Edition du 29-11-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : AMM européenne pour le Darzalex® en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone

Publié le vendredi 22 novembre 2019

Janssen : AMM européenne pour le Darzalex® en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasoneJanssen a annoncé que la Commission européenne (CE) vient d’accorder une autorisation de mise sur le marché pour le Darzalex® (daratumumab) en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone (DRd) pour le traitement de patients atteints d’un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une autogreffe de cellules souches (AGCS).

L’approbation s’est appuyée sur les résultats de l’étude MAIA de Phase 3 (MMY3008), publiés dans The New England Journal of Medicine3 plus tôt dans l’année et présentés lors de la conférence annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) en 2018.

« Malgré les récentes avancées thérapeutiques, la récidive du myélome multiple est considérée comme pratiquement inévitable, et la maladie devient de plus en plus compliquée à traiter après chaque récidive. Dans ce contexte, il est encore plus important que nous optimisions notre réponse initiale afin de prolonger la première rémission », déclare Pr Thierry Facon, D.M., Service des Maladies du Sang, Hôpital Claude Huriez, Lille, France, et chercheur principal de l’étude MAIA. « Cette approbation est importante, tout particulièrement pour la population plus vulnérable de patients qui ne sont pas admissibles pour une greffe, et pour lesquels les pronostics sont généralement plus défavorables en comparaison avec ceux pouvant recevoir une greffe. »

L’étude a inclus 737 patients, âgés de 45 à 90 ans (âge médian – 73 ans), récemment diagnostiqués atteints d’un myélome multiple pour une chimiothérapie fortement dosée et une AGCS.1 Le daratumumab combiné au Rd a réduit de 44 pour cent le risque de progression de la maladie ou de décès chez les patients atteints d’un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une greffe, en comparaison avec un traitement comportant uniquement du Rd (ratio de risque [RR] = 0,56; intervalle de confiance [IC] de 95 pour cent: 0,43-0,73; p<0,0001).1 Au suivi médian de 28,0 mois, la survie sans progression (SSP) médiane pour le daratumumab-Rd n’avait pas encore été atteinte, comparé à 31,9 mois pour les patients ayant reçu uniquement du Rd.1 L’ajout de daratumumab a permis d’obtenir des réponses plus approfondies par rapport au Rd, y compris des taux en hausse de réponse complète (RC) ou supérieure (48 c./ 25 pour cent) et des taux améliorés de très bonne réponse partielle (TBRP) ou supérieure (79 pour cent c./ 53 pour cent).1 Le daratumumab-Rd a induit un taux de négativité de maladie résiduelle minime (MRM) plus de trois fois supérieur à celui obtenu avec le Rd (24 pour cent c./ 7 pour cent).1

« Chaque année, plus de 48 000 cas de myélome multiple sont diagnostiqués en Europe, une maladie considérée comme incurable. Les patients plus âgés qui ne sont pas admissibles pour une greffe disposent de peu d’options thérapeutiques de première intention. Nous sommes donc heureux qu’avec l’approbation du daratumumab-Rd, ces patients peuvent aujourd’hui compter sur une nouvelle option de première intention », déclare Dr Patrick Laroche, chef de la division Thérapies hématologiques, région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag.

Craig Tendler, D.M., vice-président, développement clinique et affaires médicales mondiales, division Oncologie, Janssen Research & Development, LLC., déclare: « Il est gratifiant de voir que grâce à nos efforts de R&D, le daratumumab a déjà aidé plus de 100 000 patients dans le monde. Avec l’approbation reçue aujourd’hui et le développement continu du daratumumab, nous espérons pouvoir proposer cette thérapie novatrice à de nombreux autres patients à l’avenir. »

Les événements indésirables apparus au cours du traitement de grade 3/4 les plus communs pour le daratumumab-Rd (≥10 pour cent) sont la neutropénie (50 pour cent), la lymphopénie (15 pour cent), la pneumonie (14 pour cent) et l’anémie (12 pour cent).1 Des réactions liées à la perfusion se sont produites chez 41 pour cent des patients, et seulement 3 pour cent étaient de grade 3/4.1 L’incidence de la deuxième tumeur maligne primaire invasive était de 3 pour cent dans le groupe daratumumab-Rd, contre 4 dans le groupe Rd.1 Les événements indésirables apparus au cours du traitement ayant entraîné le décès étaient de 7 pour cent dans le groupe daratumumab-Rd, contre 6 pour cent dans le groupe Rd.1 Le profil d’innocuité du daratumumab correspondait à celui d’études antérieures.1

En Europe, le daratumumab est indiqué:4

. en association avec le bortézomib, le melphalan et la prednisone pour le traitement des patients adultes atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué qui ne sont pas admissibles à une greffe autologue de cellules souches,

. en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone, ou le bortézomib et la dexaméthasone, pour le traitement des patients adultes atteints de myélome multiple qui ont reçu au moins un traitement antérieur,

. en monothérapie pour le traitement de patients adultes atteints d’un myélome multiple récidivant et réfractaire, dont le traitement antérieur comprenait un inhibiteur du protéasome et un agent immunomodulateur, et qui ont démontré une progression de la maladie lors du dernier traitement.

________________________

Références

1 Facon T, Kumar SJ, Plesner T, et al. Phase 3 Randomized Study of Daratumumab Plus Lenalidomide and Dexamethasone (D-Rd) Versus Lenalidomide and Dexamethasone (Rd) in Patients with Newly Diagnosed Multiple Myeloma (NDMM) Ineligible for Transplant (MAIA). Présenté lors de la 60e expo-conférence annuelle de l’American Society of Hematology, San Diego, Californie, États-Unis, 1-4 décembre 2018: présentation orale.

2 Janssen Data on File. RF-82203. New patient starts: launch to date. Octobre 2019.

3 Facon T, Kumar S, Plesner T, et al. Daratumumab plus lenalidomide and dexamethasone for untreated myeloma. N Engl J Med.;380:2104-2115.

4 Agence européenne des médicaments. Résumé des caractéristiques du produit pour le DARZALEX, août 2019. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/darzalex-epar-product-information_fr.pdf. Dernière consultation en novembre 2019.

Source et visuel : Janssen








MyPharma Editions

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

Publié le 24 novembre 2021
PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

PathoQuest, société pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé aujourd’hui avoir obtenu le certificat de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les activités de tests de contrôle qualité de son site parisien, suite à une inspection récente de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

COVID-19 : Valneva signe un accord d’achat avec la Commission européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 24 novembre 2021
COVID-19 : Valneva signe un accord d’achat avec la Commission européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir signé un accord d’achat anticipé avec la Commission européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de VLA2001, son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, pendant une période de deux ans. Cet accord fait suite à l’annonce du 10 novembre dernier concernant l’approbation de l’accord par l’EC1.

Onxeo poursuit le renforcement de son conseil d’administration

Publié le 24 novembre 2021
Onxeo poursuit le renforcement de son conseil d'administration

Onxeo poursuit le renforcement de son conseil d’administrationOnxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination de Bryan Giraudo en qualité de membre indépendant du conseil d’administration, en remplacement de Thomas Hofstaetter qui quitte le conseil après trois mandats.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents