Edition du 24-05-2019

Innate Pharma : de nouvelles données précliniques renforcent le rationnel d’IPH5401 et monalizumab

Publié le lundi 11 septembre 2017

Innate Pharma : de nouvelles données précliniques renforcent le rationnel de deux de ses anticorps first-in-classInnate Pharma a annoncé aujourd’hui la présentation de nouvelles données précliniques renforçant le rationnel de deux de ses anticorps first-in-class, IPH5401 et monalizumab, lors de la 3ème conférence internationale sur l’immunothérapie des cancers CRI-CIMT-EATI-AACR  qui s’est tenue du 6 au 9 septembre 2017 à Francfort.

Le Poster #B184 décrit l’expression sélective de C5aR sur les cellules myéloïdes suppressives (MDSC) et les neutrophiles, des cellules qui, en s’accumulant dans le microenvironnement tumoral et en sécrétant certains facteurs, favorisent la croissance de la tumeur. Elles bloquent de plus l’immunité anti-tumorale en inhibant les cellules NK et T.

Dans le modèle décrit dans ce poster, IPH5401 bloque l’activation des neutrophiles de manière sélective. De plus, l’administration combinée de l’anti-C5aR et de l’anti-PD-1 ralentit la croissance tumorale plus que l’administration isolée de l’un ou l’autre. Ces données suggèrent que le blocage de C5aR pourrait rendre l’environnement tumoral plus favorable à l’activation des cellules immunitaires pour détruire les tumeurs et au traitement par des inhibiteurs de point de contrôle de l’immunité.

Le poster #A130 démontre que le blocage simultané des voies NKG2A/HLA-E et PD-1/PD-L1 améliore l’efficacité anti-tumorale des lymphocytes T CD8+. Dans le modèle présenté, la suppression de NKG2A (Qa-1b) ou de PD-L1 retarde significativement la croissance tumorale, suggérant que les deux récepteurs sont impliqués dans le mécanisme d’échappement des tumeurs au système immunitaire. Un taux de réponse complète de 82% a été observé lors du blocage simultané de PD-L1 et NKG2A, contre 54% et 36% respectivement pour PD-L1 et NKG2A seuls. Les lymphocytes CD8+ infiltrant la tumeur (TILs) qui expriment un haut niveau de PD-1 co-expriment fortement NKG2A : le blocage de NKG2A pourrait donc améliorer l’activité des inhibiteurs de PD-1/PD-L1.

«  Ce sont les premières données précliniques que nous présentons pour IPH5401. Elles soutiennent le développement de cet anticorps anti-C5aR first-in-class, plus particulièrement en combinaison avec des anti-PD-1/PD-L1. Nous sommes impatients de débuter les essais cliniques en oncologie avec IPH5401 dès 2018. Les données indiquant que le blocage simultané de NKG2A et PD-L1 améliore l’efficacité anti-tumorale des lymphocytes T CD8+ renforcent le rationnel de l’essai clinique en cours, testant la combinaison de monalizumab, notre inhibiteur de point de contrôle NKG2A « first-in-class », et durvalumab, l’anti-PD-L1 d’AstraZeneca/ Medimmune. », commente Yannis Morel, Vice-Président Exécutif Stratégie Portefeuille d’Innate Pharma.

Les posters #B184 et #A130 sont disponibles sur le site internet d’Innate Pharma.

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Cancer du poumon : Pfizer obtient une AMM conditionnelle dans l’UE pour Lorviqua®

Publié le 23 mai 2019
Cancer du poumon : Pfizer obtient une AMM conditionnelle dans l'UE pour Lorviqua®

Le groupe pharmaceutique Pfizer vient d’annoncer une nouvelle AMM conditionnelle pour un nouveau traitement, Lorviqua® (lorlatinib) dans la prise en charge des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) ALK (kinase du lymphome anaplasique)-positif, un cancer rare du poumon.

Journée Mondiale de la SEP : Sanofi Genzyme et l’UNIsep « enrubannent » Montpellier

Publié le 23 mai 2019
Journée Mondiale de la SEP : Sanofi Genzyme et l'UNIsep « enrubannent » Montpellier

La journée Mondiale de la Sclérose En Plaques (SEP) se tiendra le 30 mai 2019, autour d’une campagne intitulée #MyinvisibleMS pour faire évoluer le regard sur le handicap. A cette occasion, Sanofi Genzyme et l’UNIsep s’unissent et vont « enrubanner » la ville de Montpellier le 28 mai prochain.

Lysogene : de nouvelles nominations au Conseil d’administration

Publié le 23 mai 2019
Lysogene : de nouvelles nominations au Conseil d'administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé de nouvelles nominations au Conseil d’administration avec la cooptation du Dr. Mathieu Simon en qualité d’administrateur indépendant et la nomination de
Karen Aiach en tant que Présidente du Conseil d’administration.

Cancer : la Blockchain santé d’Embleema primée au Datathon du laboratoire Janssen

Publié le 22 mai 2019
Cancer : la Blockchain santé d’Embleema primée au Datathon du laboratoire Janssen

Embleema, la société franco-américaine qui promet de révolutionner la recherche clinique et la gestion des données de santé grâce à une plateforme s’appuyant sur la technologie blockchain, vient de remporter le défi Oncologie de Janssen à l’occasion de son Datathon et réalisera une eCohorte en intégrant la technologie blockchain.

Valneva : de nouveaux résultats positifs pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 22 mai 2019
Valneva : de nouveaux résultats positifs pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui de nouveaux résultats positifs de Phase 1 pour son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Genkyotex : publication de données d’efficacité précliniques du GKT831 dans la fibrose cholestatique

Publié le 21 mai 2019
Genkyotex : publication de données d'efficacité précliniques du GKT831 dans la fibrose cholestatique

Genkyotex, société biopharmaceutique, leader des thérapies NOX, a annoncé aujourd’hui la publication de données d’efficacité précliniques du GKT831 dans la fibrose cholestatique. L’article « Activated Hepatic Stellate Cells and Portal Fibroblasts contribute to cholestatic liver fibrosis in MDR2 knockout mice » a été publié dans le Journal of Hepatology

Deinove : Anne Abriat-Hemmendinger nommée au Conseil d’administration

Publié le 21 mai 2019
Deinove : Anne Abriat-Hemmendinger nommée au Conseil d’administration

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que l’Assemblée générale a ratifié la nomination d’Anne Abriat-Hemmendinger comme membre du Conseil d’administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents