Edition du 19-01-2022

Onxeo : avis d’autorisation aux États-Unis pour un brevet qui élargit la protection d’AsiDNA™ en association avec un inhibiteur de PARP

Publié le jeudi 10 juin 2021

Onxeo : avis d'autorisation aux États-Unis pour un brevet qui élargit la protection d'AsiDNA™ en association avec un inhibiteur de PARPOnxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé aujourd’hui avoir reçu de l’Office américain des brevets et des marques (USPTO), un avis d’autorisation pour un brevet qui élargit,  aux États-Unis, la protection d’AsiDNA™, son inhibiteur first-in-class de la réparation de l’ADN tumoral, en association avec tout inhibiteur de PARP (PARPi). Ce brevet protège à la fois l’association d’AsiDNA™ avec un PARPi ainsi que son utilisation pour le traitement de certains cancers, pour lesquels la voie de réparation de l’ADN par recombinaison homologue (HR) n’est pas altérée ou déficiente. Ces tumeurs dites « HR-proficientes » sont significativement moins sensibles au traitement par inhibiteurs de PARP.

Ce nouveau brevet vient compléter, sur un territoire clé, la famille de brevets déjà robuste qui protège AsiDNA™ en association avec des inhibiteurs de PARP. Il assurera une durée de protection jusqu’en 2036.

Les voies de réparation de l’ADN, recombinaison homologue dépendante de BRCA et voie PARP, sont complémentaires et essentielles à la survie et à la prolifération des cellules tumorales. Si l’une des voies est déficiente (recombinaison homologue par mutation BRCA) et que l’autre est bloquée par un inhibiteur de PARP, la cellule tumorale meurt. Cette combinaison fatale de deux mutations génétiques, appelée létalité synthétique, est une condition de l’efficacité des PARPi.

Ce brevet repose sur le fait qu’AsiDNA™ est capable, grâce à son mécanisme d’action original, d’entraver les voies de réparation de l’ADN, notamment la voie de recombinaison homologue (HR). AsiDNA™ produit ainsi un contexte de « déficience HR », nécessaire pour que les PARPi soient pleinement efficaces, quel que soit le contexte génétique initial de la tumeur.

« Ce brevet représente une nouvelle reconnaissance, sur le marché stratégique américain, des propriétés très originales d’AsiDNA™. Nous avons déjà entrepris la démonstration clinique qu’AsiDNA™ a le potentiel de contrer la résistance acquise à un inhibiteur de PARP, notamment grâce à son effet sur les cellules tolérantes aux médicaments qui jouent un rôle clé dans la résistance acquise. La létalité synthétique induite par AsiDNA™ ouvre une application nouvelle à notre produit phare. En effet, étendre l’efficacité des inhibiteurs de PARP au groupe important des patients « HR-proficients », pourrait représenter une opportunité thérapeutique majeure, » déclare Judith Greciet, directrice générale d’Onxeo.

Les PARPi ont démontré un réel bénéfice clinique1, notamment dans le traitement du cancer de l’ovaire présentant des mutations BRCA, mais ce bénéfice est très réduit, voire insignifiant lorsque la recombinaison homologue reste active, chez environ 50% des patientes2.

______________________

1 Moore et al. N Engl J Med 2018; 379:2495-2505
2 Zeimet, A.G., Wieser, V., Knoll, K. et al. PARP inhibitors in the treatment of ovarian cancer. memo (Magazine of European Medical Oncology) 13, 198–201 (2020).

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents