Edition du 19-10-2020

Accueil » Industrie » Produits

Ipsen conforte sa position de leader dans la recherche sur les neurotoxines lors de la conférence TOXINS 2019

Publié le vendredi 11 janvier 2019

Ipsen conforte sa position de leader dans la recherche sur les neurotoxines lors de la conférence TOXINS 2019Ipsen a annoncé que l’abobotulinumtoxinA (Dysport®) et son pipeline de toxines botuliques recombinantes feront l’objet de 50 posters lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se déroulera du 16 au 19 janvier 2019 à Copenhague au Danemark. Les résultats d’études précliniques (in vivo, in vitro, ex vivo, in silico), cliniques (Phases I – IV) et d’une enquête patients/aidants seront présentés à cette occasion.

Parmi les données présentées, on peut noter essentiellement des données complémentaires sur la différenciation de Dysport® dans le traitement de la spasticité et des mouvements anormaux1, les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante (rBoNT-E), des données de vie réelle (ULIS-III), ainsi qu’une enquête réalisée auprès des patients et de leurs aidants sur le fardeau de la spasticité (Carenity).

« Les données qui seront présentées dans le cadre du congrès TOXINS 2019 différencient une nouvelle fois Dysport® dans le traitement de la spasticité et des mouvements anormaux, et démontrent les avancées réalisées dans notre pipeline, notamment avec les nouvelles toxines botuliques recombinantes, comme notre rBoNT-E à action rapide, » a déclaré Alexandre Lebeaut, Vice-Président Exécutif, R&D et Chief Scientific Officer, Ipsen. « Nous espérons réaliser pendant de nombreuses années encore des progrès réels et significatifs pour renforcer notre engagement à améliorer la vie des patients grâce à des traitements innovants et efficaces, et en transformant le paradigme de traitement par des approches personnalisées. »

Avec Dysport® (abobotulinumtoxinA), Ipsen permet d’aborder différentes indications thérapeutiques 2 avec un seul produit. Injectée selon la posologie recommandée, la quantité de neurotoxine active dans Dysport® (données3 publiées dans Toxins, en décembre 2018) pourrait potentiellement être l’un des principaux facteurs responsable du soulagement symptomatique de longue durée constaté dans les études cliniques de phase 34-5 avec un profil de sécurité et de tolérance bien caractérisé. Avec une durée d’action longue, Dysport® cherche à répondre à un besoin non satisfait pour les patients et leurs familles.

Alexandre Lebeaut a ajouté : « Nous sommes fiers et impatients de présenter ces nouvelles données lors du congrès TOXINS 2019 qui s’appuient sur les 30 ans d’expérience clinique de Dysport®. Nous allons poursuivre nos investissements dans ce médicament unique par des recherches et des études cliniques afin d’explorer davantage son potentiel et de répondre aux besoins des patients. »

Références
1. Field, M. et al. AbobotulinumtoxinA (Dysport®), OnabotulinumtoxinA (Botox®), and IncobotulinumtoxinA (Xeomin®) Neurotoxin Content and Potential Implications for Duration of Response in Patients. Toxins (Basel). 10, 535 (2018).
2. Ipsen. Dysport SmPC. Electronic Medicines Compendium (2017).
3. Field, M. et al. AbobotulinumtoxinA (Dysport®), OnabotulinumtoxinA (Botox®), and IncobotulinumtoxinA (Xeomin®) Neurotoxin Content and Potential Implications for Duration of Response in Patients. Toxins (Basel). 1–14 (2018). doi:10.3390/toxins10120535
4. Gracies, J.-M. et al. Treatment frequency for long-term efficacy of abobotulinumtoxinA injections : A phase 3 study in patients with upper limb spasticity following stroke or traumatic brain injury ISPR8-2543. (2018).
5. Truong, D. et al. Long-term efficacy and safety of botulinum toxin type A (Dysport) in cervical dystonia. Parkinsonism Relat. Disord. 16, 316–323 (2010).

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le 15 octobre 2020
Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Publié le 15 octobre 2020
Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l'étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des trois patients de la cohorte de deuxième dose dans l’essai clinique évaluant son inhibiteur de CXCL12, NOX-A12, pour le traitement du cancer du cerveau. Les patients ont déjà reçu le traitement initial prévu. L’étude clinique de phase 1/2 porte sur trois schémas posologiques de NOX-A12 (à 200, 400 et 600 mg/semaine), chacun combiné à une radiothérapie par faisceau externe chez des patients atteints d’un cancer du cerveau récemment diagnostiqué.

GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

Publié le 15 octobre 2020
GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination d’Elsy Boglioli à son Conseil d’administration, en remplacement de Bpifrance Participations. Mme Boglioli rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Publié le 14 octobre 2020
AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’INCa le 15 septembre dernier, à destination des 16 Centres labellisés de phase précoce CLIP2, AstraZeneca signe une convention de collaboration avec l’INCa, pour mettre à disposition de ces centres, 9 molécules de son pipeline en oncologie. Le but de cette initiative est de conduire des essais cliniques précoces académiques sur des molécules en cours de développement, dans des indications non encore explorées à ce jour.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents