Edition du 26-01-2022

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Généthon devient le 1er laboratoire pharmaceutique à but non lucratif

Publié le jeudi 27 juin 2013

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a obtenu le statut d’établissement pharmaceutique accordé par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Son centre de production, Généthon BioProd, est ainsi autorisé à produire des médicaments de thérapie innovante. Une première pour un laboratoire créé par une association de malades et financé grâce à la générosité publique, et une nouvelle étape dans l’émergence de traitements innovants pour les maladies rares.

Avec Généthon BioProd, le laboratoire de l’AFM-Téléthon dispose de la plus grande capacité de production de médicaments de thérapie génique au monde. De la preuve de concept au développement clinique, en passant par la production selon les Bonnes Pratiques de Fabrication (GMP), Généthon, Prix Galien France 2012, renforce ainsi sa position de leader mondial dans le domaine des biothérapies pour les maladies rares. Il devient le premier laboratoire associatif à but non lucratif à obtenir ce statut d’établissement pharmaceutique, grâce à la loi du 22 mars 2011.

Avec ses 5000 m2 de laboratoires de haute technologie et ses 4 suites de confinement L3, Généthon BioProd est en capacité de produire plus de 20 lots de vecteurs-médicaments de type lentivirus ou AAV pour les phases d’essais cliniques chez l’homme comme pour la mise à disposition des malades. Déjà promoteur de deux essais cliniques internationaux pour des déficits immunitaires, Généthon peut ainsi poursuivre le développement de ses projets cliniques pour des maladies rares de la vision, des muscles, du sang, du foie, du cerveau…

« Cette autorisation de l’ANSM marque une étape majeure dans l’histoire de l’AFM-Téléthon et de son laboratoire Généthon. Pour la première fois, une association à but non lucratif, créée par des malades et leurs familles, financée par la générosité publique, dispose d’un établissement pharmaceutique. Cet outil d’excellence nous permettra d’accélérer nos programmes de développement de biothérapies innovantes pour les maladies rares et ce, au service de l’intérêt général » s’est félicitée Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’AFM-Téléthon et de Généthon.

Pour Frédéric Revah, directeur général de Généthon : « Après le Prix Galien France 2012, ce statut d’établissement pharmaceutique confirme le rôle de leader mondial de Généthon dans la domaine de la thérapie génique. Grâce à Généthon BioProd, nous allons produire à grande échelle les médicaments de thérapie innovante pour les essais chez l’homme et poursuivre ainsi notre objectif : mettre à la disposition des patients des traitements pour des maladies rares sans solution thérapeutique. »

Le coût de la construction de Généthon BioProd s’est élevé à 28,5 millions d’euros dont 5,5 millions d’euros financés par l’AFM-Téléthon, 8 millions d’euros par le Conseil régional d’Ile-de-France, 7 millions d’euros par le Conseil général de l’Essonne et 8 millions d’euros par Génopole Evry. Son coût de fonctionnement annuel (environ 10 millions d’euros) est intégralement financé par l’AFM-Téléthon grâce aux dons du Téléthon.

Source : Généthon








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents