Edition du 27-01-2020

Bristol-Myers Squibb finalise l’acquisition de Celgene

Publié le jeudi 21 novembre 2019

Bristol-Myers Squibb finalise l'acquisition de CelgeneBristol-Myers Squibb Company a annoncé hier la finalisation de l’acquisition de Celgene Corporation après avoir reçu l’approbation réglementaire de toutes les autorités gouvernementales requise au titre du contrat de fusion, ainsi que l’approbation des actionnaires de Bristol-Myers Squibb et de Celgene, comme annoncé le 12 avril 2019.

A la date de la clôture de l’acquisition, conformément aux modalités du contrat de fusion, Celgene est devenue une filiale détenue intégralement par Bristol-Myers Squibb Company. Conformément aux termes et conditions de l’accord, les actionnaires de Celgene ont reçu, pour chaque action, 1 (une) action ordinaire de Bristol-Myers Squibb, 50 dollars en espèces sans intérêt et un droit à la valeur contingente négociable (CVR), qui donnera droit à un paiement de 9 dollars en espèces si certains jalons réglementaires futurs sont atteints. Les actions ordinaires de Celgene ont cessé d’être négociées à la clôture des marchés aujourd’hui. A compter du 21 novembre 2019, les actions nouvellement émises de Bristol-Myers Squibb et les CVR se négocieront à la Bourse de New York, les CVR se négociant sous le symbole « BMYRT. »

« C’est un jour passionnant pour Bristol-Myers Squibb alors que nous réunissons science de pointe, médicaments innovants et le talent incroyable de Bristol-Myers Squibb et de Celgene pour créer une entreprise biopharmaceutique de premier plan », a déclaré Giovanni Caforio, MD, Président et Chief Executive Officer de Bristol-Myers Squibb. « Avec nos franchises leader en oncologie, en hématologie, en immunologie et maladies cardiovasculaires, et l’un des pipelines les plus diversifiés et prometteurs de l’industrie, je sais que nous concrétiserons notre vision de transformer la vie des patients par la science. Je suis très enthousiaste au vu des opportunités qui s’offrent à nos employés actuels et aux nouveaux collègues que nous accueillons au sein de l’entreprise alors que nous travaillons ensemble pour fournir des médicaments innovants aux patients. »

Depuis l’annonce de la transaction le 3 janvier 2019, il y a eu un certain nombre d’avancées significatives vers la concrétisation des facteurs clés de création de valeur liés à la fusion, notamment : de nouveaux progrès concernant la propriété industrielle de REVLIMID®, l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) de INREBIC® (fedratinib) dans le traitement de certaines formes de myélofibrose, l’approbation par la FDA de REBLOZYL® (luspatercept-aamt) dans le traitement de l’anémie chez certains patients adultes atteints de bêta-thalassémie et les dépôts réglementaires de luspatercept et d’ozanimod aux États-Unis et en Europe. L’entreprise a également réalisé des progrès importants dans la planification d’une intégration réussie. Pour avoir un aperçu de l’entreprise issue du regroupement et des étapes importantes franchies pendant la transaction, veuillez consulter le site https://bestofbiopharma.com/

Cession d’OTEZLA®
Tel qu’annoncé le 26 août 2019, dans le cadre du processus d’approbation réglementaire de la transaction, Celgene a conclu un accord en vue de céder les droits mondiaux d’OTEZLA® (apremilast) à Amgen (NASDAQ:AMGN) pour 13,4 milliards de dollars en espèces après la clôture de la fusion avec Bristol-Myers Squibb. Le 15 novembre 2019, Bristol-Myers Squibb a annoncé que l’US Federal Trade Commission (FTC) avait accepté l’ordonnance par consentement proposée relative à la fusion en cours de Bristol-Myers Squibb et Celgene, permettant ainsi aux parties de finaliser la fusion. Bristol-Myers Squibb s’attend à ce que la cession d’OTEZLA® soit finalisée rapidement après la clôture de la fusion et prévoit d’utiliser en priorité le produit de la vente pour réduire la dette.

Programme accéléré de rachat d’actions
Bristol-Myers Squibb a également annoncé que son Conseil d’Administration a autorisé le rachat de 7 milliards de dollars d’actions ordinaires de Bristol-Myers Squibb. Dans le cadre de cette autorisation, Bristol-Myers Squibb a conclu des accords de rachat d’actions accéléré (ASR) avec Morgan Stanley & Co. LLC et Barclays Bank PLC pour racheter, au total, 7 milliards de dollars d’actions ordinaires de Bristol-Myers Squibb. Bristol-Myers Squibb a l’intention de financer le rachat avec les liquidités disponibles. Au 27 novembre 2019, Bristol-Myers Squibb recevra environ 80 % des actions devant être rachetées dans le cadre de l’opération. Le nombre total d’actions finalement rachetées dans le cadre du programme sera déterminé lors du règlement final et sera calculé à partir du prix moyen pondéré des actions ordinaires de Bristol-Myers Squibb pendant la période ASR, corrigé d’une décote. Bristol-Myers Squibb prévoit que tous les rachats effectués dans le cadre de ce programme accéléré seront achevés d’ici la fin du deuxième trimestre de 2020.

Nominations au Conseil d’Administration
Comme annoncé précédemment, Michael Bonney, Dr Julia A. Haller et Phyllis Yale ont rejoint le Conseil d’Administration de Bristol-Myers Squibb dans le cadre de la clôture de la transaction, portant ainsi le Conseil d’Administration de 11 à 14 membres. M. Bonney et le Dr Haller siégeaient au Conseil d’Administration de Celgene avant la réalisation de la transaction. Ces trois nouveaux administrateurs apportent des compétences précieuses et une expérience significative aux activités de Bristol-Myers Squibb.

Source et visuel : Bristol-Myers Squibb








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents