Edition du 02-12-2020

Invectys : les résultats positifs de l’essai de Phase I pour INVAC-1 publié dans Clinical Cancer Research

Publié le mardi 17 décembre 2019

Invectys : les résultats positifs de l'essai de Phase I pour INVAC-1 publié dans Clinical Cancer ResearchInvectys a annoncé la publication de ses résultats pour la phase I étendue d’INVAC-1, son produit phare, sur 26 patients atteints de cancers avancés. Prenant pour cible la télomérase humaine, un antigène universel du cancer, INVAC-1 a été testé sur des patients dans de multiples indications jusqu’en 2018, d’abord par électroporation puis par un nouveau mode d’injection sans aiguille.

L’article, intitulé “A First-in-Human Phase I Study of INVAC-1, an Optimized Human Telomerase DNA Vaccine in Patients with Advanced Solid Tumors”, a été publié dans la revue Clinical Cancer Research le 19 novembre 2019 (DOI: 10.1158/1078-0432.CCR-19-1614).

Globalement, les résultats ont prouvé le potentiel d’INVAC-1, avec une stabilisation de la progression tumorale chez 58% des patients, 65% d’entre eux survivant au-delà d’un an, ainsi qu’une survie sans progression (« PFS ») médiane de 2,7 mois et une survie globale (« OS ») médiane de 15 mois. INVAC-1 a démontré sa capacité à stimuler les cellules T CD4 et T CD8 cytotoxiques anti-hTERT. De plus, la vaccination a montré une bonne tolérance et aucune toxicité n’a été observée.
Cette publication appuie les résultats déjà publiés cette année à l’ASCO (Chicago, juin 2019) et au CICON (Paris, septembre 2019). Ces derniers incluaient des résultats additionnels de combinaison avec des inhibiteurs « anti-immune checkpoints » (anticorps anti-PD1) et une étude de l’extension épitopique (“antigen spreading”) qui valident le mode d’action d’INVAC-1.

“Etant donné la gravité de nos patients de Phase I, nous voyons dans ces résultats une très bonne nouvelle pour tous les patients atteints du cancer. L’universalité d’INVAC-1 pourrait faire la différence pour des millions de patients, aujourd’hui et demain.”, explique Pierre Langlade-Demoyen, PDG d’Invectys. “Cet essai promet encore de meilleurs résultats chez des patients à des stades plus précoces, ou lors d’essais en combinaison avec d’autres immunothérapies comme des anticorps anti-immune checkpoints”, ajoute Thierry Huet, directeur R&D d’Invectys.

INVAC-1 est actuellement en Phase II (aux USA et en Europe) dans la Leucémie Lymphoïde Chronique. D’autres essais dans des indications de tumeurs solides sont prévus pour 2020.

Source et visuel : Invectys








MyPharma Editions

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents