de notre demande d’homologation nous aidera à mettre rapidement à disposition un nouveau traitement personnalisé pour combattre cette maladie agressive. », déclare Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development.

Le dossier du pertuzumab est fondé sur les résultats de l’étude pivot de phase III CLEOPATRA, laquelle a mis en évidence une prolongation de 6,1 mois de la survie sans progression (PFS) médiane chez des personnes ayant reçu un traitement à base de pertuzumab (associé à Herceptin et à une chimiothérapie par le docétaxel) par rapport à celles ayant reçu Herceptin et une chimiothérapie sans pertuzumab (PFS médiane: 18,5 vs. 12,4 mois). Les personnes ayant bénéficié du traitement combiné ont vu leur risque d’aggravation de la maladie ou de décès décroître de 38 pour cent (HR=0,62; valeur de p: <0,0001, selon les données d’un comité indépendant)1. Les événements indésirables (EI) ont été semblables à ceux observés lors d’études précédentes sur le pertuzumab et Herceptin, administrés en association ou seuls.2

Références
1) J. Baselga et al., Pertuzumab plus Trastuzumab plus Docetaxel for Metastatic Breast Cancer, N Engl J Med; 366; 2: 109-119
2) Ferlay J, Shin HR, Bray F, Forman D, Mathers C and Parkin DM GLOBOCAN 2008, Cancer Incidence and Mortality Worldwide: IARC Cancer Base No. 10 [Internet]. Lyon, France: International Agency for Research on Cancer; 2010. Available from: http://globocan.iarc.fr.

 Source : Roche

 








MyPharma Editions

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions