Edition du 22-05-2022

Accueil » Non classé

Inventiva : lancement de l’étude clinique pivot de Phase III évaluant lanifibranor dans la NASH

Publié le jeudi 9 septembre 2021

Inventiva : lancement de l’étude clinique pivot de Phase III évaluant lanifibranor dans la NASHInventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé aujourd’hui le lancement de son étude clinique de Phase III NATiV3 évaluant lanifibranor pour le traitement de la NASH.1 Les premiers sites cliniques ont été ouverts aux États-Unis et le processus d’inclusion de patients a commencé. Par ailleurs, plus de 330 sites répartis à travers 25 pays ont déjà été qualifiés2, dont plus d’un tiers aux États-Unis.

L’étude NATiV3 (NASH lanifibranor Phase 3 trial) est une étude clinique de Phase III randomisée en double aveugle, contrôlée par placebo, évaluant l’efficacité et la tolérance de lanifibranor (800 mg et 1200 mg par jour) à long terme chez les patients adultes atteints d’une forme non-cirrhotique de la NASH et d’une fibrose hépatique de stade F2/F3 établies par biopsie.

L’étude clinique est divisée en deux parties : un traitement de 72 semaines sur environ 900 patients pour évaluer l’effet de lanifibranor sur la résolution de la NASH et l’amélioration de la fibrose d’au moins un stade (critère principal composite) ainsi que sur la résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose et l’amélioration de la fibrose sans aggravation de la NASH (critères d’évaluation secondaires principaux) (partie 1). Après la partie 1, l’étude se poursuivra en aveugle chez environ 2 000 patients afin d’évaluer l’effet de lanifibranor par rapport au groupe témoin placebo sur la progression de la maladie mesuré par un critère d’évaluation composite comprenant la progression vers la cirrhose, les événements cliniques hépatiques, et la mortalité due à toute cause (partie 2).

Le critère d’évaluation composite principal de la partie 1 de l’étude clinique de Phase III NATiV3 est identique au critère composite d’efficacité utilisé dans l’étude clinique de Phase IIb NATIVE d’Inventiva, qui avait été atteint avec les deux doses de lanifibranor avec une significativité statistique, y compris chez les patients fibrotiques F2/F3 atteints de la NASH et les patients diabétiques de type 2 (TD2M) atteints de la NASH.

La dernière visite du dernier patient recruté dans la partie 1 de l’étude clinique de Phase III NATiV3 est prévue au premier semestre 2024 et la publication des principaux résultats de la partie 1 de l’étude sont attendus au second semestre 2024.

Si la partie 1 de l’étude NATiV3 est concluante, Inventiva entend obtenir une autorisation de mise sur le marché accélérée aux États-Unis et conditionnelle dans l’Union Européenne pour lanifibranor. Au cours de l’étude, Inventiva pourra collecter une grande base de données de sécurité qui, combinée aux données d’efficacité thérapeutique, permettra d’évaluer le rapport bénéfice-risque de lanifibranor pour appuyer une autorisation réglementaire complète de mise sur le marché aux États-Unis et dans l’Union européenne après la fin de la partie 2 de l’étude.

Sven Francque, M.D., Ph.D., Professeur à l’Hôpital Universitaire d’Anvers et co-investigateur principal de l’étude clinique de Phase III NATiV3, a déclaré : « Le début de l’étude clinique pivot de Phase III avec lanifibranor est une étape clé dans son développement et plus généralement pour les patients et le domaine de la NASH. Au cours de l’étude de Phase IIb NATIVE, 21% et 31% des groupes de patients recevant une dose de lanifibranor de 800mg/jour et 1200mg/jour respectivement ont atteint le critère d’évaluation composite principal de Phase III après seulement 24 semaines de traitement, par rapport à 7% dans le groupe placebo. Ces données renforcent notre confiance dans l’étude NATiV3 et le potentiel de lanifibranor. »

Arun Sanyal, M.D., Professeur à Virginia Commonwealth University et co-investigateur principal de l’étude clinique de Phase III NATiV3, a déclaré : « En tant que petite molécule disponible par voie orale et seul agoniste pan-PPAR actuellement en développement clinique pour le traitement de la NASH, lanifibranor a jusqu’à présent démontré un mécanisme d’action unique et très prometteur. Grace à son profil de tolérance favorable et son efficacité observée au cours de l’étude de Phase IIb, nous sommes très enthousiastes quant aux bénéfices potentiels que lanifibranor pourrait apporter aux patients. »

Dr. Michael Cooreman, Directeur Médical d’Inventiva, a ajouté : « Nous sommes heureux d’annoncer le lancement de notre étude clinique de Phase III NATiV3 dans la NASH tant attendue. Alors que les patients atteints de la NASH continuent de souffrir de cette maladie dévastatrice, en l’absence d’un traitement approuvé, toutes nos équipes sont pleinement mobilisées pour répondre à ce besoin médical important et non satisfait. Nous avons décidé de répliquer plusieurs éléments clés de l’étude clinique de Phase IIb, en utilisant notamment les mêmes critères de sélection pour le recrutement des patients, et nous avons élaboré un processus d’examen de biopsie central en accord avec les autorités réglementaires. Nous sommes convaincus du potentiel thérapeutique de lanifibranor, qui devrait nous mettre en bonne position pour obtenir une approbation accélérée aux États-Unis et une autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans l’Union européenne. »

Le lancement de l’étude clinique NATiV3 fait suite à la publication des résultats positifs de l’étude clinique de Phase IIb NATIVE d’Inventiva avec lanifibranor dans la NASH en juin 2020, ainsi qu’à l’obtention du statut de « Breakthrough Therapy » pour lanifibranor auprès de la Food and Drug Administration (FDA) américaine en octobre 2020.

________________

1 Pour plus de détails, veuillez vous référer à : clinicaltrial.gov/NCT04849728.

2 La qualification du site est le processus par lequel le sponsor de l’étude, dans ce cas Inventiva, et/ou l’organisation de recherche clinique déterminent si l’investigateur et le site clinique ont les ressources et les capacités nécessaires pour mener l’étude.

Source et visuel : Inventiva 

 








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents