Edition du 24-09-2018

Innate Pharma : de nouvelles données précliniques renforcent le rationnel d’IPH5401 et monalizumab

Publié le lundi 11 septembre 2017

Innate Pharma : de nouvelles données précliniques renforcent le rationnel de deux de ses anticorps first-in-classInnate Pharma a annoncé aujourd’hui la présentation de nouvelles données précliniques renforçant le rationnel de deux de ses anticorps first-in-class, IPH5401 et monalizumab, lors de la 3ème conférence internationale sur l’immunothérapie des cancers CRI-CIMT-EATI-AACR  qui s’est tenue du 6 au 9 septembre 2017 à Francfort.

Le Poster #B184 décrit l’expression sélective de C5aR sur les cellules myéloïdes suppressives (MDSC) et les neutrophiles, des cellules qui, en s’accumulant dans le microenvironnement tumoral et en sécrétant certains facteurs, favorisent la croissance de la tumeur. Elles bloquent de plus l’immunité anti-tumorale en inhibant les cellules NK et T.

Dans le modèle décrit dans ce poster, IPH5401 bloque l’activation des neutrophiles de manière sélective. De plus, l’administration combinée de l’anti-C5aR et de l’anti-PD-1 ralentit la croissance tumorale plus que l’administration isolée de l’un ou l’autre. Ces données suggèrent que le blocage de C5aR pourrait rendre l’environnement tumoral plus favorable à l’activation des cellules immunitaires pour détruire les tumeurs et au traitement par des inhibiteurs de point de contrôle de l’immunité.

Le poster #A130 démontre que le blocage simultané des voies NKG2A/HLA-E et PD-1/PD-L1 améliore l’efficacité anti-tumorale des lymphocytes T CD8+. Dans le modèle présenté, la suppression de NKG2A (Qa-1b) ou de PD-L1 retarde significativement la croissance tumorale, suggérant que les deux récepteurs sont impliqués dans le mécanisme d’échappement des tumeurs au système immunitaire. Un taux de réponse complète de 82% a été observé lors du blocage simultané de PD-L1 et NKG2A, contre 54% et 36% respectivement pour PD-L1 et NKG2A seuls. Les lymphocytes CD8+ infiltrant la tumeur (TILs) qui expriment un haut niveau de PD-1 co-expriment fortement NKG2A : le blocage de NKG2A pourrait donc améliorer l’activité des inhibiteurs de PD-1/PD-L1.

«  Ce sont les premières données précliniques que nous présentons pour IPH5401. Elles soutiennent le développement de cet anticorps anti-C5aR first-in-class, plus particulièrement en combinaison avec des anti-PD-1/PD-L1. Nous sommes impatients de débuter les essais cliniques en oncologie avec IPH5401 dès 2018. Les données indiquant que le blocage simultané de NKG2A et PD-L1 améliore l’efficacité anti-tumorale des lymphocytes T CD8+ renforcent le rationnel de l’essai clinique en cours, testant la combinaison de monalizumab, notre inhibiteur de point de contrôle NKG2A « first-in-class », et durvalumab, l’anti-PD-L1 d’AstraZeneca/ Medimmune. », commente Yannis Morel, Vice-Président Exécutif Stratégie Portefeuille d’Innate Pharma.

Les posters #B184 et #A130 sont disponibles sur le site internet d’Innate Pharma.

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions