Edition du 26-01-2021

Intelligence Artificielle : le groupe Servier ouvre un Hub mondial à Montréal en partenariat avec le Centech

Publié le mardi 15 décembre 2020

Intelligence Artificielle : le groupe Servier ouvre un Hub mondial à Montréal en partenariat avec le CentechLe groupe pharmaceutique Servier vient d’annoncer l’ouverture d’un Hub mondial en Intelligence Artificielle (IA) à Montréal en partenariat avec le Centech, incubateur d’entreprises de haute technologie classé comme l’un des incubateurs universitaires les plus performants au monde.

La création du Hub en Intelligence Artificielle de Servier s’inscrit dans le cadre de la transformation digitale ambitieuse initiée par le Groupe, convaincu de l’enjeu stratégique que représente la digitalisation de ses activités et la place grandissante qu’occupe l’intelligence artificielle au service de la santé des patients et du fonctionnement des organisations.

Première antenne internationale du groupe Servier en matière d’IA, le hub, installé au Centech au sein de sa plateforme d’innovation ouverte appelée Collision Lab, vient compléter la structuration d’une équipe « data », au niveau du Groupe, qui sera notamment en charge du développement d’initiatives dans le domaine de l’IA.

Ce Hub en Intelligence Artificielle de Servier est spécialisé sur les sujets de Recherche et Développement pharmaceutique. Les avantages offerts par l’écosystème du Centech et son expertise reconnue dans les technologies médicales et l’application de solutions en IA vont permettre aux équipes d’accélérer la découverte, le développement et la mise à disposition de nouvelles solutions thérapeutiques aux patients.

La création du Hub mondial en Intelligence Artificielle de Servier a été saluée par le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec Pierre Fitzgibbon. « Je salue la décision de Servier d’avoir choisi Montréal pour implanter son Hub en Intelligence Artificielle. Ce choix vient confirmer la force du Québec dans le créneau de l’intelligence artificielle appliquée au domaine de la santé. Je suis convaincu que cette collaboration entre Servier et le Centech mènera à la réalisation de nombreux projets prometteurs en santé, au plus grand bénéfice des patients québécois, canadiens et partout dans le monde », souligne-t-il.

Accélérer le développement de solutions thérapeutiques

L’objectif de ce hub sera avant tout de promouvoir, d’établir et d’entretenir des interactions et des collaborations entre les acteurs de l’écosystème local et les équipes internationales de Recherche et Développement de Servier. Ce hub permettra également d’accélérer l’adoption et l’adaptation des outils de l’intelligence artificielle aux activités de R&D du groupe Servier, et d’établir des liens avec les agences réglementaires canadienne et américaine dans le domaine de l’intelligence artificielle. Aussi, le Hub en Intelligence Artificielle de Servier sera en mesure d’assurer une présence et une veille concurrentielle au sein de l’écosystème de Montréal, l’un des plus réputés et dynamiques au monde dans le secteur de l’intelligence artificielle.

La création de ce hub représente un investissement majeur pour Servier et pourrait atteindre près de 3 millions de dollars d’ici 2022, pour permettre le financement d’accords de partenariats et/ou de co-développement avec des start-ups locales, ainsi que le recrutement potentiel d’experts. Le dynamisme, le rayonnement, l’accessibilité et l’attractivité de l’écosystème montréalais, unique au monde, ont convaincu Servier de retenir le Canada et le Québec pour accueillir son premier hub dédié à l’intelligence artificielle.

« Ce hub, implanté au cœur d’un écosystème unique au monde, va nous permettre d’explorer de nouvelles technologies qui peuvent contribuer à l’amélioration de la performance du Groupe sur l’ensemble de ses activités et ainsi soutenir son engagement pour le progrès thérapeutique au bénéfice des patients, » a déclaré Virginie Dominguez, Chief Digital Officer du groupe Servier. « La structuration d’une équipe dédiée à l’intelligence artificielle et la création de ce hub sont des marqueurs forts de l’engagement de Servier dans ce domaine qui pourraient permettre, à terme, de soutenir la recherche, le développement, la production et la mise à disposition de nouvelles solutions thérapeutiques pour les patients. »

Pour Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif R&D du groupe Servier. « L’intelligence artificielle ouvre de formidables perspectives pour les patients, notamment en matière de détection, de prévention et de diagnostic des maladies. Elle devrait aussi améliorer significativement la productivité et l’efficience de la R&D en influençant toutes les étapes de découverte d’un médicament. Notre Groupe a déjà opéré ce virage vers la data et le digital mais ce hub va nous permettre d’accélérer cette transformation en collaborant avec un des meilleurs écosystèmes au monde. »

Montréal : un écosystème de l’intelligence artificielle unique au monde

Pour Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International « Le Grand Montréal est reconnu à travers le monde pour son excellence dans les milieux de l’intelligence artificielle et des sciences de la vie, deux écosystèmes qui sont de plus en plus interconnectés. C’est pourquoi nous sommes heureux d’accueillir le Hub en Intelligence Artificielle de Servier, une initiative qui mettra en avant le savoir-faire montréalais dans ces deux domaines. Cette collaboration avec le Centech permettra certainement de faire rayonner le Grand Montréal encore davantage dans ce secteur porteur. »

Le Hub en Intelligence Artificielle de Servier a choisi le Centech, incubateur de calibre mondial qui offre un environnement porteur pour le développement de solutions d’intelligence artificielle, en favorisant une émulation entre acteurs privés et académiques. Le Centech accueille des entreprises à haut potentiel dans le domaine de la santé et des technologies médicales, mais aussi des entreprises du secteur digital et des nouvelles technologies, dont l’expérience en matière de développement de solutions digitales est reconnue mondialement.  Pour le Centech, ce partenariat s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement de l’innovation ouverte pour les grandes entreprises souhaitant développer des projets technologiques, notamment en appliquant l’IA.

Pour Richard Chénier, Directeur Général du Centech. « En tant qu’incubateur dédié à la haute technologie qui accompagne notamment des start-ups dans le domaine de la santé, nous sommes très fiers d’avoir été choisi par un grand acteur international de la pharmaceutique comme Servier. En rejoignant notre plateforme d’innovation ouverte Collision Lab, le groupe Servier va bénéficier de l’expertise technologique de nos entreprises spécialisées en medtech et de notre écosystème favorisant l’intégration de solutions d’intelligence artificielle. »

Source : Servier








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents