Edition du 08-04-2020

Invectys : les résultats positifs de l’essai de Phase I pour INVAC-1 publié dans Clinical Cancer Research

Publié le mardi 17 décembre 2019

Invectys : les résultats positifs de l'essai de Phase I pour INVAC-1 publié dans Clinical Cancer ResearchInvectys a annoncé la publication de ses résultats pour la phase I étendue d’INVAC-1, son produit phare, sur 26 patients atteints de cancers avancés. Prenant pour cible la télomérase humaine, un antigène universel du cancer, INVAC-1 a été testé sur des patients dans de multiples indications jusqu’en 2018, d’abord par électroporation puis par un nouveau mode d’injection sans aiguille.

L’article, intitulé “A First-in-Human Phase I Study of INVAC-1, an Optimized Human Telomerase DNA Vaccine in Patients with Advanced Solid Tumors”, a été publié dans la revue Clinical Cancer Research le 19 novembre 2019 (DOI: 10.1158/1078-0432.CCR-19-1614).

Globalement, les résultats ont prouvé le potentiel d’INVAC-1, avec une stabilisation de la progression tumorale chez 58% des patients, 65% d’entre eux survivant au-delà d’un an, ainsi qu’une survie sans progression (« PFS ») médiane de 2,7 mois et une survie globale (« OS ») médiane de 15 mois. INVAC-1 a démontré sa capacité à stimuler les cellules T CD4 et T CD8 cytotoxiques anti-hTERT. De plus, la vaccination a montré une bonne tolérance et aucune toxicité n’a été observée.
Cette publication appuie les résultats déjà publiés cette année à l’ASCO (Chicago, juin 2019) et au CICON (Paris, septembre 2019). Ces derniers incluaient des résultats additionnels de combinaison avec des inhibiteurs « anti-immune checkpoints » (anticorps anti-PD1) et une étude de l’extension épitopique (“antigen spreading”) qui valident le mode d’action d’INVAC-1.

“Etant donné la gravité de nos patients de Phase I, nous voyons dans ces résultats une très bonne nouvelle pour tous les patients atteints du cancer. L’universalité d’INVAC-1 pourrait faire la différence pour des millions de patients, aujourd’hui et demain.”, explique Pierre Langlade-Demoyen, PDG d’Invectys. “Cet essai promet encore de meilleurs résultats chez des patients à des stades plus précoces, ou lors d’essais en combinaison avec d’autres immunothérapies comme des anticorps anti-immune checkpoints”, ajoute Thierry Huet, directeur R&D d’Invectys.

INVAC-1 est actuellement en Phase II (aux USA et en Europe) dans la Leucémie Lymphoïde Chronique. D’autres essais dans des indications de tumeurs solides sont prévus pour 2020.

Source et visuel : Invectys








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents