Edition du 13-07-2020

Maladies cardiovasculaires : Inotrem obtient les droits mondiaux exclusifs pour le biomarqueur soluble TREM-1

Publié le jeudi 31 janvier 2019

Inotrem Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé la signature d’un accord de licence avec quatre organismes de recherche majeurs, selon les termes duquel Inotrem obtient les droits mondiaux exclusifs pour le biomarqueur soluble TREM-1 (sTREM-1) pour les maladies cardiovasculaires, et en particulier pour l’infarctus du myocarde. Les quatre partenaires académiques sont les universités de Lorraine et Sorbonne, l’Inserm et l’AP-HP.

Désormais, Inotrem détient les droits exclusifs pour sTREM-1 dans le choc septique et les maladies cardiovasculaires. Cet accord permettra à Inotrem de commercialiser ou sous-licencer tous les tests développés pour sTREM-1 dans ces deux indications thérapeutiques.

Jean-Jacques Garaud, Président d’Inotrem, indique : “Cet accord de licence marque une étape cruciale de notre développement. Il nous permet d’étendre notre franchise sur TREM-1 du sepsis aux maladies cardiovasculaires et ainsi consolider notre portefeuille de propriété intellectuelle sur la voie TREM-1, à la fois en tant qu’agent thérapeutique et dans une perspective de médecine personnalisée”.

Pr Hafid Ait Oufella, chef d’équipe “Méchanismes immuno-métaboliques des maladies cardiovasculaires” à l’Inserm, poursuit : “Cette collaboration nous a permis de démontrer pour la première fois le rôle de la voie TREM-1 dans les maladies cardiovasculaires et ouvre des perspectives enthousiasmantes pour des développement scientifiques et thérapeutiques pour des maladies pour lesquelles existe un important besoin médical ”.

Pour Catherine Guillemin, Présidente de SAYENS (ex. SATT Grand Est), qui représente les intérêts de l’Université de Lorraine dans la préparation de cet accord commercial, commente : “Cet accord a pu être réalisé grâce à la collaboration étroite et les négociations constructives entre Inserm Transfert et SAYENS, ce qui a permis un alignement des intérêts de chacun au bénéfice d’une relation durable avec Inotrem”.

sTREM-1 est un marqueur de la sévérité et de l’évolution des patients souffrants d’infraction aigüe du myocarde : des concentrations plasmatiques élevées de sTREM-1 après une attaque cardiaque sont associées à un risque trois fois supérieur de récurrence d’événement cardiaque ou de décès dans les deux ans (références 1 and 2).

Inotrem a récemment annoncé des résultats prometteurs de Phase IIa dans le choc septique, renforçant ainsi l’approche de la société qui utilise les concentrations de sTREM-1 dans le sang comme biomarqueur potentiel pour identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier du traitement à base de nangibotide, le premier candidat-médicament d’Inotrem. En plus de ces résultats positifs dans le domaine du choc septique, sTREM-1 a le potentiel d’être utilisé comme biomarqueur pour identifier les patients les plus à risque d’être concernés par un deuxième événement cardiaque.

Source : Inotrem 








MyPharma Editions

Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d’euros à CureVac

Publié le 10 juillet 2020
Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d'euros à CureVac

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CureVac, une société biopharmaceutique clinique qui développe une nouvelle classe de médicaments transformateurs basés sur l’ARNm optimisé, ont conclu un accord de prêt de 75 millions d’euros afin de soutenir le développement en cours dans cette société de vaccins contre les maladies infectieuses, notamment son candidat vaccin CVnCoV visant à prévenir les infections par le SARS-CoV-2.

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents