Edition du 24-09-2018

Inventiva : publication de données sur IVA337 dans des modèles précliniques de la NASH

Publié le mercredi 21 juin 2017

Inventiva : publication de données sur IVA337 dans des modèles précliniques de la NASHInventiva, la biotech française spécialisée dans le développement de traitements innovants, notamment contre la fibrose, a annoncé hier la publication, dans une revue à comité de lecture, de données sur les effets de son candidat-médicament IVA337, un agoniste pan-PPAR actuellement en phase IIb de développement clinique dans la Stéatohépatite Non Alcoolique (NASH), dans différents modèles précliniques de NASH.

L’article The New-Generation Pan-Peroxisome Proliferator-Activated Receptor Agonist IVA337 Protects the Liver From Metabolic Disorders and Fibrosis a été publié dans l’édition du 19 juin 2017 de la revue Hepatology Communications. Hepatology Communications est une revue scientifique uniquement accessible en ligne, évaluée par des pairs, qui permet la diffusion rapide d’une recherche fondamentale, translationnelle et clinique de grande qualité dans le domaine de l’hépatologie. Elle est soutenue par le prestigieux réseau de revues et de sociétés savantes Wiley.

Les auteurs de l’article sont d’éminents spécialistes de la NASH, dont le Professeur Isabelle Leclerc de l’Université de Louvain (Belgique), le Professeur Derek Mann de l’Université de Newcastle (Royaume-Uni) et le Professeur Sven Francque de l’Hôpital Universitaire d’Anvers (Belgique), ainsi que des scientifiques de chez Inventiva.

« Nous sommes très heureux d’annoncer la publication de nos données sur IVA337 dans cette revue à comité de lecture. Ces études sur plusieurs modèles animaux pertinents démontrent que la molécule améliore les paramètres métaboliques ainsi que les caractéristiques histopathologiques de la NASH, telles que la stéatose, la ballonisation, l’inflammation et la fibrose, » explique Dr. Pierre Broqua, Directeur scientifique et Co-fondateur d’Inventiva. « Au regard de ces résultats et de son bon profil de sécurité, différent de celui des agonistes de PPAR précédemment développés, IVA337 serait un candidat prometteur pour le traitement de la NASH. C’est pourquoi, nous sommes actuellement en train de recruter des patients atteints de NASH dans une étude clinique de Phase IIb évaluant IVA337. »

Résumé des principaux résultats des études précliniques dans la NASH

Plusieurs modèles précliniques reproduisant les principales caractéristiques métaboliques et hépatiques associées à la NASH ont été utilisés pour étudier les effets d’IVA337 : modèle d’obésité HF/HS liée à l’alimentation (régime riche en graisse/sucrose) ; modèle MCD (régime carencé en méthionine et en choline) ; modèle de souris obèses foz/foz ; modèle de fibrose hépatique induite par le CCl4 (prophylactique et thérapeutique) ; et des cellules stellaires hépatiques primaires humaines.

Dans ces deux derniers modèles, l’efficacité anti-fibrotique d’IVA337 s’est révélée supérieure à celle des agonistes sélectifs de PPARα, PPARδ ou PPARγ.

Modèle HF/HS : Ce modèle d’obésité liée à l’alimentation a été utilisé pour évaluer les effets d’IVA337 sur la résistance à l’insuline ainsi que sur d’autres paramètres liés au syndrome métabolique. IVA337 était associé à une réduction du gain pondéral, à une normalisation de l’insulinémie et du glucose non à jeun, et à une réduction des taux circulants de leptine, toutes ces modifications étant proportionnelles à la dose.

Modèle MCD : Chez les souris soumises à un régime alimentaire carencé en méthionine et en choline, IVA337 était associé à une absence totale de stéatose et à une réduction importante des lésions nécro-inflammatoires.

Modèle de souris obèses foz/ foz soumises à un régime riche en graisse : L’effet d’IVA337 a été étudié chez des souris Alsm1 foz/foz, chez qui la stéatohépatite est une complication de l’obésité sévère et de la résistance à l’insuline. Ce modèle reproduit étroitement l’évolution naturelle de la NASH chez l’homme. IVA337 était associé à une diminution importante de la stéatose et de la ballonisation et à une réduction du recrutement des macrophages et de l’expression de gènes profibrotiques.

Fibrose hépatique induite par le CCL4 : IVA337 a eu des effets préventifs et curatifs sur la fibrose induite par le CCl4.

IVA337 a ainsi inhibé l’expression de gènes profibrotiques et de l’inflammasome tout en augmentant l’expression de gènes liés à la β-oxydation et à la désaturation des acides gras dans le modèle de régime alimentaire carencé en méthionine et en choline, ainsi que dans le modèle des souris foz/foz.

Des expériences in vitro ont également été menées pour étudier les effets d’IVA337 sur les cellules stellaires hépatiques humaines (CSH), qui sont les principales responsables de la fibrogenèse hépatique dans la NASH. IVA337 a ainsi inhibé la prolifération et l’activation de ces cellules.

Source : Inventiva








MyPharma Editions

AbbVie : avis favorable du CHMP pour Venclyxto® en association avec le rituximab

Publié le 24 septembre 2018

AbbVie, la société biopharmaceutique américaine, vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable concernant le traitement Venclyxto® (vénétoclax) en association avec le rituximab pour les patients présentant une leucémie lymphoïde chronique en rechute/réfractaire (LLC R/R) ayant déjà reçu au moins une ligne de traitement.

Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Publié le 24 septembre 2018
Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Takeda vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a adopté un avis favorable recommandant l’approbation totale de l’Alunbrig® (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer avancé du poumon non à petites cellules (CPNPC) à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK+) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib.

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions