Edition du 20-09-2021

Maladies cardiovasculaires : Inotrem obtient les droits mondiaux exclusifs pour le biomarqueur soluble TREM-1

Publié le jeudi 31 janvier 2019

Inotrem Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé la signature d’un accord de licence avec quatre organismes de recherche majeurs, selon les termes duquel Inotrem obtient les droits mondiaux exclusifs pour le biomarqueur soluble TREM-1 (sTREM-1) pour les maladies cardiovasculaires, et en particulier pour l’infarctus du myocarde. Les quatre partenaires académiques sont les universités de Lorraine et Sorbonne, l’Inserm et l’AP-HP.

Désormais, Inotrem détient les droits exclusifs pour sTREM-1 dans le choc septique et les maladies cardiovasculaires. Cet accord permettra à Inotrem de commercialiser ou sous-licencer tous les tests développés pour sTREM-1 dans ces deux indications thérapeutiques.

Jean-Jacques Garaud, Président d’Inotrem, indique : “Cet accord de licence marque une étape cruciale de notre développement. Il nous permet d’étendre notre franchise sur TREM-1 du sepsis aux maladies cardiovasculaires et ainsi consolider notre portefeuille de propriété intellectuelle sur la voie TREM-1, à la fois en tant qu’agent thérapeutique et dans une perspective de médecine personnalisée”.

Pr Hafid Ait Oufella, chef d’équipe “Méchanismes immuno-métaboliques des maladies cardiovasculaires” à l’Inserm, poursuit : “Cette collaboration nous a permis de démontrer pour la première fois le rôle de la voie TREM-1 dans les maladies cardiovasculaires et ouvre des perspectives enthousiasmantes pour des développement scientifiques et thérapeutiques pour des maladies pour lesquelles existe un important besoin médical ”.

Pour Catherine Guillemin, Présidente de SAYENS (ex. SATT Grand Est), qui représente les intérêts de l’Université de Lorraine dans la préparation de cet accord commercial, commente : “Cet accord a pu être réalisé grâce à la collaboration étroite et les négociations constructives entre Inserm Transfert et SAYENS, ce qui a permis un alignement des intérêts de chacun au bénéfice d’une relation durable avec Inotrem”.

sTREM-1 est un marqueur de la sévérité et de l’évolution des patients souffrants d’infraction aigüe du myocarde : des concentrations plasmatiques élevées de sTREM-1 après une attaque cardiaque sont associées à un risque trois fois supérieur de récurrence d’événement cardiaque ou de décès dans les deux ans (références 1 and 2).

Inotrem a récemment annoncé des résultats prometteurs de Phase IIa dans le choc septique, renforçant ainsi l’approche de la société qui utilise les concentrations de sTREM-1 dans le sang comme biomarqueur potentiel pour identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier du traitement à base de nangibotide, le premier candidat-médicament d’Inotrem. En plus de ces résultats positifs dans le domaine du choc septique, sTREM-1 a le potentiel d’être utilisé comme biomarqueur pour identifier les patients les plus à risque d’être concernés par un deuxième événement cardiaque.

Source : Inotrem 








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents