Edition du 27-01-2020

Inventiva : fin du recrutement des patients dans son étude de Phase IIb avec lanifibranor dans la NASH

Publié le jeudi 5 septembre 2019

Inventiva : fin du recrutement des patients dans son étude de Phase IIb avec lanifibranor dans la NASHInventiva vient d’annoncer la fin du recrutement des patients dans son étude clinique de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy) évaluant lanifibranor, le produit candidat le plus avancé de la Société, dans le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH).

Au total, 247 patients ont été randomisés dans l’étude de Phase IIb NATIVE, soit plus que l’objectif initial de 225 patients suite à une accélération des inclusions ces derniers mois. Les patients ont été recrutés principalement dans des sites en Australie, au Canada, aux États-Unis et en Europe. L’objectif de recrutement de patients atteints d’une forme sévère de NASH a été atteint, car environ 73% d’entre eux ont un score NAS supérieur ou égal à six, et 76% ont un score de fibrose égal à F2 ou F3. Par ailleurs, plus de 40% des patients inclus dans l’étude sont atteints d’un diabète de type 2 (T2DM), ce qui permettra à Inventiva d’effectuer les sous-analyses prévues dans ce groupe clé de patients, chez qui la capacité de lanifibranor à améliorer la sensibilité à l’insuline devrait être particulièrement bénéfique. On estime qu’environ la moitié des patients atteints de la NASH dans le monde souffrent aussi d’un DT2M, et qu’ils présentent un risque plus élevé d’accidents cliniques. À ce jour, 146 patients ont déjà achevé avec succès l’étude de 6 mois, confirmant la bonne tolérance du traitement.

Cette étape cruciale du recrutement franchie, la publication des principaux résultats de l’étude est prévue pour le 1er semestre 2020.

La fin du recrutement des patients dans l’étude NATIVE intervient après trois réunions du Data Safety Monitoring Board (DSMB), qui avait examiné les données de sécurité des patients et recommandé à chaque fois la poursuite de l’étude sans modification du protocole, confirmant ainsi le profil de sécurité favorable de lanifibranor. Ces résultats positifs corroborent les résultats des études toxicologiques à long terme, les résultats des études cliniques de Phase I et II, ainsi que la décision de la FDA en mai 2019 de lever, pour lanifibranor, la suspension clinique en vigueur pour les proliférateurs de peroxysomes (PPAR).

Le Prof. Sven Francque, M.D., PhD, Hôpital Universitaire d’Anvers et Co-Investigateur Principal de l’étude, a déclaré : « Grâce au mécanisme d’action des agonistes PPAR largement validé pour le traitement de la NASH, et au profil unique de lanifibranor en tant qu’agoniste pan‑PPAR, ce candidat médicament devrait être capable de réduire la NASH ainsi que la fibrose qui lui est associée, tout en apportant des bénéfices métaboliques. L’évaluation des patients atteints de diabète de type 2 sera également importante pour confirmer que lanifibranor est particulièrement adapté à cette population de patients. »

Le Prof. Manal Abdelmalek, M.D., MPH, Duke University et Co-Investigateur Principal de l’étude, a ajouté : « La fin du recrutement des patients dans cette étude internationale est une excellente nouvelle. L’étude a été correctement menée, et grâce aux résultats précliniques et cliniques de lanifibranor recueillis à ce jour, nous sommes convaincus que ce traitement s’avérera être une approche prometteuse pour le traitement de la NASH. »

Le Dr. Marie-Paule Richard, Directrice médicale chez Inventiva, a ajouté : « Nous remercions chaleureusement l’ensemble des cliniciens et des patients qui ont participé à cette étude internationale. Le profil de sécurité de lanifibranor et la manière dont l’étude a été menée jusqu’à maintenant sont très encourageants. Nous sommes confiants dans le fait que le critère d’évaluation principal de l’étude sera atteint, et nous sommes impatients d’en publier les résultats au premier semestre 2020, qui, s’ils sont positifs, permettront à lanifibranor d’entrer en étude pivot de Phase III. »

Source et visuel  : Inventiva








MyPharma Editions

Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Publié le 27 janvier 2020
Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique, a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837. DNV3837 cible le traitement des Infections à Clostridioides difficile (ICD), un pathogène classé prioritaire par l’OMS et l’une des premières causes d’infections nosocomiales dans le monde (1).

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents