Edition du 08-08-2022

Elsalys Biotech : Leukotac®, les prochaines étapes dans la GvHD aigüe et cortico-résistante en pédiatrie

Publié le jeudi 12 avril 2018

Elsalys Biotech : Leukotac®, les prochaines étapes dans la GvHD aigüe et cortico-résistante en pédiatrieElsalys Biotech, nouvel acteur de l’immuno-oncologie, a rencontré les pédiatres greffeurs lors du 44ème congrès de l’EBMT qui s’est tenu à Lisbonne au Portugal, du 18 au 21 mars derniers. La société leur a présenté les avancées sur LEUKOTAC® (inolimomab), son anticorps monoclonal qui a montré des résultats cliniques prometteurs dans le traitement de la SR-aGvHD et ils ont notamment échangé sur les enjeux et objectifs du plan d’investigation pédiatrique à venir.

Analyse rétrospective en cours sur près de 150 enfants traités par LEUKOTAC®

Dans le cadre d’une Autorisation Temporaire d’Utilisation [b] attribuée par l’ANSM, plus de 250 enfants atteints de SR-aGvHD ont été traités par LEUKOTAC®, essentiellement entre 2005 et 2015, en usage compassionnel. Cet anticorps est ainsi bien connu des pédiatres français spécialistes de la greffe de moelle.

Les données d’efficacité et de tolérance de LEUKOTAC® ont été collectées rétrospectivement chez 147 patients et sont en cours d’analyse. Dans une population pédiatrique hétérogène – en termes d’âge et de maladie d’origine conduisant à la greffe – les objectifs de cette analyse sont d’identifier la dose optimale, le taux de réponse et la durée de réponse au traitement avec LEUKOTAC® ainsi que l’impact global sur la survie dans cette population. Ces données devraient également permettre d’identifier les typologies de patients les plus susceptibles de bénéficier du traitement et serviront à la conception de l’étude clinique prospective dans la population pédiatrique qui sera ensuite conduite dans le cadre d’un Plan d’Investigation Pédiatrique.

Dossier de Plan d’Investigation Pédiatrique déposé avant l’été

L’étude envisagée sera multicentrique en Europe, voire Outre Atlantique. Elle devrait inclure environ 60 à 80 patients dans le cadre d’un essai non randomisé (sans bras contrôle, c’est-à-dire que tous les patients recevront LEUKOTAC®).

« Le besoin médical que représente l’aGvHD cortico-résistante chez les moins de 18 ans est majeur et critique. Les solutions thérapeutiques dans cette population sont très réduites, y compris en essais cliniques dans la mesure où on valide toujours les traitements chez l’adulte avant de passer chez l’enfant. Les pédiatres qui ont utilisé LEUKOTAC® déclarent être en difficulté depuis que le produit n’est plus disponible et ils soutiennent une remise à disposition dans les meilleurs délais, » explique le Dr. David LIENS, Directeur Médical d’ELSALYS BIOTECH.

« Nous préparons un Plan d’Investigation Pédiatrique proposant la conduite d’une étude clinique prospective chez l’enfant avec le soutien de plusieurs cliniciens français et européens. Ce plan, qui est une obligation réglementaire européenne, sera déposé avant l’été auprès de l’Agence Européenne du Médicament qui devrait accueillir cette proposition favorablement puisqu’il n’est pas courant de proposer des études dans ces populations. Nous avons un planning ambitieux, à la hauteur de l’enjeu pour les jeunes patients en absence de solution thérapeutique, » ajoute le Dr. Catherine MATHIS, Directrice des opérations d’ELSALYS BIOTECH.

[a] Steroid-Resistant acute Graft-versus-Host Disease.

[b] Procédure française permettant aux praticiens de traiter des patients malades avec des médicaments n’ayant pas encore été mis sur le marché.

 

Source : ELSALYS BIOTECH








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents