Edition du 14-11-2018

Industrie pharmaceutique : grand’messe à l’Elysée

Publié le lundi 26 octobre 2009

Industrie pharmaceutique : grand’messe à l’ElyséeMaintes fois annoncé, maintes fois reporté: après de très longs mois d’attente, le Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) se réunit aujourd’hui, pour la première fois depuis plus de trois ans. Cette rencontre au sommet entre pouvoirs publics et patrons de l’industrie pharmaceutique est présidée -c’est une première lourde de sens-  par Nicolas Sarkozy en personne. Cinq ministres -Christine Lagarde, Eric Woerth, Roselyne Bachelot, Valérie Pécresse et Christian Estrosi- sont également à l’affiche.

Au programme :« L’attractivité du territoire national pour les plus grands groupes mondiaux du médicament et du dispositif médical ».Les laboratoires pharmaceutiques sont demandeurs mais, comme d’habitude, leurs espoirs sont variés, pour ne pas dire disparates. En gros qu’attendent-ils ? Très certainement la reconnaissance par l’Etat du caractère stratégique de leur activité qui leur apporterait de facto la caisse de résonance politique qu’ils espèrent obtenir depuis longtemps.

En substance, il n’est pas vain de les considérer comme des géants économiques mais aussi comme des nains politiques : dans le registre du médicament, l’Etat -financeur principal du système de santé- n’est pas toujours bon joueur, loin s’en faut. Il est ainsi le premier à soutenir toutes les mesures visant à développer l’attractivité du territoire, mais aussi le dernier à les mettre en musique.

Dans un registre plus trivial, les industriels seraient bien oublieux de ne pas souhaiter en cette occasion un allégement des taxes en échange d’engagements pour la recherche. Dans la foulée, s’ils ne manquent pas de se féliciter (un peu vite) d’une reconnaissance par le président de la République des industries de santé comme  industrie stratégique,  ils estiment -nous y voilà- que le grand emprunt doit financer des instituts hospitalo-universitaires d’excellence et développer un programme de recherche sur les technologies de bioproduction.

Retour sur terre : dans un entretien accordé au Quotidien du Médecin, Christian Lajoux, président du Leem (Les Entreprises du médicament), affirmait récemment que les objectifs du CSIS, mis en perspective avec le projet de budget 2010 de la Sécurité sociale, étaient « plutôt décalés ». Une façon aimable de faire remarquer que, si les bonnes paroles sont désormais de mise, (ce qui n’a pas toujours été le cas), les « mauvaises » actions perdurent.

S’il est entendu que « les industriels ne refusent pas de participer au rétablissement des comptes », le président du Leem, pas dupe,  prévient que le secteur n’entend pas non plus « faire les fonds de tiroir ». Christian Lajoux regrette donc le manque de « créativité » dans la construction des PLFSS, remarquant au passage que « le médicament apparaît toujours comme la variable d’ajustement des déficits ». En termes clairs : le bouche-trou. Pour 2010, le secteur pharmaceutique contribuera à hauteur de 1,8 milliard d’euros dans la maîtrise des déficits de l’assurance-maladie, soit 8% du chiffre d’affaires du secteur.

Morale de l’histoire: jusqu’alors, les réunions du CSIS se sont montrées plutôt décevantes : la dernière en date (avril 2006) avait été carrément bâclée. Le Premier ministre de l’époque, Dominique de Villepin, avait même « séché » la messe. Le gouvernement s’était bien engagé à donner plus de lisibilité sur l’évolution de la fiscalité spécifique qui affecte l’industrie pharmaceutique : en vain. Le taux de la taxe sur le chiffre d’affaires continue de varier tous les ans.

Hervé Karleskind
© HK Conseils








MyPharma Editions

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

HAS : renouvellement de la commission de la transparence

Publié le 13 novembre 2018
HAS : renouvellement de la commission de la transparence

La Haute Autorité de Santé (HAS) a procédé au renouvellement de la commission de la transparence le 24 octobre 2018. Vingt-trois membres ont ainsi été nommés pour 3 ans. Par rapport à la composition du précédent mandat, certaines disciplines sont renforcées : l’oncologie, la pneumologie, la neurologie, la méthodologie et les biostatistiques. À ce jour, 5 postes restent à pourvoir, dont 2 membres d’associations de patients ou d’usagers.

IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

Publié le 13 novembre 2018
IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

IntegraGen, société spécialisée dans la transformation de données issues d’échantillons biologiques en information génomique et en outils de diagnostic pour l’oncologie, va collaborer avec Google Cloud pour la mise en ligne de ses outils avancés d’analyse génomique, SIRIUS™ et MERCURY™ sur la Google Cloud Platform. Ce partenariat permet le transfert et le traitement accéléré des données ainsi qu’une amélioration de leur sécurité pour les utilisateurs, cliniciens ou chercheurs.

Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 novembre 2018
Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé avoir présenté des posters portant sur des données prometteuses du PXL770 et du PXL065 (anciennement DRX-065, acquis auprès de DeuteRx LLC) pour le traitement de la NASH lors du congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases), qui s’est tenu les 10 et 11 novembre 2018 à San Francisco en Californie.

Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Publié le 12 novembre 2018
Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, a annoncé lundi le recrutement du Dr. Sarah Gould au poste de Directrice du Développement. A ce titre, elle supervisera le passage des programmes de R&D de Nosopharm du stade préclinique vers la clinique.

Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Publié le 12 novembre 2018
Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé les résultats détaillés de l’essai de Phase 1 évaluant la tolérance et l’immunogénicité de TG1050 chez des patients atteints d’hépatite B chronique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions