Edition du 15-12-2018

Ipsen et l’École de Médecine de Hanovre vont mener une recherche conjointe sur les neurotoxines botuliques recombinantes

Publié le mercredi 8 avril 2015

Le groupe pharmaceutique Ipsen et l’École de Médecine de Hanovre, l’un des principaux centres de médecine universitaire du monde, ont annoncé un accord de collaboration de recherche conjointe (signé en septembre dernier). L’objectif consiste à développer de nouvelles thérapies pour les patients souffrant de maladies neurologiques, endocrinologiques ou oncologiques graves.

Le programme de recherche consiste à tester des protéines de neurotoxine botulique recombinante dans l’objectif d’affecter les voies moléculaires intracellulaires à l’aide d’inhibiteurs ciblés de la sécrétion (TSI – Targeted Secretion Inhibitors). La plateforme brevetée de protéines TSI d’Ipsen peut, de façon sélective, délivrer l’endopeptidase de la neurotoxine dans des cellules cibles définies et inhiber la sécrétion pathologique de ces cellules. Cette technologie repose sur l’activité de l’endopeptidase présente dans les neurotoxines clostridiennes (botuliques), qui divise les protéines SNARE, lesquelles ont un rôle fondamental dans la sécrétion des cellules vésiculaires.

Le Dr Thomas Binz, de l’École de Médecine de Hanovre, est un spécialiste de renommée mondiale dans les neurotoxines botuliques avec une expertise reconnue dans l’ingénierie moléculaire et la recombinaison génétique de ces protéines. Il dirige de nouveaux essais de criblage dans le but de de tester les neurotoxines botuliques mutantes avec les nouvelles activités de division de la protéine SNARE. Selon les termes de l’accord, Ipsen soutiendra les recherches menées au sein du laboratoire du Dr Binz pendant une durée de trente mois ; et l’École de Médecine de Hanovre recevra des paiements d’étape de redevances R&D et des royalties sur les ventes de tout traitement médical issu de ce programme collaboratif.

« Au sein de l’École de Médecine de Hanovre, nous sommes très heureux de combiner nos recherches de rupture sur la division de la protéine SNARE avec le programme TSI d’Ipsen, et que cette collaboration puisse être à l’origine d’éventuels nouveaux traitements pour les patients qui ont d’importants besoins médicaux non satisfaits. Cette nouvelle collaboration avec Ipsen reflète également l’incroyable réussite de l’École de Médecine de Hanovre en matière de collaboration interdisciplinaire », a déclaré le Dr Thomas Binz, Chef de Groupe à l’Institut pour la Chimie Physiologique, École de Médecine de Hanovre.

« Ipsen est heureux de collaborer avec l’École de Médecine de Hanovre réputée pour son excellence en matière de recherche médicale. L’expertise d’Ipsen en matière de toxine recombinante, associée aux connaissances étendues sur la protéine SNARE dont dispose le Dr Binz à l’École de Médecine de Hanovre, permet d’étendre nos recherches innovantes vers des solutions thérapeutiques dans les domaines de la neurologie, l’endocrinologie et l’urologie-oncologie », a confirmé Le Dr Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif R&D et Chief Scientific Officer d’Ipsen.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Publié le 13 décembre 2018
Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Takeda, le laboratoire pharmaceutique japonais, et la New York Academy of Sciences viennent d’annoncer les lauréats du deuxième prix annuel « Innovators in Science » pour leur engagement et leur excellence dans la médecine régénérative.

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le 13 décembre 2018
DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau lors de l'ISDS 2018

DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Stallergenes Greer : plusieurs nominations au Conseil d’administration

Publié le 12 décembre 2018

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé le 12 décembre 2018 les nominations de Stefan Meister en tant que Président du Conseil d’administration, de Michele Antonelli en tant que membre du Conseil d’administration et Directeur général et de Elmar Schnee en tant que principal administrateur indépendant.

Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Publié le 12 décembre 2018
Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé la nomination, ce jour par le Conseil d’administration, de Bertrand de Castelnau en tant que Directeur Général. Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance, dont le mandat prendra fin le 31 décembre 2018, et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions