Edition du 24-07-2021

Accueil » Industrie » Stratégie

Maladies rares : l’Institut Imagine et GSK collaborent pour la découverte de médicaments

Publié le mardi 13 novembre 2012

Le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) et l’Institut Imagine (le nouvel institut hospitalo-universitaire dédié aux maladies orphelines et pédiatriques – Inserm/Université Paris Descartes) ont conclu un accord de partenariat en vue de découvrir et de développer des médicaments pour le traitement du syndrome de Netherton, maladie génétique rare et sévère de la peau.

Selon les termes de l’accord initié et négocié par Inserm Transfert, ce partenariat s’appuiera sur les travaux du professeur Alain Hovnanian, de l’hôpital Necker-Enfants Malades à Paris, qui ont permis des avancées significatives de la compréhension des mécanismes pathologiques sous-jacents, rendues possibles par l’identification du gène de la maladie. Les travaux de recherche sur ce projet seront effectués chez GSK ainsi qu’au sein du Service de génétique et de l’Unité U781 de l’Inserm, à l’hôpital Necker. Cette collaboration fonctionnera comme une équipe intégrée, associant la connaissance approfondie qu’a le Professeur Hovnanian de la maladie et de sa biologie, à l’expertise de GSK de la mise au point et du développement de médicaments.

Le syndrome de Netherton est l’une des maladies génétiques de la peau les plus graves observées chez l’enfant et l’adulte. Il n’existe pas pour l’instant de traitement spécifique mais les progrès accomplis récemment dans la pathogénèse de la maladie devraient permettre la mise au point de nouveaux médicaments ciblant spécifiquement des événements biologiques clés. Ces molécules ont un fort potentiel thérapeutique et préfigurent un traitement plus efficace pour les patients atteints de cette maladie dévastatrice.

« Le partenariat avec GSK confirme le rôle de la recherche académique dans le domaine des nouvelles cibles thérapeutiques et de ses mécanismes sous-jacents, en association avec les normes les plus élevées de l’industrie pharmaceutique en matière de mise au point de médicaments. Pour les patients, cela se traduit par la possibilité d’accéder à un nouveau traitement dans un délai plus court », a expliqué le professeur Alain Hovnanian, Professeur de génétique et de dermatologie.

Ce partenariat est le premier des projets Discovery Partnerships With Academia (DPAc) de GSK entrepris hors du Royaume-Uni. « Chez GSK, nous sommes convaincus qu’en associant notre expertise de la mise au point de médicaments avec la connaissance approfondie des maladies que possèdent les chercheurs académiques, on peut contribuer à accélérer la découverte et le développement de nouveaux médicaments », a dit Pearl Huang, Responsable mondiale DPAc. « Nous sommes ravis d’étendre cette initiative hors du Royaume-Uni et nous nous réjouissons à la perspective de travailler en étroite collaboration avec les scientifiques de l’Institut Imagine, dont la connaissance approfondie de la biologie de la maladie viendra compléter nos propres travaux dans ce domaine ».

GSK apportera son soutien financier qui sera fonction de la réalisation d’objectifs prédéterminés ainsi qu’un versement initial et versera des redevances sur les ventes de tout produit commercialisé qui serait issu de cette collaboration. Inserm Transfert assurera pour les deux parties la gestion du partenariat.

« Il s’agit d’une approche très novatrice où les deux parties mettent en commun leurs atouts dans un véritable esprit de collaboration afin de proposer plus rapidement au patient des produits innovants. Elle illustre par ailleurs toute la pertinence de mener une recherche sur les mécanismes biologiques des maladies rares et orphelines pour la découverte et le développement de médicaments », a expliqué Cécile Tharaud, Président du Directoire d’Inserm Transfert.

« Ce projet très prometteur illustre parfaitement les fondements de l’Institut Imagine, qui réunit des expertises complémentaires, privées et publiques, pour promouvoir les innovations thérapeutiques et proposer de nouvelles conditions de vie aux patients et à leurs familles », a conclu Alain Fischer, Directeur de l’Institut Imagine.

Source : Imagine / GSK








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents