Edition du 19-02-2018

Accueil » Industrie » Produits

Roche : résultats positifs de phase III pour Actemra/RoActemra dans l’artérite à cellules géantes

Publié le lundi 6 juin 2016

Roche : résultats positifs de phase III pour Actemra/RoActemra dans l'artérite à cellules géantesRoche, le groupe pharmaceutique suisse, a annoncé aujourd’hui des résultats positifs de l’étude de phase III GiACTA, qui a évalué Actemra®/RoActemra® (tocilizumab) chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes (ACG, ou maladie de Horton).

Le groupe indique dans un communiqué que « l’étude a satisfait à son critère d’évaluation primaire et à ses principaux critères d’évaluation secondaires, montrant qu’Actemra/RoActemra, initialement associé à un traitement de six mois par un stéroïde (glucocorticoïde), avait permis de maintenir plus efficacement une rémission pendant une année, par comparaison avec un traitement de six ou douze mois par un stéroïde administré seul, chez des patients atteints d’ACG de diagnostic récent ou d’ACG récidivante ». « Aucun élément nouveau relatif à l’innocuité n’a été observé au cours de l’étude sur Actemra/RoActemra au moment de cette analyse. Les événements indésirables ont été similaires à ceux observés dans le cadre d’études cliniques antérieures portant sur Actemra/RoActemra », poursuit-il.

L’ACG est une maladie grave caractérisée par l’inflammation de certaines artères, fréquemment celles de la tête mais également l’aorte et ses branches.1 Cette inflammation peut provoquer des maux de tête persistants et sévères, une sensibilité du cuir chevelu et des douleurs dans les mâchoires et les bras. L’ACG est une maladie difficile à diagnostiquer qui, en l’absence de traitement, peut provoquer une cécité, un AVC ou des anévrismes de l’aorte. Des problèmes de vision surviennent chez environ 30% des patients atteints d’ACG, et 15% environ présentent une perte de vision définitive.

«Ces résultats sont encourageants pour les patients atteints de cette maladie rare, contre laquelle aucun nouveau traitement n’a vu le jour depuis plus de 50 ans. Actuellement, les stéroïdes utilisés à des doses élevées et sur le long terme constituent le pilier thérapeutique de l’ACG, mais ils peuvent entraîner des effets indésirables graves. S’il est homologué, Actemra/RoActemra offrira aux personnes atteintes d’ACG une nouvelle alternative importante à l’utilisation des stéroïdes sur le long terme», commente Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development.

« Environ 80% des patients atteints d’ACG et exposés à des stéroïdes sur le long terme présentent des effets secondaires liés aux stéroïdes tels que cataracte, diabète, fractures et hypertension. La réduction de l’utilisation des stéroïdes dans ce groupe de patients est un objectif important pour les médecins et les patients souffrant d’ACG », indique le enfin le groupe.

Source : Roche








MyPharma Editions

Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Publié le 19 février 2018
Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Le calendrier des vaccinations 2018 vient d’être rendu public. Le ministère chargé de la Santé revient sur les points-clés des nouvelles recommandations vaccinales pour cette année ainsi que sur les mises à jour effectuées avec notamment les nouveaux vaccins disponibles.

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions