Edition du 23-03-2019

Accueil » Industrie » Produits

Ipsen conforte sa position de leader dans la recherche sur les neurotoxines lors de la conférence TOXINS 2019

Publié le vendredi 11 janvier 2019

Ipsen conforte sa position de leader dans la recherche sur les neurotoxines lors de la conférence TOXINS 2019Ipsen a annoncé que l’abobotulinumtoxinA (Dysport®) et son pipeline de toxines botuliques recombinantes feront l’objet de 50 posters lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se déroulera du 16 au 19 janvier 2019 à Copenhague au Danemark. Les résultats d’études précliniques (in vivo, in vitro, ex vivo, in silico), cliniques (Phases I – IV) et d’une enquête patients/aidants seront présentés à cette occasion.

Parmi les données présentées, on peut noter essentiellement des données complémentaires sur la différenciation de Dysport® dans le traitement de la spasticité et des mouvements anormaux1, les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante (rBoNT-E), des données de vie réelle (ULIS-III), ainsi qu’une enquête réalisée auprès des patients et de leurs aidants sur le fardeau de la spasticité (Carenity).

« Les données qui seront présentées dans le cadre du congrès TOXINS 2019 différencient une nouvelle fois Dysport® dans le traitement de la spasticité et des mouvements anormaux, et démontrent les avancées réalisées dans notre pipeline, notamment avec les nouvelles toxines botuliques recombinantes, comme notre rBoNT-E à action rapide, » a déclaré Alexandre Lebeaut, Vice-Président Exécutif, R&D et Chief Scientific Officer, Ipsen. « Nous espérons réaliser pendant de nombreuses années encore des progrès réels et significatifs pour renforcer notre engagement à améliorer la vie des patients grâce à des traitements innovants et efficaces, et en transformant le paradigme de traitement par des approches personnalisées. »

Avec Dysport® (abobotulinumtoxinA), Ipsen permet d’aborder différentes indications thérapeutiques 2 avec un seul produit. Injectée selon la posologie recommandée, la quantité de neurotoxine active dans Dysport® (données3 publiées dans Toxins, en décembre 2018) pourrait potentiellement être l’un des principaux facteurs responsable du soulagement symptomatique de longue durée constaté dans les études cliniques de phase 34-5 avec un profil de sécurité et de tolérance bien caractérisé. Avec une durée d’action longue, Dysport® cherche à répondre à un besoin non satisfait pour les patients et leurs familles.

Alexandre Lebeaut a ajouté : « Nous sommes fiers et impatients de présenter ces nouvelles données lors du congrès TOXINS 2019 qui s’appuient sur les 30 ans d’expérience clinique de Dysport®. Nous allons poursuivre nos investissements dans ce médicament unique par des recherches et des études cliniques afin d’explorer davantage son potentiel et de répondre aux besoins des patients. »

Références
1. Field, M. et al. AbobotulinumtoxinA (Dysport®), OnabotulinumtoxinA (Botox®), and IncobotulinumtoxinA (Xeomin®) Neurotoxin Content and Potential Implications for Duration of Response in Patients. Toxins (Basel). 10, 535 (2018).
2. Ipsen. Dysport SmPC. Electronic Medicines Compendium (2017).
3. Field, M. et al. AbobotulinumtoxinA (Dysport®), OnabotulinumtoxinA (Botox®), and IncobotulinumtoxinA (Xeomin®) Neurotoxin Content and Potential Implications for Duration of Response in Patients. Toxins (Basel). 1–14 (2018). doi:10.3390/toxins10120535
4. Gracies, J.-M. et al. Treatment frequency for long-term efficacy of abobotulinumtoxinA injections : A phase 3 study in patients with upper limb spasticity following stroke or traumatic brain injury ISPR8-2543. (2018).
5. Truong, D. et al. Long-term efficacy and safety of botulinum toxin type A (Dysport) in cervical dystonia. Parkinsonism Relat. Disord. 16, 316–323 (2010).

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions