Edition du 23-04-2018

Ipsen relève ses objectifs de ventes pour 2011

Publié le mardi 30 août 2011

Au premier semestre 2011, Ipsen affiche un résultat opérationnel de 120,8 millions d’euros, soit 20,7% du chiffre d’affaires, après prise en compte de 38,7 millions d’euros de charges exceptionnelles liées à la mise en place de sa nouvelle stratégie. Le groupe pharmaceutique annonce des objectifs de ventes relevés pour l’année 2011.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe a atteint 583,1 millions d’euros, en hausse de 5,3% d’une année sur l’autre (+4,9% hors effets de change). Les ventes de produits de médecine de spécialité ont atteint 381,0 millions d’euros, en hausse de 8,2% d’une année sur l’autre, soit 7,9% hors effets de change. Les produits de médecine de spécialité ont représenté 65,3% des ventes consolidées du Groupe, contre 63,6% un an plus tôt. Les ventes de produits de médecine générale ont atteint 185,6 millions d’euros, stables d’une année sur l’autre.

« Avec des ventes de médicaments s’élevant à 567 millions d’euros, en croissance de 5,2% d’une année sur l’autre hors effets de change, Ipsen a illustré une fois encore la dynamique de sa médecine de spécialité », souligne Marc de Garidel, Président du Groupe Ipsen.  Les ventes de médicaments bénéficient notamment de la croissance des ventes de Dysport® en Amérique du Nord, la bonne performance du produit en Amérique Latine, ainsi qu’à la croissance de la fourniture du produit aux partenaires du Groupe, Medicis et Galderma. Autre facteur, la performance de la franchise Endocrinologie, en hausse de 11,5% en raison notamment de sa présence nord-américaine et enfin de la bonne résistance des produits de médecine générale, soutenues par les ventes à l’international.

« Cette performance des ventes nous amène à revoir à la hausse nos objectifs financiers pour l’année 2011», annonce Marc de Garidel. « Avec la revue stratégique et la re-focalisation progressive des dépenses du Groupe, notamment sur les 10 essais cliniques de phase III actuellement en cours, 2011 doit être considérée comme une année de transition en termes de profitabilité. Depuis l’annonce de la nouvelle stratégie le 9 juin dernier, Ipsen s’est mis en ordre de marche pour exécuter son ambition pour 2020. Ainsi, le Comité Exécutif du Groupe est désormais au complet et les procédures sociales et administratives nécessaires à l’autorisation de fermeture du site de R&D de Barcelone se sont achevées favorablement. En Europe, nous venons de signer un accord dans le domaine de l’hémophilie avec notre partenaire Inspiration Biopharmaceuticals pour construire une présence commerciale forte. Enfin, en Amérique du Nord, nous avons enclenché les opérations de déménagement des activités commerciales sur la côte Est. Les premiers jalons de notre vision étant maintenant posés, les prochains mois nous permettront d’initier les investissements annoncés le 9 juin. », ajoute-t-il.

Objectifs financiers 2011
Dans le contexte de sa solide performance du premier semestre 2011, le groupe vise désormais pour l’exercice 2011, une croissance de ses ventes de Médecine de Spécialité proche de 8,0%, une baisse d’une année sur l’autre de ses ventes de Médecine Générale comprise entre -3,0% et -5,0%. Et Un résultat opérationnel récurrent ajusté compris entre 190 millions d’euros et 200 millions d’euros.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions