Edition du 24-05-2018

Inventiva : publication de données sur IVA337 dans des modèles précliniques de la NASH

Publié le mercredi 21 juin 2017

Inventiva : publication de données sur IVA337 dans des modèles précliniques de la NASHInventiva, la biotech française spécialisée dans le développement de traitements innovants, notamment contre la fibrose, a annoncé hier la publication, dans une revue à comité de lecture, de données sur les effets de son candidat-médicament IVA337, un agoniste pan-PPAR actuellement en phase IIb de développement clinique dans la Stéatohépatite Non Alcoolique (NASH), dans différents modèles précliniques de NASH.

L’article The New-Generation Pan-Peroxisome Proliferator-Activated Receptor Agonist IVA337 Protects the Liver From Metabolic Disorders and Fibrosis a été publié dans l’édition du 19 juin 2017 de la revue Hepatology Communications. Hepatology Communications est une revue scientifique uniquement accessible en ligne, évaluée par des pairs, qui permet la diffusion rapide d’une recherche fondamentale, translationnelle et clinique de grande qualité dans le domaine de l’hépatologie. Elle est soutenue par le prestigieux réseau de revues et de sociétés savantes Wiley.

Les auteurs de l’article sont d’éminents spécialistes de la NASH, dont le Professeur Isabelle Leclerc de l’Université de Louvain (Belgique), le Professeur Derek Mann de l’Université de Newcastle (Royaume-Uni) et le Professeur Sven Francque de l’Hôpital Universitaire d’Anvers (Belgique), ainsi que des scientifiques de chez Inventiva.

« Nous sommes très heureux d’annoncer la publication de nos données sur IVA337 dans cette revue à comité de lecture. Ces études sur plusieurs modèles animaux pertinents démontrent que la molécule améliore les paramètres métaboliques ainsi que les caractéristiques histopathologiques de la NASH, telles que la stéatose, la ballonisation, l’inflammation et la fibrose, » explique Dr. Pierre Broqua, Directeur scientifique et Co-fondateur d’Inventiva. « Au regard de ces résultats et de son bon profil de sécurité, différent de celui des agonistes de PPAR précédemment développés, IVA337 serait un candidat prometteur pour le traitement de la NASH. C’est pourquoi, nous sommes actuellement en train de recruter des patients atteints de NASH dans une étude clinique de Phase IIb évaluant IVA337. »

Résumé des principaux résultats des études précliniques dans la NASH

Plusieurs modèles précliniques reproduisant les principales caractéristiques métaboliques et hépatiques associées à la NASH ont été utilisés pour étudier les effets d’IVA337 : modèle d’obésité HF/HS liée à l’alimentation (régime riche en graisse/sucrose) ; modèle MCD (régime carencé en méthionine et en choline) ; modèle de souris obèses foz/foz ; modèle de fibrose hépatique induite par le CCl4 (prophylactique et thérapeutique) ; et des cellules stellaires hépatiques primaires humaines.

Dans ces deux derniers modèles, l’efficacité anti-fibrotique d’IVA337 s’est révélée supérieure à celle des agonistes sélectifs de PPARα, PPARδ ou PPARγ.

Modèle HF/HS : Ce modèle d’obésité liée à l’alimentation a été utilisé pour évaluer les effets d’IVA337 sur la résistance à l’insuline ainsi que sur d’autres paramètres liés au syndrome métabolique. IVA337 était associé à une réduction du gain pondéral, à une normalisation de l’insulinémie et du glucose non à jeun, et à une réduction des taux circulants de leptine, toutes ces modifications étant proportionnelles à la dose.

Modèle MCD : Chez les souris soumises à un régime alimentaire carencé en méthionine et en choline, IVA337 était associé à une absence totale de stéatose et à une réduction importante des lésions nécro-inflammatoires.

Modèle de souris obèses foz/ foz soumises à un régime riche en graisse : L’effet d’IVA337 a été étudié chez des souris Alsm1 foz/foz, chez qui la stéatohépatite est une complication de l’obésité sévère et de la résistance à l’insuline. Ce modèle reproduit étroitement l’évolution naturelle de la NASH chez l’homme. IVA337 était associé à une diminution importante de la stéatose et de la ballonisation et à une réduction du recrutement des macrophages et de l’expression de gènes profibrotiques.

Fibrose hépatique induite par le CCL4 : IVA337 a eu des effets préventifs et curatifs sur la fibrose induite par le CCl4.

IVA337 a ainsi inhibé l’expression de gènes profibrotiques et de l’inflammasome tout en augmentant l’expression de gènes liés à la β-oxydation et à la désaturation des acides gras dans le modèle de régime alimentaire carencé en méthionine et en choline, ainsi que dans le modèle des souris foz/foz.

Des expériences in vitro ont également été menées pour étudier les effets d’IVA337 sur les cellules stellaires hépatiques humaines (CSH), qui sont les principales responsables de la fibrogenèse hépatique dans la NASH. IVA337 a ainsi inhibé la prolifération et l’activation de ces cellules.

Source : Inventiva








MyPharma Editions

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions