Edition du 03-12-2021

Ipsen : départ de Jean-Luc Bélingard et nomination de Marc de Garidel en tant que nouveau PDG

Publié le mardi 12 octobre 2010

Le conseil d’administration d’Ipsen a annoncé lundi le départ de Jean-Luc Bélingard après neuf années passées à la tête du groupe biopharmaceutique. Un départ organisé suite à des « divergences stratégiques ». Marc de Garidel lui succédera aux fonctions de Président-Directeur Général le 22 novembre 2010. Ses objectifs : porter la stratégie du groupe dans un marché en mutation et en particulier consolider sa présence aux États-Unis et dans les pays émergents.

« Dans un contexte de profonde mutation du marché pharmaceutique et après les investissements importants réalisés ces dernières années à l’international, il est apparu nécessaire au Conseil d’Administration d’Ipsen de clarifier les objectifs à long terme du Groupe », explique le Conseil d’administration dans un communiqué. « Le Conseil tient à remercier Jean-Luc Bélingard pour sa contribution essentielle au développement d’Ipsen. Au cours des neuf années passées à sa tête, Jean-Luc Bélingard a transformé le Groupe en lui donnant un positionnement global en médecine de spécialité.  Par ailleurs, il a mené avec succès l’introduction en bourse du Groupe en décembre 2005 et il a recruté un grand nombre de cadres de talent ».

« Je suis heureux de succéder à Jean-Luc Bélingard et fier de pouvoir ainsi écrire un nouveau chapitre de l’histoire d’Ipsen. Le Groupe dispose d’atouts précieux dans le contexte actuel du marché de la santé. Fort d soutien de son actionnaire majoritaire Mayroy et du Conseil d’Administration d’Ipsen, je porterai toute mon attention à la mise en oeuvre de la stratégie qui sera définie et suis convaincu qu’Ipsen exprimera tout son potentiel de développement», a déclaré Marc de Garidel.

Parcours
Marc de Garidel, 52 ans, est diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics en France et titulaire d’un business degree de la Thunderbird School of Global Management aux États-Unis. Marc de Garidel débute sa carrière en 1983 dans le groupe pharmaceutique Eli Lilly. Il y exerce différentes responsabilités, principalement dans le domaine des Finances, en France d’abord, puis aux États-Unis et enfin en Allemagne. En 1995, il rejoint le groupe américain de biotechnologies Amgen en tant que Vice Président Finance et Administration pour l’Europe. En 1998, il est nommé au siège californien d’Amgen au poste de Vice Président Corporate Controller et Chief Accounting Officer.

En 2000, Marc de Garidel revient en France où il prend en charge la responsabilité opérationnelle d’Amgen France en tant que Vice président et General Manager. En 2006, il est nommé Vice Président pour la zone Europe du Sud Ouest (France, Espagne, Belgique, Portugal). Ses responsabilités sont élargies en 2007 et jusqu’à récemment à l’ensemble de la zone Sud. Cette région rassemble les marchés d’Europe du Sud ainsi que des marchés émergents comme les Pays du Moyen-Orient, l’Afrique et l’Amérique Latine. A ce poste, Marc de Garidel dirige la zone la plus importante au sein d’Amgen International, représentant un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliard de dollars.

Marc de Garidel est également Président non exécutif de Promethera (thérapie cellulaire) et administrateur de TcLand (génétique) et de Protein’Expert (protéines thérapeutiques). Par ailleurs, Marc de Garidel a été Président du Comité Biotech du Leem (Les Entreprises de Médicament, France) de 2003 à 2006. Il a été Vice Président à partir de 2006 puis Président à partir de Juin 2010 de l’EBE (European Biopharmaceutical Enterprises). Enfin, il enseigne à l’Ecole Centrale de Paris et à l’ESSEC Business School depuis 2008 et est Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

Publié le 2 décembre 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point sur les 1er résultats positifs et le développement clinique de CoVepiT, son vaccin T multi-cibles

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’analyse positive des premières données de CoVepiT, son candidat vaccin prophylactique contre la COVID-19, en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Publié le 2 décembre 2021
Valbiotis annonce avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques pour TOTUM•854 indiqué dans la réduction de la pression artérielle

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques et cardiovasculaires, a annoncé avoir soumis aux autorités compétentes les trois protocoles cliniques sur TOTUM•854, indiqué dans la réduction de la pression artérielle, et présente son plan de développement clinique complet, comme annoncé à l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Hypertension et de l’International Society of Hypertension en avril 2021

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents