Edition du 11-04-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : AMM européenne pour le Darzalex® en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone

Publié le vendredi 22 novembre 2019

Janssen : AMM européenne pour le Darzalex® en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasoneJanssen a annoncé que la Commission européenne (CE) vient d’accorder une autorisation de mise sur le marché pour le Darzalex® (daratumumab) en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone (DRd) pour le traitement de patients atteints d’un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une autogreffe de cellules souches (AGCS).

L’approbation s’est appuyée sur les résultats de l’étude MAIA de Phase 3 (MMY3008), publiés dans The New England Journal of Medicine3 plus tôt dans l’année et présentés lors de la conférence annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) en 2018.

« Malgré les récentes avancées thérapeutiques, la récidive du myélome multiple est considérée comme pratiquement inévitable, et la maladie devient de plus en plus compliquée à traiter après chaque récidive. Dans ce contexte, il est encore plus important que nous optimisions notre réponse initiale afin de prolonger la première rémission », déclare Pr Thierry Facon, D.M., Service des Maladies du Sang, Hôpital Claude Huriez, Lille, France, et chercheur principal de l’étude MAIA. « Cette approbation est importante, tout particulièrement pour la population plus vulnérable de patients qui ne sont pas admissibles pour une greffe, et pour lesquels les pronostics sont généralement plus défavorables en comparaison avec ceux pouvant recevoir une greffe. »

L’étude a inclus 737 patients, âgés de 45 à 90 ans (âge médian – 73 ans), récemment diagnostiqués atteints d’un myélome multiple pour une chimiothérapie fortement dosée et une AGCS.1 Le daratumumab combiné au Rd a réduit de 44 pour cent le risque de progression de la maladie ou de décès chez les patients atteints d’un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une greffe, en comparaison avec un traitement comportant uniquement du Rd (ratio de risque [RR] = 0,56; intervalle de confiance [IC] de 95 pour cent: 0,43-0,73; p<0,0001).1 Au suivi médian de 28,0 mois, la survie sans progression (SSP) médiane pour le daratumumab-Rd n’avait pas encore été atteinte, comparé à 31,9 mois pour les patients ayant reçu uniquement du Rd.1 L’ajout de daratumumab a permis d’obtenir des réponses plus approfondies par rapport au Rd, y compris des taux en hausse de réponse complète (RC) ou supérieure (48 c./ 25 pour cent) et des taux améliorés de très bonne réponse partielle (TBRP) ou supérieure (79 pour cent c./ 53 pour cent).1 Le daratumumab-Rd a induit un taux de négativité de maladie résiduelle minime (MRM) plus de trois fois supérieur à celui obtenu avec le Rd (24 pour cent c./ 7 pour cent).1

« Chaque année, plus de 48 000 cas de myélome multiple sont diagnostiqués en Europe, une maladie considérée comme incurable. Les patients plus âgés qui ne sont pas admissibles pour une greffe disposent de peu d’options thérapeutiques de première intention. Nous sommes donc heureux qu’avec l’approbation du daratumumab-Rd, ces patients peuvent aujourd’hui compter sur une nouvelle option de première intention », déclare Dr Patrick Laroche, chef de la division Thérapies hématologiques, région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag.

Craig Tendler, D.M., vice-président, développement clinique et affaires médicales mondiales, division Oncologie, Janssen Research & Development, LLC., déclare: « Il est gratifiant de voir que grâce à nos efforts de R&D, le daratumumab a déjà aidé plus de 100 000 patients dans le monde. Avec l’approbation reçue aujourd’hui et le développement continu du daratumumab, nous espérons pouvoir proposer cette thérapie novatrice à de nombreux autres patients à l’avenir. »

Les événements indésirables apparus au cours du traitement de grade 3/4 les plus communs pour le daratumumab-Rd (≥10 pour cent) sont la neutropénie (50 pour cent), la lymphopénie (15 pour cent), la pneumonie (14 pour cent) et l’anémie (12 pour cent).1 Des réactions liées à la perfusion se sont produites chez 41 pour cent des patients, et seulement 3 pour cent étaient de grade 3/4.1 L’incidence de la deuxième tumeur maligne primaire invasive était de 3 pour cent dans le groupe daratumumab-Rd, contre 4 dans le groupe Rd.1 Les événements indésirables apparus au cours du traitement ayant entraîné le décès étaient de 7 pour cent dans le groupe daratumumab-Rd, contre 6 pour cent dans le groupe Rd.1 Le profil d’innocuité du daratumumab correspondait à celui d’études antérieures.1

En Europe, le daratumumab est indiqué:4

. en association avec le bortézomib, le melphalan et la prednisone pour le traitement des patients adultes atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué qui ne sont pas admissibles à une greffe autologue de cellules souches,

. en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone, ou le bortézomib et la dexaméthasone, pour le traitement des patients adultes atteints de myélome multiple qui ont reçu au moins un traitement antérieur,

. en monothérapie pour le traitement de patients adultes atteints d’un myélome multiple récidivant et réfractaire, dont le traitement antérieur comprenait un inhibiteur du protéasome et un agent immunomodulateur, et qui ont démontré une progression de la maladie lors du dernier traitement.

________________________

Références

1 Facon T, Kumar SJ, Plesner T, et al. Phase 3 Randomized Study of Daratumumab Plus Lenalidomide and Dexamethasone (D-Rd) Versus Lenalidomide and Dexamethasone (Rd) in Patients with Newly Diagnosed Multiple Myeloma (NDMM) Ineligible for Transplant (MAIA). Présenté lors de la 60e expo-conférence annuelle de l’American Society of Hematology, San Diego, Californie, États-Unis, 1-4 décembre 2018: présentation orale.

2 Janssen Data on File. RF-82203. New patient starts: launch to date. Octobre 2019.

3 Facon T, Kumar S, Plesner T, et al. Daratumumab plus lenalidomide and dexamethasone for untreated myeloma. N Engl J Med.;380:2104-2115.

4 Agence européenne des médicaments. Résumé des caractéristiques du produit pour le DARZALEX, août 2019. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/darzalex-epar-product-information_fr.pdf. Dernière consultation en novembre 2019.

Source et visuel : Janssen








MyPharma Editions

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Biogen : AMM européenne pour TYSABRI® sous-cutanée dans la SEP récurrente-rémittente

Publié le 8 avril 2021

Biogen vient d’annoncer que la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’administration par voie sous-cutanée (SC) de TYSABRI® (natalizumab) pour traiter les adultes présentant des formes très actives de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

Publié le 7 avril 2021
Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

OncoDNA, une société de théranostique et de génomique spécialisée dans la médecine de précision, et myNEO, une société d’intelligence artificielle spécialisée dans l’identification de cibles en immuno-oncologie, viennent de dévoiler une collaboration qui entend révolutionner le traitement du cancer. Les deux entreprises ont convenu de consolider leurs technologies afin de faciliter la production de vaccins personnalisés pour les patients à court de traitements.

Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Publié le 7 avril 2021
Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Paul Hudson, Directeur général de Sanofi, a présenté plusieurs projets clés que le groupe mettra en œuvre pour amplifier l’impact de sa stratégie de Responsabilité Sociétale. Intégré à la stratégie long terme de Sanofi, l’engagement de l’entreprise repose sur 4 piliers essentiels où Sanofi dispose des meilleurs atouts pour faire la différence : l’accès aux médicaments, le soutien aux communautés vulnérables, la préservation de l’environnement et l’inclusion et la diversité de ses collaborateurs.

Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Publié le 7 avril 2021
Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 6 avril 2021, une nouvelle administratrice : Anna Braeken, Directrice générale la division Pharma France chez Bayer, dans la famille des laboratoires européens, en remplacement de Jost Reinhard.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents