Edition du 24-04-2018

Accueil » Industrie » Produits

Roche : résultats positifs de phase III pour Actemra/RoActemra dans l’artérite à cellules géantes

Publié le lundi 6 juin 2016

Roche : résultats positifs de phase III pour Actemra/RoActemra dans l'artérite à cellules géantesRoche, le groupe pharmaceutique suisse, a annoncé aujourd’hui des résultats positifs de l’étude de phase III GiACTA, qui a évalué Actemra®/RoActemra® (tocilizumab) chez des patients atteints d’artérite à cellules géantes (ACG, ou maladie de Horton).

Le groupe indique dans un communiqué que « l’étude a satisfait à son critère d’évaluation primaire et à ses principaux critères d’évaluation secondaires, montrant qu’Actemra/RoActemra, initialement associé à un traitement de six mois par un stéroïde (glucocorticoïde), avait permis de maintenir plus efficacement une rémission pendant une année, par comparaison avec un traitement de six ou douze mois par un stéroïde administré seul, chez des patients atteints d’ACG de diagnostic récent ou d’ACG récidivante ». « Aucun élément nouveau relatif à l’innocuité n’a été observé au cours de l’étude sur Actemra/RoActemra au moment de cette analyse. Les événements indésirables ont été similaires à ceux observés dans le cadre d’études cliniques antérieures portant sur Actemra/RoActemra », poursuit-il.

L’ACG est une maladie grave caractérisée par l’inflammation de certaines artères, fréquemment celles de la tête mais également l’aorte et ses branches.1 Cette inflammation peut provoquer des maux de tête persistants et sévères, une sensibilité du cuir chevelu et des douleurs dans les mâchoires et les bras. L’ACG est une maladie difficile à diagnostiquer qui, en l’absence de traitement, peut provoquer une cécité, un AVC ou des anévrismes de l’aorte. Des problèmes de vision surviennent chez environ 30% des patients atteints d’ACG, et 15% environ présentent une perte de vision définitive.

«Ces résultats sont encourageants pour les patients atteints de cette maladie rare, contre laquelle aucun nouveau traitement n’a vu le jour depuis plus de 50 ans. Actuellement, les stéroïdes utilisés à des doses élevées et sur le long terme constituent le pilier thérapeutique de l’ACG, mais ils peuvent entraîner des effets indésirables graves. S’il est homologué, Actemra/RoActemra offrira aux personnes atteintes d’ACG une nouvelle alternative importante à l’utilisation des stéroïdes sur le long terme», commente Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development.

« Environ 80% des patients atteints d’ACG et exposés à des stéroïdes sur le long terme présentent des effets secondaires liés aux stéroïdes tels que cataracte, diabète, fractures et hypertension. La réduction de l’utilisation des stéroïdes dans ce groupe de patients est un objectif important pour les médecins et les patients souffrant d’ACG », indique le enfin le groupe.

Source : Roche








MyPharma Editions

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions