Edition du 28-10-2020

Transgene fait le point sur son programme propriétaire d’immunothérapie oncolytique TG6002

Publié le jeudi 15 mai 2014

Transgene, la société biopharmaceutique du groupe Institut Mérieux, vient de faire le point sur TG6002, son produit d’immunothérapie oncolytique pour le traitement de tumeurs solides. TG 6002 a été conçu par Transgene, qui en détient tous les droits de développement et de commercialisation. Actuellement en tests précliniques, TG6002 a montré une activité dans plusieurs modèles de tumeurs de souris. Une première étude clinique devrait être initiée en 2015.

TG6002 (VV-TK-RR-FCU1) est un vecteur viral (virus de la vaccine) dont on a conservé la capacité à se répliquer et se propager, et qui exprime le gène FCU1. Les modifications apportées au vecteur viral permettent d’en restreindre la propagation aux tumeurs, réduisant ainsi la toxicité pour les cellules normales tout en induisant la lyse (ou destruction) des cellules cancéreuses (oncolyse). L’expression du gène FCU1 dans les cellules cancéreuses infectées par TG6002 permet la transformation de la flucytosine (5-FC), une pro-drogue non toxique pour les cellules, en une chimiothérapie couramment utilisée, le 5-FU. Ainsi, TG6002 combine une immunothérapie oncolytique avec une chimiothérapie locale ciblée. Ces mécanismes d’action diffèrent de celui des thérapies standards comme la chimiothérapie, les inhibiteurs de tyrosine kinase, les anticorps et la radiothérapie, et TG6002 pourrait être utilisé en combinaison avec ces traitements.

Les tests précliniques sont en cours et comprennent des études toxicologiques ainsi que l’évaluation de combinaisons de TG6002 avec d’autres thérapies innovantes, comme les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires. En fonction des résultats des études précliniques et des soumissions réglementaires, une phase 1 avec escalade de doses devrait être initiée courant 2015 chez des patients atteints de différentes tumeurs solides avancées.

« Nous sommes ravis d’avoir deux produits d’immunothérapie oncolytique dans nos projets de développement » a commenté Philippe Erbs, Senior Manager, Responsable du Laboratoire des virus oncolytiques à Transgene. « Avec notre programme TG6002, nous continuons de concevoir de nouveaux produits qui renforcent et diversifient notre portefeuille. Nous développons des technologies innovantes pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits dans le domaine de l’oncologie comme dans celui des maladies infectieuses ».

Source :  Transgene








MyPharma Editions

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

Publié le 27 octobre 2020
Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

MATWIN, plateforme française d’open-innovation spécialisée en oncologie, vient d’annoncer les six lauréats de son programme d’accompagnement. Deux jurys réunis en session numérique les 13 et 14 octobre ont sélectionné des projets prometteurs dans la lutte contre le cancer au bénéfice des patients.

Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu’operating partner

Publié le 27 octobre 2020
Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu'operating partner

Advent France Biotechnology (AFB), société de capital-risque spécialisée dans l’amorçage en sciences de la vie, vient d’annoncer la nomination de Geoffroy de Ribains comme operating partner. À ce poste, il sera impliqué dans la gestion des sociétés du portefeuille d’AFB – en plus de siéger au conseil d’administration de certaines d’entre elles – et travaillera sur de nouveaux investissements.

Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Publié le 27 octobre 2020
Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition et Novasep, un acteur majeur dans le domaine des services et des technologies pour les industries des sciences de la vie, ont annoncé la signature d’un accord pour la fabrication de virus adéno-associés (AAV).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents