Edition du 29-05-2022

Accueil » Industrie » Produits

Ipsen : résultats préliminaires d’une étude clinique de phase I dans le traitement du cancer du sein métastatique

Publié le lundi 14 décembre 2009

Ipsen : résultats préliminaires d'une étude clinique de phase I dans le traitement du cancer du sein métastatiqueIpsen annonce les résultats préliminaires d’une étude de phase I dans le cancer du sein métastatique utilisant le BN83495, premier inhibiteur irréversible de l’enzyme stéroïde sulfatase (STS) disponible par voie orale. Selon le laboratoire, durant l’étude, la dose biologique optimale de 40 mg une fois par jour par voie orale a été déterminée pour les prochains essais cliniques de phase II dans cette indication.

Les résultats préliminaires font l’objet d’un poster intitulé « Une étude de phase I en doses ascendantes de l’inhibiteur de l’enzyme stéroïde sulfatase BN83495 (STX64) chez la femme ménopausée avec un cancer du sein exprimant des récepteurs hormonaux »1, qui a été présenté lors du 32ème San Antonio Breast Cancer Symposium (SABCS) qui s’est tenu du 9 au 13 décembre 2009 à San Antonio (Texas, États-Unis).

Ipsen précise que le développement clinique de la molécule se poursuit actuellement dans le cancer de l’endomètre à un stade avancé (phase II) ainsi que dans le cancer de la prostate résistant à la castration (phase I, en Amérique du Nord).

Le Professeur R. Charles Coombes, Imperial College, Professeur Clinicien, Service de Chirurgie, Oncologie, Biologie reproductrice et Anesthésie (Londres, Royaume-Uni), principal auteur du poster déclare : « A ce jour, quatre patientes qui ont reçu le BN83495 avaient des tumeurs qui sont restées stables pendant au moins 6 mois. L’une de ces patientes avait des métastases cutanées qui ont été améliorées après un mois de traitement. Ces résultats sont très encourageants, car ces patientes ont presque atteint la limite des solutions thérapeutiques hormonales. Encore plus important, le BN83495 est bien toléré à la dose sélectionnée. » Il a ajouté : « Je suis persuadé que le BN83495 va devenir une nouvelle option hormonale pour le traitement de patientes ménopausées souffrant de cancer du sein métastatique exprimant des récepteurs hormonaux. »

Stéphane Thiroloix, Vice-Président Exécutif, Corporate Development commente : « Le cancer du sein métastatique nécessite une forte implication de la Recherche et du Développement pour identifier de nouveaux agents hormonaux qui peuvent retarder la progression de la maladie ou prolonger la survie globale. Cette étape clinique importante nous amène à poursuivre le développement global du BN83495 dans cette indication et dans d’autres indications sélectionnées de cancers hormono-dépendants. »

A propos de l’étude
Trente cinq femmes ménopausées souffrant d’un cancer du sein métastatique exprimant des récepteurs hormonaux (ER), qui avaient précédemment reçu un ou deux types de thérapie hormonale pour leur maladie ont été traitées avec des doses ascendantes de BN83495, administré une fois par jour par voie orale.

Selon Ipsen, les principales données sont :

– Le critère principal de l’étude qui était de déterminer la dose biologique optimale a été atteint : la dose de 40 mg administrée par voie orale une fois par jour sera utilisée dans les prochains essais cliniques de phase II dans cette indication.

– L’inhibition presque complète (95%) de l’enzyme cible (STS) a été obtenue dans les cellules mononucléaires du sang périphérique à la dose de 40 mg. Cela a conduit à une diminution des hormones stéroïdiennes circulantes.

– Le BN83495 a été bien toléré avec aucune toxicité de grade 3 ou supérieure durant les premiers 28 jours de traitement.

– Quatre patientes dans les trois groupes recevant les plus fortes doses ont présenté une stabilisation de la maladie pendant plus de 6 mois (selon les critères RECIST).

L’essai présenté lors du SABCS est en cours et est conduit dans cinq centres en France, en Belgique et au Royaume-Uni. 15 patientes supplémentaires seront incluses afin d’évaluer l’activité anti-tumorale métabolique.

A propos du BN83495
Candidat d’Ipsen en oncologie actuellement en développement, le BN83495 est le premier inhibiteur irréversible de la stéroïde sulfatase (STS) par voie orale. La voie stéroïde sulfatase est responsable de la synthèse d’estrone et de déhydroépiandrostérone (DHEA) qui sont ensuite transformés en estradiol et androstènediol (adiol), qui peuvent tous deux stimuler le développement de tumeurs hormono-dépendantes.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l’azacitidine

Publié le 27 mai 2022
Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l'azacitidine

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé aujourd’hui que la FDA (agence américaine du médicament) a approuvé TIBSOVO (comprimés d’ivosidenib) en association avec l’azacitidine pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) nouvellement diagnostiquée et porteurs d’une mutation du gène IDH1. Cette approbation cible les adultes de 75 ans et plus, ou présentant […]

AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

Publié le 27 mai 2022
AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

AB Science a annoncé que l’autorité de santé canadienne (Health Canada) a émis un avis favorable à l’issue de l’examen préliminaire du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ce qui signifie que le dossier soumis par AB Science a été examiné et jugé acceptable pour revue.

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents