Edition du 23-01-2021

Inventiva : publication de nouvelles données pré-cliniques démontrant les effets bénéfiques de lanifibranor sur la cirrhose

Publié le mardi 8 décembre 2020

Inventiva : publication de nouvelles données pré-cliniques démontrant les effets bénéfiques de lanifibranor sur la cirrhoseInventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé la publication par la revue scientifique, évaluée par des pairs, « Journal of Hepatology » d’un article sur les effets bénéfiques de lanifibranor sur les maladies hépatiques chroniques avancées (‘advanced chronic liver disease’ – ACLD).

Intitulé « The pan-PPAR agonist lanifibranor improves portal hypertension and hepatic fibrosis in experimental advanced chronic liver disease », l’article revient sur les effets du principal candidat médicament d’Inventiva lanifibranor, un agoniste du récepteur activé par les pan-proliférateurs de peroxysomes (pan-PPAR), dans deux modèles pré-cliniques distincts de cirrhose et dans des cellules hépatiques de patients cirrhotiques. L’objectif de ces études était d’évaluer le potentiel thérapeutique de lanifibranor pour le traitement de la cirrhose avancée.

La cirrhose résulte d’une lésion hépatique persistante, dont la forme peut varier. La consommation excessive d’alcool, les mauvaises habitudes alimentaires et les infections virales de l’hépatite B et C en sont les causes les plus fréquentes. A la suite d’une lésion hépatique persistante, les mécanismes de cicatrisation des tissus peuvent être dérégulés, entrainant une fibrose hépatique qui peut évoluer vers une cirrhose décompensée et, dans certains cas, vers un carcinome hépatocellulaire.1

Les résultats des études pré-cliniques montrent que lanifibranor a amélioré l’hypertension portale, la fibrose et la résistance vasculaire du foie, trois syndromes cliniques fréquents et graves associés à la cirrhose. Le candidat médicament a également réduit le nombre d’ascites, la capillarisation sinusoïdale, les phénotypes activés des cellules endothéliales sinusoïdales du foie (‘liver sinusoidal endothelial cells’ – LSEC) et des cellules stellaires hépatiques (‘hepatic stellate cells’ – HSC) ainsi que la fonction microvasculaire et l’inflammation du foie. Les résultats montrent également que les trois isoformes PPAR ont été régulés à la baisse chez les patients cirrhotiques ainsi que dans les modèles pré-cliniques.

Par ailleurs, une expression différentielle des isoformes PPAR a été observée dans les différents types de cellules hépatiques, soulignant l’importance de cibler les trois isoformes pour le traitement de la cirrhose. Enfin, les résultats indiquent que lanifibranor a amélioré les phénotypes des hépatocytes et des cellules stellaires hépatiques isolés de patients cirrhotiques, suggérant que les effets positifs observés dans les deux modèles pré-cliniques pourraient être transposés à ces patients.
Pierre Broqua, Directeur Scientifique et cofondateur d’Inventiva, a commenté: « Nous sommes ravis que nos derniers résultats pré-cliniques avec lanifibranor pour le traitement de la cirrhose soient publiés dans la très reconnue revue scientifique Journal of Hepatology. Cet article scientifique illustre clairement que lanifibranor améliore considérablement les caractéristiques clés de cette maladie grave, dont il n’existe à ce jour pas de traitement sûr et efficace. Ces effets bénéfiques sont liés à la capacité de notre candidat médicament le plus avancé lanifibranor à cibler simultanément les trois isoformes PPAR et viennent soutenir son évaluation clinique pour le traitement de la cirrhose ».

Le Dr Jordi Gracia-Sancho, Chef de l’équipe de biologie vasculaire du foie de l’IDIBAPS – Hospital Clínic de Barcelona et co-auteur de l’article, a ajouté: « Ces études, qui combinent deux modèles pré-cliniques de la cirrhose et des cellules hépatiques humaines cultivées dans des systèmes in vitro avancés, montrent que l’agoniste pan-PPAR lanifibranor améliore le fonctionnement des cellules qui composent le système microcirculatoire du foie, menant à une amélioration de l’hypertension portale et de la fibrose. Compte tenu de l’absence de traitements pour les maladies chroniques avancées du foie et de leurs graves complications comme l’hypertension portale, les résultats décrits dans cet article nous éclairent sur la manière de développer de nouvelles thérapies pour les patients atteints d’hépatopathies chroniques ».

. Détails de publication
Titre de l’article scientifique : « The pan PPAR agonist lanifibranor improves portal hypertension and hepatic fibrosis in experimental advanced chronic liver disease »
Date de publication : 2 décembre 2020
Auteurs : Zoe Boyer-Diaz2, Peio Aristu-Zabalza3, María Andrés-Rozas4, Claude Robert5, Martí Ortega-Ribera6, Anabel Fernández-Iglesias7, Pierre Broqua8, Jean-Louis Junien9, Guillaume Wettstein10, Jaime Bosch11, Jordi Gracia-Sancho12
Lien vers l’article : https://authors.elsevier.com/sd/article/S0168-8278(20)33832-0

Références :
1 Pellicoro A, Ramachandran P, Iredale JP, et al. Liver fibrosis and repair: Immune regulation of wound healing in a solid organ. Nat Rev Immunol 2014;14:181–194.

2 Zoe Boyer-Diaz : MSc, Barcelona Liver Bioservices, Barcelona, Spain.

3 Peio Aristu-Zabalza : MSc, Barcelona Liver Bioservices, Barcelona, Spain.

4 María Andrés-Rozas : MSc, Barcelona Liver Bioservices, Barcelona, Spain.

5 Claude Robert : MSc, Inventiva, Daix, France.

6 Martí Ortega-Ribera : MSc, Liver Vascular Biology Research Group, IDIBAPS, Barcelona, Spain.

7 Anabel Fernández-Iglesias : PhD, Liver Vascular Biology Research Group, IDIBAPS, Barcelona, Spain & PhD, CIBEREHD, Madrid, Spain.

8 Pierre Broqua : PhD, Inventiva, Daix, France.

9 Jean-Louis Junien : PhD, Inventiva, Daix, France.

10 Guillaume Wettstein : PhD, Inventiva, Daix, France.

11 Jaime Bosch : MD & PhD, Liver Vascular Biology Research Group, IDIBAPS, Barcelona, Spain, CIBEREHD, Madrid, Spain, Hepatology, Department of Biomedical Research, University of Bern, Bern, Switzerland.

12 Jordi Gracia-Sancho : PhD, Barcelona Liver Bioservices, Barcelona, Spain, Liver Vascular Biology Research Group, IDIBAPS, Barcelona, Spain, CIBEREHD, Madrid, Spain, Hepatology, Department of Biomedical Research, University of Bern, Bern, Switzerland.

Source : Inventiva 








MyPharma Editions

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents