Edition du 20-06-2018

Janssen : avis favorable du CHMP pour Juluca™ dans le traitement du VIH

Publié le lundi 26 mars 2018

Janssen : avis favorable du CHMP pour Juluca™ dans le traitement du VIHLe laboratoire Janssen, filiale pharmaceutique du Groupe Johnson &Johnson, a annoncé vendredi que le  Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis favorable à l’octroi de l’autorisation de mise sur lemarché de JULUCA™ (dolutégravir 50mg de ViiV Healthcare / rilpivirine 25mg de Janssen).

Juluca™ est une bithérapie qui associe deux médicaments dans un seul comprimé pour traiter l’infection  par  le virus del’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes stabilisés depuis au moins 6 mois soustraitement antirétroviral, ayant obtenu une suppression virale (ARN VIH-1 <50 c/mL), n’ayant pas d’antécédents d’échec virologique et ne présentant aucune résistance connue ou suspectée à un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (INTI) ou inhibiteur de l’intégrase1.

“Nous sommes très heureux d’avoir franchi une nouvelle étape vers la mise à disposition de Juluca™  pour les personnes atteintes du VIH en Europe” a déclaré Mathai Mammen, Janssen Recherche & Développement Monde. “Il y a près de 25 ans, nous nous sommes engagés à participer à l’éradication du VIH. Chaque nouvelle thérapie représente donc pour nous une étape importante qui nous permet de poursuivre nos efforts afin de répondre aux besoins encore insatisfaits des personnes vivant avec le VIH”.

Dolutégravir/rilpivirine a montré sa non infériorité en matière d’efficacité à une trithérapie classique, avec seulement deux antirétroviraux2. S’il est approuvé en Europe, il sera le premier traitement complet combinant deux médicaments dans un comprimé unique pour le traitement du VIH.

“Environ deux millions de personnes sont atteintes du VIH en Europe. Cette approbation représenterait une réel le avancée clinique dans le traitement du Sida. La mise à disposition d’une bithérapie en un comprimé unique réduira le nombre d’antirétroviraux que doivent prendre les patients atteints du VIH ayant obtenu une suppression virale“, a expliqué le Dr. Josep M Llibre, Service des maladies infectieuses, hôpital universitaire Germans Trias i Pujol, Badalona, Barcelone. “La puissance de chaque médicament permet d’administrer une faible dose de ces deux antirétroviraux. Par conséquent, une fois qu’il sera approuvé, Juluca™ sera le plus petit comprimé à prise unique quotidienne disponible au sein de l’Union Européenne”.

L’avis favorable du CHMP fait suite à l’approbation de l’Agence Américaine des Produits Alimentaires et Médicamenteux (FDA) pour l’association dolutégravir / rilpivirine octroyée en novembre 2017 (3). Cet avis s’appuie sur des données à 48 semaines issues de deux essais pivots de Phase 3 (SWORD-1 et SWORD-2)2  et une étude pivot de bioéquivalence.

Des données issues de ces essais SWORD-1 et SWORD-2 ont été récemment publiées dans The Lancet en janvier 2018. Elles montrent qu’à la semaine 48, le traitement par dolutégravir et rilpivirine n’est pas inférieur à la trithérapie pour maintenir la suppression virale (ARN VIH-1 <50 c/mL) chez des adultes infectés  par le VIH-1, ne pré sentant pas de mutations de résistance à ces ARV et stabilisés depuis au moins 6 mois sous traitement antirétroviral.

Ces résultats ont été observés à la fois dans l’analyse « poolée » et dans l’analyse individuelle de ces études de Phase 3 (dolutégravir + rilpivirine 486/513 [95%] traitement antirétroviral actuel 485/511 [95%], [différence ajustée -0,2% (intervalle de confiance 95% :  – 3,0 %, 2,5%), analyse poolée]). Les taux de suppression virale ont été similaires entre les bras de traitement2.

L’avis favorable du CHMP va maintenant être examiné par la Commission Européenne (CE), l’autorité compétente pour octroyer une autorisation de mise sur le marché aux médicaments au sein de l’Uni on Européenne. La décision finale de la CE devrait être connue au cours du deuxième trimestre 2018.

Références :
1 Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), European Medicines Agency. Juluca Summary of Opinion. EMA/CHMP/37238/2018. March 22, 2018

2 Llibre JM, Hung CC, Brinson C, et al. Efficacy, safety, and tolerability of dolutegravir-rilpivirine for the maintenance o f virologicalsuppression in adults with HIV-1: phase 3, randomised, non-inferiority SWORD-1 and SWORD-2 studies. Lancet. 2018:391:839-849

3 Johnson and Johnson. Janssen Announces U.S. FDA Approval of First and Only Complete, Single-Pill, Two-Drug Regimen,JULUCA® (Dolute gr avir and Rilpivirine), for the Treatment of HIV-1 Infection. Press release November 21, 2017. [en ligne] Disponiblesur : https://www.jnj.com/media-center/press-releases/janssen-announces-us-fda-approval-of-first-and-only-complete-single-pill-twodrug-regimen-juluca-dolutegravir-and-rilpivirine-for-the-treatment-of-hiv-1-infection [Consulté le 19 Mar. 2018]

Source : Janssen








MyPharma Editions

Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Publié le 19 juin 2018
Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Kyomed, une société française offrant des services dans le domaine de la santé connectée, de l’autonomie et de la médecine personnalisée, a annoncé son changement de nom et d’identité visuelle à l’occasion de son quatrième anniversaire pour laisser place à KYomed INNOV. Ce changement accompagne les avancées de la société qui rentre dans une nouvelle phase avec le développement de ses propres outils numériques et son implication dans des projets internationaux.

Sophia Genetics fait l’acquisition d’Interactive Biosoftware

Publié le 19 juin 2018
Sophia Genetics fait l'acquisition d'Interactive Biosoftware

Sophia Genetics, la healthtech spécialiste de la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine), a annoncé mardi depuis la Conférence Européenne de Génétique Humaine (ESHG 2018) l’acquisition de la tech-compagnie française Interactive Biosoftware (IBS), créateur d’Alamut®, le software le plus utilisé au monde pour l’aide à la décision dans l’interprétation des données génomiques.

Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Publié le 19 juin 2018
Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Le groupe pharmaceutique Sanofi vient d’annoncer la nomination de Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon au poste de Vice-Président Exécutif, Directeur financier et membre du Comité Exécutif. Sa nomination prendra effet le 1er octobre 2018.

Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Publié le 19 juin 2018
Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Celyad, société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que les premières injections au troisième et dernier niveau de dose de CYAD-01 ont été administrées à un premier patient atteint de leucémie myéloïde aiguë (LMA) dans le groupe des cancers hématologiques de l’étude de Phase 1 THINK.

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions