Edition du 18-09-2018

Génériques: Watson rachète Actavis pour 4,25 milliards d’euros

Publié le jeudi 26 avril 2012

L’américain Watson Pharmaceuticals a annoncé mercredi le rachat du laboratoire suisse Actavis pour un montant initial de 4.25 milliards d’euros. Cette acquisition va permettre au groupe américain de devenir la troisième plus grande société mondiale de produits génériques derrière l’israélien Teva et la filiale Sandoz du groupe suisse Novartis, avec environ 8 milliards $ de recettes prévues en 2012.

Le montant de la transaction pourrait atteindre 4,5 milliards d’euros si certains objectifs de performance sont atteints. Les actionnaires d’Actavis recevraient alors 5,5 millions de titres de Watson, ce qui représente 250 millions d’euros sur la base d’une action à 60 dollars.

Actavis est présent dans plus de 40 pays et commercialise plus de 1000 produits dans le monde. le laboratoire suisse a également près de 300 projets en développement dans son pipeline et a fabriqué plus de 22 milliards de doses pharmaceutiques en 2011. Actavis compte plus de 10.000 employés à travers le monde et a généré des 2011 des revenus d’environ $ 2,5 milliards.

Renforcement de sa présence sur le marché mondial
« Actavis améliore fortement notre position commerciale dans le monde et nous apporte des produits complémentaires et des capacités aux Etats-Unis », a déclaré Paul Bisaro, pdg de Watson. Cette acquisition permet également au groupe de « doubler son accès (aux marchés) internationaux », y compris « l’Europe de l’Est et Centrale, et la Russie ». « Une fois la transaction complétée, environ 40% de nos revenus génériques proviendra des marchés en dehors des Etats-Unis », poursuit Paul Bisaro.

Selon l’américain, la nouvelle structure prendra la 3ème place sur 11 marchés et fera partie du Top 5 sur 15 autres. Elle aura une présence commerciale dans plus de 40 pays. La position de leader d’Actavis sur plusieurs marchés clés et émergents en Europe Central, en Europe de l’Est et en Russie, complètent la position de Watson sur les marchés établis comme la Grande Bretagne, la France et l’Australie.

Un pipeline et un portefeuille étendus
L’acquisition consolidera la position de leader de Watson dans les formes à libération modifiée, solides, semi-solides, transdermiques, liquides et les formulations injectables. Il en résultera un portefeuille de produits étendu et diversifié, avec un pipeline de produits en développement élargi. En combinant les deux sociétés, les Etats Unis bénéficieront de 45 dossiers à déposer en premier (first to file) et de 30 autres en exclusivité et à déposer en premier.

Des synergies significatives

Watson anticipe des économies annuelles de 300 millions dans les trois ans à venir principalement en Administration, en R&D ainsi que dans certaines dépenses de type Corporate. Watson prévoit également des synergies à plus long terme notamment en optimisant la Supply-Chain ainsi que du Chiffre d’Affaires additionnel réalisé grâce aux lancements de produits dans les nouveaux marchés qui s’ouvrent à lui. Watson compte enfin sur un meilleur taux moyen d’impôt société qui pourrait se limiter à 28%.

Source : Watson








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions