Edition du 09-12-2022

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Publié le jeudi 10 juin 2021

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique Inotrem, une société de biotechnologie en phase clinique avancée spécialisée dans l’immunothérapie pour les maladies inflammatoires chroniques et aigües, a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données de l’étude clinique ASTONISH a statué favorablement sur l’analyse de futilité portant sur l’efficacité de nangibotide dans le choc septique.

L’étude ASTONISH est une étude de Phase IIB visant à démontrer la sécurité et l’efficacité de nangibotide chez les patients souffrants de choc septique. Il s’agit d’une étude globale multicentrique conduite dans 48 centres. L’étude, qui prévoit le recrutement de 450 patients, compare les effets de deux doses différentes de nangibotide versus un traitement standard. L’analyse de futilité a été réalisée sur la première moitié des patients recrutés. Le principal critère d’évaluation de l’analyse de futilité a été le delta de score SOFA à 5 jours entre les différents groupes de patients traités par nangibotide vs. ceux soumis au traitement standard/placebo. Un delta de 1 à 1,5 a été observé lors des essais cliniques de Phase IIA dans la sous-population de patients souffrants de choc septique avec des concentrations élevées de soluble TREM-1, un biomarqueur soluble. Parallèlement, l’étude ASTONISH entend valider une approche de médecine personnalisée en utilisant le biomarqueur soluble TREM-1 comme test diagnostique compagnon afin d’identifier les patients les mieux à même de bénéficier du traitement nangibotide.

La recommandation du comité indépendant représente une étape essentielle pour le développement d’Inotrem dans la mesure où elle entraîne le paiement d’une deuxième tranche de 17 M€ dans le cadre de la levée de fonds réalisée en 2020 auprès d’investisseurs internationaux de premier rang.

« Nous sommes ravis que le comité indépendant ait recommandé la poursuite de l’essai clinique ASTONISH ; cela va nous permettre d’approfondir notre compréhension de la sécurité, la tolérabilité et l’efficacité de nangibotide dans le choc septique. C’est une étape importante pour le développement d’un potentiel nouveau traitement du choc septique, une condition sévère et souvent mortelle pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement dédié », indique Jean-Jacques Garaud, Vice-Président Exécutif, Directeur des Affaires scientifiques et médicales, et cofondateur d’Inotrem.

« Nous espérons partager de nouveaux résultats sur l’étude ASTONISH d’ici quelques mois. Le paiement de cette tranche de 17 M€ renforce notre capacité stratégique à avancer dans notre programme sur le choc septique ainsi qu’à activement développer notre portefeuille de candidats-médicaments dans les maladies inflammatoires chroniques », poursuit Sven Zimmermann, Directeur Général d’Inotrem.

Le choc septique est la complication ultime du sepsis. Il représente actuellement un besoin médical important non satisfait ainsi qu’un un poids économique majeur sur les systèmes de santé européens. Des travaux récents ont montré l’impact économique important de la santé à long terme des malades ; en effet 30% des patients qui survivent à un choc septique doivent de nouveau être hospitalisés dans les trois mois qui suivent le premier choc, et entre 20% et 30% des patients ont des morbidités long terme à 12 mois. Avec le vieillissement de la population, la fréquence du choc septique est amenée à s’accroître, provoquant dès lors une augmentation des admissions en unités de soins intensifs. Les patients âgés sont prédisposés au choc septique du fait de comorbidités existantes, d’hospitalisations répétées et prolongées, d’immunité réduite, de limitations fonctionnelles et des effets du vieillissement en lui-même. L’Europe va devoir faire face à un accroissement des chocs septiques dans les décennies à venir. Nous estimons qu’en 2025 il pourrait y avoir jusqu’à 500 000 cas de chocs septiques en Europe, avec 150 000 décès par an. A l’heure actuelle, aucun traitement spécifique n’a été approuvé pour cette indication, en dehors des antibiotiques et traitements symptomatiques. Inotrem a développé une approche innovante d’immuno-modulation qui cible la voie Trem-1, une voie biologique cruciale dans le choc septique, qui a le potentiel de devenir le premier traitement spécifique dédié au choc septique.

Source et visuel : Inotrem








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents