Edition du 26-01-2021

IntegraGen : résultats positifs au congrès 2016 de l’ASCO sur le biomarqueur miR-31-3p

Publié le lundi 6 juin 2016

IntegraGen : résultats positifs au congrès 2016 de l’ASCO sur le biomarqueur miR-31-3pIntegraGen vient de présenter des résultats cliniques positifs sur son biomarqueur miR-31-3p lors du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui se tient actuellement à Chicago aux Etats-Unis.

Les données présentées sont fondées sur une analyse de l’expression du biomarqueur miR-31-3p dans les tumeurs de 370 patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) sans mutation des gènes RAS et inclus dans l’essai clinique FIRE-3 (AIO KRK- 0306).

IntegraGen indique que « l’étude a confirmé que l’expression de miR-31-3p est un marqueur prédictif de la survie et de la réponse au traitement par anti-EGFR. L’étude a également démontré que les patients, dont l’expression du miR-31-3p est en dessous d’un seuil prédéfini et qui sont traités par FOLFIRI plus cetuximab, ont une survie globale médiane plus longue d’un an, une réduction de 40% du risque de décès et une meilleure réponse au traitement par rapport aux patients traités par FOLFIRI plus bevacizumab. Aucune différence n’a été observée dans les résultats entre les deux groupes pour les patients dont l’expression du miR-31-3p se situe au-dessus du seuil prédéfini ».

« Ces résultats soulignent donc que le test d’expression du miR-31-3p chez les patients atteints de CCRm RAS WT permet de définir la première ligne de traitement la plus bénéfique », indique la société. « L’étude FIRE-3 confirme les résultats publiés ces dernières années. De plus, elle a permis de valider une valeur de seuil prédéfinie. Il est donc désormais possible de disposer d’un test qui permettra aux cancérologues de choisir le traitement ciblé le plus efficace en fonction des caractéristiques génétiques de la tumeur, selon le seuil d’expression du biomarqueur », poursuit-elle.

« (…) Ces résultats sont un exemple concret d’une approche personnalisée des soins en oncologie, notamment en adaptant les traitements en fonction des bénéfices qu’ils vont procurer aux patients. IntegraGen étudie actuellement différentes options en vue de proposer aux cliniciens un test commercial basé sur le biomarqueur miR-31-3p, et dont le marché mondial est estimé à plus de 100 millions de dollars »,  a notamment déclaré Bernard Courtieu, PDG d’IntegraGen.

Source : IntegraGen








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents