Edition du 03-12-2021

Innate Pharma : des résultats prometteurs pour IPH4102 chez des patients atteints de lymphomes T cutanés

Publié le jeudi 15 juin 2017

Innate Pharma : des résultats prometteurs pour IPH4102 chez des patients atteints de lymphomes T cutanésInnate Pharma a annoncé aujourd’hui les résultats de la partie en escalade de dose de l’essai de Phase I en cours évaluant IPH4102 chez des patients atteints de lymphomes T cutanés (LTC), une maladie orpheline, en rechute ou réfractaires. IPH4102 est un anticorps humanisé « first-in-class » propriétaire ciblant KIR3DL2 et visant à détruire les cellules de LTC.

25 patients, dont l’âge médian était de 71 ans, étaient évaluables pour la tolérance (10 niveaux de dose : 0,0001 à 10 mg/kg). Ils ont reçu un nombre médian de 4 lignes de traitements antérieurs. Les données de l’essai indiquent qu’IPH4102 a été bien toléré, aucune toxicité limitant la dose n’a été observée. La dose maximale tolérée (MTD) n’a pas été atteinte. La majorité des effets indésirables était typique pour des patients présentant un LTC ou correspondait à des réactions post injection de faible gravité.

Au 10 mai 2017, 24 patients étaient évaluables pour l’activité clinique. Dans cette population, le taux de réponse globale (ORR) était de 41,7% et le taux de contrôle de la maladie (DCR) de 91,7%, tous niveaux de dose confondus. Le taux de réponse globale et le taux de contrôle de la maladie ont atteint 47,4% et 89,5%, respectivement, chez les patients atteints de syndrome de Sézary (SS, n=19). Parmi les 9 patients présentant un SS ayant eu une réponse clinique, 5 réponses complètes ont été observées au niveau du sang et 2 au niveau de la peau (26% et 11%) et un patient a présenté une réponse globale complète. La durée médiane de réponse (DOR) était de 8,2 mois pour l’ensemble des patients et n’a pas encore été atteinte pour les patients présentant un SS. La médiane de survie sans progression (PFS) était de 9,0 mois pour l’ensemble des patients et de 10,8 mois pour les patients présentant un SS (de 0,9 à 17,2 mois). Le prurit a été significativement réduit chez les patients ayant répondu cliniquement.

Les résultats des biomarqueurs exploratoires comme la pharmacodynamie au niveau de la peau et du sang ou les niveaux de maladie résiduelle moléculaire concordent avec les résultats d’activité clinique et montrent une élimination substantielle des cellules tumorales dans la peau et le sang des patients après l’administration d’IPH4102.

Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma, commente : « Les données suggèrent qu’IPH4102 est très bien toléré chez les patients atteints d’un LTC avancé et montre des signaux d’activité clinique prometteurs. Ces résultats nous enthousiasment, d’autant que l’essai inclut des patients ayant déjà reçu tous les traitements disponibles. Ces résultats nous permettent d’être confiants pour la suite du développement d’IPH4102. Le démarrage de la partie d’extension de cohorte de l’essai à la dose recommandée pour la Phase 2 (RP2D) est prévu au 3ème trimestre 2017. Nous avons la volonté d’apporter aux patients cette potentielle option thérapeutique et c’est dans ce but que nous travaillerons étroitement avec les autorités réglementaires au cours des prochains mois. »

Martine Bagot, Investigateur principal de l’étude, Chef du Service de Dermatologie à l’Hôpital Saint-Louis (Paris), ajoute : « Nous sommes ravis des résultats de cette partie en escalade de dose de l’essai. Le profil d’IPH4102 est très prometteur. Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement satisfaisant pour les patients atteints de LTC à des stades avancés de la maladie et IPH4102 pourrait être une nouvelle option thérapeutique pour ces patients avec un fort besoin médical. »

Ces données ont été présentées au congrès de l’ICML (International Conference on Malignant Lymphoma à Lugano le 14 juin. La présentation est disponible sur le site internet de la Société, dans la rubrique IPH4102.

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

Publié le 2 décembre 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’analyse positive des premières données de CoVepiT, son candidat vaccin prophylactique contre la COVID-19, en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Publié le 2 décembre 2021
Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques sur TOTUM•854, indiqué dans la réduction de la pression artérielle, et présente son plan de développement clinique complet, comme annoncé à l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Hypertension et de l’International Society of Hypertension en avril 2021

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents