Edition du 20-01-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : AMM européenne pour le Darzalex® en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone

Publié le vendredi 22 novembre 2019

Janssen : AMM européenne pour le Darzalex® en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasoneJanssen a annoncé que la Commission européenne (CE) vient d’accorder une autorisation de mise sur le marché pour le Darzalex® (daratumumab) en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone (DRd) pour le traitement de patients atteints d’un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une autogreffe de cellules souches (AGCS).

L’approbation s’est appuyée sur les résultats de l’étude MAIA de Phase 3 (MMY3008), publiés dans The New England Journal of Medicine3 plus tôt dans l’année et présentés lors de la conférence annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) en 2018.

« Malgré les récentes avancées thérapeutiques, la récidive du myélome multiple est considérée comme pratiquement inévitable, et la maladie devient de plus en plus compliquée à traiter après chaque récidive. Dans ce contexte, il est encore plus important que nous optimisions notre réponse initiale afin de prolonger la première rémission », déclare Pr Thierry Facon, D.M., Service des Maladies du Sang, Hôpital Claude Huriez, Lille, France, et chercheur principal de l’étude MAIA. « Cette approbation est importante, tout particulièrement pour la population plus vulnérable de patients qui ne sont pas admissibles pour une greffe, et pour lesquels les pronostics sont généralement plus défavorables en comparaison avec ceux pouvant recevoir une greffe. »

L’étude a inclus 737 patients, âgés de 45 à 90 ans (âge médian – 73 ans), récemment diagnostiqués atteints d’un myélome multiple pour une chimiothérapie fortement dosée et une AGCS.1 Le daratumumab combiné au Rd a réduit de 44 pour cent le risque de progression de la maladie ou de décès chez les patients atteints d’un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une greffe, en comparaison avec un traitement comportant uniquement du Rd (ratio de risque [RR] = 0,56; intervalle de confiance [IC] de 95 pour cent: 0,43-0,73; p<0,0001).1 Au suivi médian de 28,0 mois, la survie sans progression (SSP) médiane pour le daratumumab-Rd n’avait pas encore été atteinte, comparé à 31,9 mois pour les patients ayant reçu uniquement du Rd.1 L’ajout de daratumumab a permis d’obtenir des réponses plus approfondies par rapport au Rd, y compris des taux en hausse de réponse complète (RC) ou supérieure (48 c./ 25 pour cent) et des taux améliorés de très bonne réponse partielle (TBRP) ou supérieure (79 pour cent c./ 53 pour cent).1 Le daratumumab-Rd a induit un taux de négativité de maladie résiduelle minime (MRM) plus de trois fois supérieur à celui obtenu avec le Rd (24 pour cent c./ 7 pour cent).1

« Chaque année, plus de 48 000 cas de myélome multiple sont diagnostiqués en Europe, une maladie considérée comme incurable. Les patients plus âgés qui ne sont pas admissibles pour une greffe disposent de peu d’options thérapeutiques de première intention. Nous sommes donc heureux qu’avec l’approbation du daratumumab-Rd, ces patients peuvent aujourd’hui compter sur une nouvelle option de première intention », déclare Dr Patrick Laroche, chef de la division Thérapies hématologiques, région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag.

Craig Tendler, D.M., vice-président, développement clinique et affaires médicales mondiales, division Oncologie, Janssen Research & Development, LLC., déclare: « Il est gratifiant de voir que grâce à nos efforts de R&D, le daratumumab a déjà aidé plus de 100 000 patients dans le monde. Avec l’approbation reçue aujourd’hui et le développement continu du daratumumab, nous espérons pouvoir proposer cette thérapie novatrice à de nombreux autres patients à l’avenir. »

Les événements indésirables apparus au cours du traitement de grade 3/4 les plus communs pour le daratumumab-Rd (≥10 pour cent) sont la neutropénie (50 pour cent), la lymphopénie (15 pour cent), la pneumonie (14 pour cent) et l’anémie (12 pour cent).1 Des réactions liées à la perfusion se sont produites chez 41 pour cent des patients, et seulement 3 pour cent étaient de grade 3/4.1 L’incidence de la deuxième tumeur maligne primaire invasive était de 3 pour cent dans le groupe daratumumab-Rd, contre 4 dans le groupe Rd.1 Les événements indésirables apparus au cours du traitement ayant entraîné le décès étaient de 7 pour cent dans le groupe daratumumab-Rd, contre 6 pour cent dans le groupe Rd.1 Le profil d’innocuité du daratumumab correspondait à celui d’études antérieures.1

En Europe, le daratumumab est indiqué:4

. en association avec le bortézomib, le melphalan et la prednisone pour le traitement des patients adultes atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué qui ne sont pas admissibles à une greffe autologue de cellules souches,

. en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone, ou le bortézomib et la dexaméthasone, pour le traitement des patients adultes atteints de myélome multiple qui ont reçu au moins un traitement antérieur,

. en monothérapie pour le traitement de patients adultes atteints d’un myélome multiple récidivant et réfractaire, dont le traitement antérieur comprenait un inhibiteur du protéasome et un agent immunomodulateur, et qui ont démontré une progression de la maladie lors du dernier traitement.

________________________

Références

1 Facon T, Kumar SJ, Plesner T, et al. Phase 3 Randomized Study of Daratumumab Plus Lenalidomide and Dexamethasone (D-Rd) Versus Lenalidomide and Dexamethasone (Rd) in Patients with Newly Diagnosed Multiple Myeloma (NDMM) Ineligible for Transplant (MAIA). Présenté lors de la 60e expo-conférence annuelle de l’American Society of Hematology, San Diego, Californie, États-Unis, 1-4 décembre 2018: présentation orale.

2 Janssen Data on File. RF-82203. New patient starts: launch to date. Octobre 2019.

3 Facon T, Kumar S, Plesner T, et al. Daratumumab plus lenalidomide and dexamethasone for untreated myeloma. N Engl J Med.;380:2104-2115.

4 Agence européenne des médicaments. Résumé des caractéristiques du produit pour le DARZALEX, août 2019. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/darzalex-epar-product-information_fr.pdf. Dernière consultation en novembre 2019.

Source et visuel : Janssen








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents